N°301 Auto BORGWARD RALLY TEAM

NANI ROMA

(esp) 1.9m / 90kg

Loisirs

Montar en bicicleta, esquiar y fútbol 7 con amigos

Sponsors

Borgward, Monster Energy, BF Goodrich

2019: Auto/ 2º
2018: Auto/Abandono en la etapa 3
2017: Auto/4º
2016: Auto/6º
2015: Auto/Abandono en la etapa 10 (1 victoria de etapa)
2014: Auto/1º (4 victorias de etapa)
2013: Auto/4º (4 victorias de etapa)
2012: Auto/2º (3 victorias de etapa)
2011: Auto/Abandono en la etapa 9
2010: Auto/Abandono en la etapa 3 (1 victoria etapa)
2009: Auto/10º
2007: Auto/13º
2006: Auto/3º
2005: Auto/6º
2004: Motos/1º (2 victorias de etapa)
2003: Motos/Abandono (1 victoria de etapa)
2002: Motos/Abandono (3 victorias de etapa)
2001: Motos/Abandono (3 victorias de etapa)
2000: Motos/17º (4 victorias de etapa)
1999: Motos/Abandono (1 victoria etapa)
1998: Motos/Abandono (2 victorias etapa)
1997: Motos/Abandono
1996: Motos/1ª participación, 1 victoria de etapa

2019: 2º en la Baja Aragón, 7º en el Rally de Marruecos y 2º en la Baja Portalegre.
2018: 1º Baja Hungría, 1º Turkmenistan Rally, 1º Rally Portalegre y 19º Silk Way Rally
2017: 3º Rallye Marruecos, 4º Baja España Aragón
2016: 1º Rally Navarra, 1º Rally Bellpuig, 6º Rallye Marruecos
2015: 2º en el Rally Tierras Altas de Lorca; 1º en el Rally de Navarra; 1º en la Baja España Aragón; 1º en el Rally Vidreres- Maçanet.
2014: Ganador de la Baja España Aragón; Ganador del Desafío Inca ; Abandono en el Abu Dhabi Desert Challenge (1 victoria de etapa); Abandono en la última etapa del Rally de Marruecos.
2013: Ganador de la Baja España, de la Baja Hungría, del Abu Dhabi Desert Challenge y del Desafío Ruta 40 (copiloto: Michel Périn); 1º en el European Final Gymkhana Grid de Madrid.
2012: 2º en el Desafío Litoral; Campeón de Cataluña de Rally (copiloto: Pilar Barceló)
2011: 3º en el Rally de Túnez (con Mini), Abandono en el Rally de Marruecos.
2010: 3º en el Campeonato de Cataluña de Rallies (con Mitsu Evo) ; 6º de la Baja Aragón (con Mitsu Stradale).
2009: 1º en la Baja Aragón; 1º en el Campeonato de Cataluña de Rallies Tierra,
2008: 2º en la Baja Aragón; 2º en el Rally de Guijuelo; 6º en el Rally Portugal Dakar Serie.
2007: 2º en la Baja Aragón; 2º en el Rally Vodafone Transibérico; 7º en el Rally de Guijuelo; 3º en el Rally de Lanzarote.
2006: 2º en la Por Las Pampas; 2º en el Rally Vodafone Transibérico; 1º en el Rally de Cáceres (Grupo N); 1º en el Rally de Ourense (Grupo N).
2005: 1º en la Baja España-Aragón; 4º en el Rally Patagonia-Atacama; 4º en el Rally de Marruecos.
2004: 2º en el Rally de Cerdeña
2003: Ganador del Rally de Egipto; Ganador del Rally de Cerdeña; 2º en la Baja España-Aragón; 3º en la Copa FIM Rallys TT; 3º en el Rally de Túnez, 3º en el Rally de Marruecos.
2002: Ganador del Rally de Túnez (KTM 950 Rally); Ganador de la Baja España Aragón.
2001: 2º de la Baja España Aragón; 2º en el Rally de Túnez; 2º en el Rally de Egipto; 3º en los ISDE Francia.
2000: Ganador de la Baja Italia; Ganador de la Baja España Aragón; 3º en los ISDE España.
1999: 2º en el Raid de Egipto; 2º en el Rally de Dubaï UAE Desert Challenge; Ganador de la Baja España Aragón; Ganador de la Baja Italia; 1º en el ISDE Portugal.
1998: Ganador de la Baja España Aragón; Campeón de España de Raids; 4º en el Rally de Túnez.
1997: Campeón de España de Enduro; Campeón de España de Raids; Ganador de la Baja España-Aragón.
1996: 3º en el Campeonato de España de Enduro 4T; 2º en el Campeonato del Mundo de Enduro 4T; 2º en la Baja España-Aragón.
1995: 2º en el Campeonato de España de Enduro 4T; 3º en los ISDE; Ganador de la Baja España-Aragón; 8º en el Campeonato del Mundo de Enduro.
1994: Campeón de Europa de Enduro Senior; 1º en los ISDE USA; 4º en el Campeonato de España de Enduro Senior.
1993: 4º en el Campeonato de España de Enduro Senior; 3º en los ISDE.
1992: 5º en el Campeonato de Europa de Enduro Senior (125 cc); Subcampeón de España de Enduro Senior (125 cc).
1991: Subcampeón de España de Enduro Junior (125cc); 3º en los ISDE Checoslovaquia.

Interview

« Découvrons à quoi ressemble le désert saoudien»

Nani Roma a été au cœur d’un des transferts de l’année en préambule du Dakar 2020, le 24e de sa longue carrière. En septembre dernier, le double vainqueur du Dakar et seul pilote espagnol à l'avoir remporté en autos et motos a annoncé qu'il courrait avec une Borgward BX7 DKR EVO, en compagnie de son copilote Dani Oliveras. Roma quitte ainsi la grande structure Mini et rejoint cette équipe privée avec l'aide de Wevers Sport, qui a disputé les deux derniers Dakar. En 2018 avec Nicolás Fuchs au volant -qui est resté dans le top dix jusqu'à son abandon sur panne- et en 2019 avec Erik Wevers lui-même au volant, sans voir la ligne d’arrivée non plus. Nani possède un palmarès impressionnant comprenant 9 participations en moto et 14 en voiture. En 2004, il remporta la victoire avec KTM à l'époque du Dakar en Afrique et en 2014 vint la consécration sur quatre roues avec Mini sur la scène sud-américaine. Régulier et constant, mais aussi extrêmement rapide, Nani Roma a terminé 2e du dernier Dakar dans une course presque sans erreur, derrière le Qatari Nasser Al-Attiyah. Ainsi, il se vengea de ce qui s'était passé en 2018, lorsqu'un très grave accident lors de la troisième étape le retarda et le força à se retirer un peu plus tard, trop diminué physiquement pour continuer. Conscient du fait qu’il fait face à un Dakar compliqué dans lequel tout sera nouveau -voiture, copilote, équipe et pays- et dans l’impossibilité de tester sa nouvelle voiture de manière aussi approfondie, il est tout de même excité après avoir disputé le Rallye du Maroc et plus encore la Baja Portalegre, où il a décroché la 2e place. La voiture du constructeur allemand est une évolution du modèle qui a débuté en 2018, intégrant un nouveau moteur et une suspension adaptée au nouveau règlement technique. Bien que gagner soit toujours l'objectif de Nani, il espère de façon plus réaliste être parmi les cinq premiers dans un désert qui lui rappelle la Mauritanie.

N.R.: « Ce qui m'a motivé dans mon choix, c'est que Borgward s’est approprié le Dakar ces dernières années. La partie sportive de la marque est le rallye raid, c’est le Dakar. Et ils ont déjà couru deux Dakar. C'est une voiture qui fonctionne très bien, dans laquelle nous devons beaucoup travailler, mais je pense que cela peut donner de belles choses. L’équipe est très motivée. Je pense qu’ensemble, nous pouvons faire un excellent travail et obtenir de très bons résultats dans un avenir très proche. Maintenant, j'ai un copilote qui habite près de chez nous à Gérone, Dani Oliveras, un ancien motocycliste. Nous aurons donc deux motards à l'intérieur de la voiture. C'est un bon mécanicien, il a fait un Dakar en voiture, il a participé à plusieurs courses du championnat du monde de rallye raid cette année et il a de l'expérience, mais nous devrons apprendre à nous connaitre au début. L’objectif pour moi est toujours le même : gagner. Nous devons être conscients qu'il y a beaucoup de nouveautés dans ce prochain Dakar : la voiture, l'équipe, le copilote et le désert. Nous avons une voiture solide, nous devons bien nous comprendre avec le copilote et ensuite voir comment l'équipe fonctionne. Ce que j’ai bien compris, c’est que si chaque jour nous commençons l’étape et la terminons sans problème, à la fin nous serons aux avant-postes comme lors du dernier Dakar. Une autre nouveauté est le désert. Un Dakar 2020 avec un nouveau désert, avec un nouveau pays. Découvrons à quoi ressemble le désert saoudien. Je pense que cela peut nous favoriser parce que cela ressemble au désert mauritanien de l’Afrique ancienne. Nous sommes très optimistes, mais nous sommes également très réalistes : c’est un Dakar très compliqué, un Dakar sur lequel, si nous travaillons bien, nous pourrons performer. » D.O.: « L'année dernière, j'ai couru le Dakar avec Gerard Farrès dans un SSV et nous avons obtenu un excellent résultat puisque nous étions à la deuxième place et que l'équipe était très satisfaite. Après le Dakar, je suis allé avec Cyril Despres courir à Abou Dhabi avec l'équipe X-Raid et les conversations ont commencé à tourner autour de la saison prochaine. Cependant, il n'y avait rien de concret et l'occasion s'est présentée de m’embarquer avec Nani dans la Borgward, ce qui est pour moi un plaisir. Nous nous connaissons depuis de nombreuses années, depuis l'époque où je participais à des essais. Il a toujours suivi mes pas de près, en particulier quand j'ai couru avec son épouse Rosa Romero dans l'équipe Himoinsa. Je pense que la Borgward est une voiture avec beaucoup de potentiel, elle a déjà été testée. Nous n'avions pas beaucoup de temps pour faire des tests, mais Nani était très satisfait des essais au Maroc, puis à Portalegre, où la voiture fonctionnait parfaitement. Le but est d’essayer de bien rivaliser et d’être dans le top cinq. Nous avons une équipe avec des gens très professionnels et beaucoup d’expérience dans la compétition. »

Véhicule

BORGWARD RALLY TEAM

  • Marque : BORGWARD
  • Modèle : BX7 EVO
  • Préparateur : Borgward Rally Team
  • Assistance : Wevers Sport
  • Classe : T1.1 4x4 TT modifiés essence

Classement 2020

Scratch Étape Général
1 16 16 16
2 11 11 13
3 19 19 13
4 68 68 44
5 13 13 32
6 12 12 28
7 11 11 24
8 10 10 23
9 13 13 22
10 64 64 33
11 12 12 29
12 12 12 27

Toute l'actualité de N. Roma

Dépêches - 15/01 15:33 [GMT +3] - Auto

Roma enfin à l’arrivée

Nani Roma a finalement pu résoudre son problème de boite de vitesse et repartir. L'Espagnol, deuxième du général l’an passé, termine la spéciale à 4h22 de Carlos Sainz et plonge au 33e rang du provisoire.

Dépêches - 15/01 10:17 [GMT +3] - Auto

Roma à l’arrêt

Nani Roma est arrêté après 100 km de spéciale suite à un problème de boite de vitesse sur sa Borgward. L’Espagnol était passé au premier point de chronométrage avec 6 minutes de retard sur la tête de course.

Réactions - 13/01 15:51 [GMT +3] - Auto

Nani Roma : « On progresse de jour en jour »

Nani Roma glisse son Borgward dans le top dix à l’arrivée de la huitième étape. Le Catalan et son auto allemande poursuivent leur progression.

« C’était pas évident ce matin de repartir après l’accident de Paulo. J’ai beaucoup réfléchi, l’ambiance était lourde...

Dépêches - 08/01 16:03 [GMT +3] - Auto

Roma arrêté depuis 35 minutes

Le Dakar compliqué de Nani Roma se poursuit. L’Espagnol a un problème technique sur son Borgward au km 354 et attend son véhicule d’assistance pour réparer !

Dépêches - 08/01 12:18 [GMT +3] - Auto

Roma hors du coup

14e à 6’32 de Stéphane Peterhansel après 108 km, Nani Roma est toujours en retrait par rapport aux meilleurs depuis le départ de Jeddah. Le deuxième du Dakar 2019 n’est que 13e du général à plus d’une heure...

Dépêches - 05/01 15:22 [GMT +3] - Auto

De Villiers et Roma perdent déjà gros

Mauvaise journée pour Giniel de Villiers et Nani Roma. Les deux prétendants à la victoire finale lâchent respectivement 23 et 28 minutes au vainqueur du jour. Pas la meilleure manière d’entamer la course...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives