N°302 Auto X-RAID MINI JCW TEAM

STÉPHANE PETERHANSEL

(fra) 1.71m / 68kg

Loisirs

Sport automobile, ski, randonnée, vélo

Sponsors

X-Raid, Mini, Red Bull

2020 : 3e
2019 : Abandon
2018 : 4e
2017 : Victoire
2016 : Victoire
2015 : 11e
2014 : 2e
2013 : Victoire
2012 : Victoire
2011 : 4e
2010 : 4e
2009 : Abandon
2007 : Victoire
2006 : 4e
2005 : Victoire
2004 : Victoire
2003 : 3e
2002 : Abandon
2001 : 12e
2000 : 2e
1999 : 7e
En moto
1998 : Victoire
1997 : Victoire
1996 : Abandon
1995 : Victoire
1993 : Victoire
1992 : Victoire
1991 : Victoire
1990 : Abandon
1989 : 4e
1988 : 18e

2019 : Vainqueur de la Coupe du monde tout terrain
11 fois champion de France d’Enduro
Vainqueur du China Grand Rallye, du rallye de Tunisie, du rallye de Dubai

Interview

« Ça va partir sur les chapeaux de roues »

Jeune champion de skate, Stéphane Peterhansel vibrait déjà devant les images du Dakar des années 80, avec Cyril Neveu et Hubert Auriol avalant les dunes du Sahara. Son talent et sa précocité lui ont permis de mener un apprentissage ultra-rapide du rallye raid, remportant son premier Dakar en 1991. Le motard au bandana bleu a remporté au total six titres en huit ans au guidon d’une Yamaha. A son passage sur quatre roues, les qualités acquises à moto ont rapidement été mises à profit : 7ème pour son coup d’essai en 1999, il est monté sur la deuxième marche du podium dès l’année suivante. La consécration a attendu 2004, année où « Peter » est devenu à Dakar le deuxième pilote de l’histoire après Hubert Auriol à s’imposer à la fois à moto et en auto. La suite de la saga « Mitsu » lui a valu deux autres victoires, en 2005 et en 2007. Après le retrait de la firme japonaise, Peterhansel a rejoint X-Raid, mais ce n’est qu’en 2012 qu’il a obtenu son 10ème sacre. Nullement rassasié par ce cycle victorieux, « Mr Dakar » a enchaîné par une autre victoire en 2013. Un nouveau challenge s’est ensuite présenté en 2015 avec le retour de Peugeot sur le Dakar et en 2016, « Peter » a pu faire rugir le lion pour la première fois depuis le succès d’Ari Vatanen et de sa 405. La série s’est poursuivie avec la 3008 pour aller chercher un 13ème titre au terme d’un duel final sous haute tension avec son coéquipier Sébastien Loeb. De retour chez X-Raid après le retrait de la firme française, Peterhansel a connu l’un de ses rares abandons puis a retrouvé une place sur le podium en janvier dernier. Après avoir renoncé au projet de duo avec son épouse Andrea sur le siège de droite, il s’est dirigé pour le copiloter vers Edouard Boulanger, ancien motard comme lui et surtout expert en navigation, ayant officié comme « mapman » chez KTM et Toyota et ajoutant donc quelques victoires obtenues dans l’ombre des champions au palmarès de son voisin dans l’habitacle.

S.P. : « J’ai été conquis par ce que nous avons vu en Arabie Saoudite. C’était encore plus beau que ce qu’on pouvait imaginer et sur le plan technique, le tracé a redonné une belle part à la navigation. En ce qui concerne la 3e place finale, c’est un bon résultat sportif sachant que j’ai changé de copilote juste avant la course. Nous avons gagné 4 étapes et nous étions à la bagarre jusqu’au bout… et c’est toujours plus simple quand on partage la victoire avec un coéquipier comme Carlos au sommet. Cette année, la pandémie a bien entendu tout chamboulé, nous n’avons pas pu faire beaucoup évoluer la voiture mais je pense que ce sera le cas pour les autres aussi. En tout cas, on sait que ça va partir sur les chapeaux de roues, il va nous falloir rester au contact et faire les comptes tous les jours. Tout en sachant que la victoire peut se jouer y compris jusqu’à l’avant-dernier jour.
Ce qui me fait prendre le départ d’un 33e Dakar avec la même envie, c’est toujours la passion du désert, de pouvoir rouler dans des engins performants, de voir des paysages magnifiques et d’être en position d’obtenir de bons résultats. Et je ne perds pas de vue que le Dakar est un laboratoire qui participe à l’évolution technologique dont nous avons besoin. Il y a de nombreux projets de plus en plus concrets qui arrivent à maturité. Et quand on aura réussi à faire gagner le Dakar à des véhicules électriques, cela signifiera que les progrès réalisés se retrouveront rapidement dans voiture de monsieur tout le monde. »

E.B. : « C’était mon objectif depuis longtemps de copiloter dans une très bonne voiture. Je suis dans le monde du rallye raid depuis une quinzaine d’années, donc cela a pris un peu de temps. Mais je ne regrette rien, puisque j’ai notamment pris un détour professionnel qui m’a amené à diriger le Free Ride World Tour, une très bonne parenthèse. Avec Stéphane, nous nous connaissons depuis longtemps et notre association s’est nouée assez naturellement. Par rapport à mes précédentes expériences de copilotage, il me manquait la vitesse de lecture… parce qu’il ne roule pas à une allure commune ! Je pense que je franchis ce pas au bon moment, avec les nouvelles modalités de distribution du roadbook. Cela remet un peu les compteurs à zéro, je ne me demanderai pas si j’ai suffisamment préparé mon étape la veille au soir. J’ai donc une réelle responsabilité, mais tout de même un peu moins de pression ».

Véhicule

X-RAID MINI JCW TEAM

  • Marque : MINI
  • Modèle : JOHN COOPER WORKS BUGGY
  • Préparateur : X-Raid
  • Assistance : X-Raid
  • Classe : T1.4 2 roues motrices diesel

Classement 2021

Scratch Étape Général
0 14 14 14
1 2 2 2
2 2 2 1
3 3 3 1
4 2 2 1
5 3 3 1
6 4 4 1
7 2 2 1
8 3 3 1
9 1 1 1
10 3 3 1
11 2 2 1
12 3 3 1

Toute l'actualité de S. Peterhansel

Réactions - 15/01 12:47 [GMT +3] - Auto

Stéphane Peterhansel : « Chaque course est toujours aussi difficile à gagner »

Au terme d’une course pleine de maîtrise, Stéphane Peterhansel, qui disputait cette année son premier Dakar avec Edouard Boulanger, accroche une quatorzième victoire à son palmarès. Un succès acquis trente ans après sa première victoire à moto en 1991.

« Il y a toujours autant de...

Dépêches - 15/01 11:47 [GMT +3] - Auto

Peterhansel décroche sa 14e victoire sur le Dakar

C’est fait pour Stéphane Peterhansel ! Épaulé par son nouveau copilote Édouard Boulanger, le Français a résisté dans la dernière spéciale au duo Nasser Al-Attiyah / Matthieu Baumel pour filer tout droit vers sa huitième victoire sur le Dakar en auto, son 14e titre au total sur le plus prestigieux...

Dépêches - 15/01 10:37 [GMT +3] - Auto

Peterhansel creuse l’écart

Au premier pointage, Carlos Sainz occupe la tête du classement provisoire avec 44’’ d’avance sur son coéquipier Stéphane Peterhansel. Nasser Al-Attiyah qui ouvre la voie se tient à un peu plus de deux minutes et donc lâche plus d’une minute à son rival français à 100 km de l’arrivée.

...

Réactions - 14/01 16:28 [GMT +3] - Auto

Stéphane Peterhansel : « On a tapé un coup assez fort »

Un 14e titre sur le Dakar tend les bras à « Peter », qui a eu tout de même eu droit à quelques frayeurs sur la route de Yanbu.

« On a crevé dans la première partie. Ensuite on a doublé Nasser donc ça s’est bien passé. Mais sur la dernière partie, il y avait des dunes avec de gros...

Dépêches - 14/01 15:44 [GMT +3] - Auto

Peterhansel lâche deux minutes

Nasser Al-Attiyah conclut la spéciale du jour devant Stéphane Peterhansel. Le Français concède un tout petit moins de deux minutes à son rival qatari. Peterhansel s’élancera au départ de la dernière étape avec un quart d’heure d’avance. C’est une avance confortable, mais il faudra...

Dépêches - 14/01 15:20 [GMT +3] - Auto

Encore quelques kilomètres pour « Peter’ »

Stéphane Peterhansel résiste à la pression exercée par un Nasser Al-Attiyah « en mode chasseur ». Le Français compte un peu plus de 38’’ à une trentaine de kilomètres de l’arrivée ! 

Dépêches - 14/01 12:43 [GMT +3] - Auto

Peterhansel ouvre, mais garde ses distances

Stéphane Peterhansel ouvre désormais la voie à ses adversaires, mais cela n’empêche pas le Français de creuser encore un peu plus l’écart sur Nasser Al-Attiyah qui pointe désormais à plus de trois minutes. 

Dépêches - 14/01 12:18 [GMT +3] - Auto

Al-Attiyah et Sainz perdent du temp

Dans le rythme sur les 127 premiers kilomètres, Carlos Sainz et Nasser Al-Attiyah qui occupaient la tête du classement perdent du temps au pointage suivant (km 215). Stéphane Peterhansel compte désormais 2’48’’ d’avance sur Al-Attiyah et près de cinq minutes sur Sainz… « Monsieur Dakar » est...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives