N°302 Auto TOYOTA GAZOO RACING SA

GINIEL DE VILLIERS

(zaf) Né le 25/03/1972 à Barrydale 1.78m / 75kg

Sponsors

Specialized, Red Bull, Oakley, Toyota, Duxbury Netgear, Innovation Group

http://toyotagazooracing.com/

2018: 3rd (Toyota Hilux, 1 stage win)
2017: 5th (Toyota Hilux)
2016: 3rd (Toyota Hilux)
2015: 2nd (Toyota Hilux)
2014: 4th (Toyota Hilux), 1 stage win)
2013: 2nd (Toyota Hilux)
2012: 3rd (Toyota Hilux)
2011: 2nd (Volkswagen, 1 stage win)
2010: 7th (Volkswagen)
2009: winner (Volkswagen, 3 stage wins)
2007: 11th (Volkswagen, 4 stage wins)
2006: 2nd (Volkswagen, 1 stage win)
2005: 4th (2 stage wins, Nissan)
2004: 7th (1 stage win, Nissan)
2003: 5th (with Nissan)

2018: Qatar Rally (Ab.), Kalahari Botswana Toyota 1000 (1st), Morocco Rally (Ab.), South-African Offroad champion
2017: Dakar Series China Rally (18th), Kalahari Botswana Toyota 1000 (1st), South-African Offroad champion
2015: Morocco Rally (4th), Silk Way Rally, Morocco (twice), Transiberico, Dos Sertoes, Egypt, etc.
2009: Silk Way Rally (2nd)
2008: Rally Dos Sertoes (1st), Pax Rally Portugal (4th)
2007: Baja 500 (11th), Rallye du Maroc (1st), Offroad World Cup (2nd overall)
2006: Rallye de Tunisie (2nd), Transiberico (1st), Rallye du Maroc (1st)
2003: Rallye du Maroc (1st)
2000: Champion Sud Africain de Tourisme
1999: Champion Sud Africain de Tourisme
1998: Champion Sud Africain de Tourisme
1997 : Champion Sud Africain de Tourisme
1994 : Champion d'Afrique du Sud cat. Production, Classe B
1993 : Champion National Groupe N classe D

Interview

« Etre dans la bagarre procure des sensations incroyables »

C’est bien simple, en quinze participations au Dakar, Giniel De Villiers n’a jamais abandonné. Mieux encore, il n’a fini qu’une seule fois en dehors du Top 10 (en 2007), a accumulé 14 victoires d’étapes et a surtout remporté le rallye en 2009, faisant de lui le premier à s’imposer en terre sud-américaine. La 40e édition du Dakar l’an dernier lui a permis de remonter sur le podium du Dakar pour la huitième fois de sa carrière, s’offrant une belle troisième place derrière Carlos Sainz et Nasser Al Attiyah. Elément majeur du team Toyota Gazoo à forte identité sud-africaine, il a décidé de retourner aux sources, participant et remportant les deux dernières éditions du championnat d’Afrique du Sud tout-terrain, en plus des habituels rallyes du Qatar (ab.) et du Maroc (ab.). Le pilote de 46 ans, passionné de cyclisme, a également passé beaucoup de temps sur son VTT, participant à des épreuves par étapes pour parfaire sa condition physique. Dans le Toyota Hilux, De Villiers sera à nouveau en compagnie de Dirk Von Zitzewitz. Le copilote allemand délaissera un temps son buggy SxS Yamaha avec lequel il a terminé 3e de la Baja Portalegre en compagnie d’Andrea Mayer (compagne de Stéphane Peterhansel) et qu’il compte bien à nouveau piloter en 2019 avec l’objectif de remporter la coupe du monde des Bajas. En attendant l’objectif du duo sur le Dakar est clair : s’offrir un nouveau sacre.

G.D.V.: « J’ai grandi sur une ferme et je faisais la course dans tout ce que je trouvais. Ça a commencé à 4 ans dans un kart à pédale. Mon père adorait les sports mécaniques et il m’a transmis le virus. C’est ensuite sur piste que j’ai débuté, notamment en tourisme avant de passer au tout-terrain. Nous ne pouvons nous satisfaire de la troisième place de l’an dernier. Nous voulions gagner. Mais face à l’écurie Peugeot, une vraie équipe « usine » comme j’en ai connu chez Volkswagen, il n’y avait pas grand chose à faire. Nous avons tout de même été compétitifs et sans des soucis de pneus nous aurions pu faire mieux. La problématique des pneus sera réglée, tout comme les soucis de suspensions que nous avons connu au Maroc. Maintenant nous ressentons la pression d’une possible victoire. Nous avons une réelle chance de nous imposer. Nous sommes au niveau des Minis mais le retour surprise de Loeb dans une Peugeot fait que c’est lui le favori. Le fait de disputer le rallye intégralement au Pérou est une bonne nouvelle car beaucoup de choses peuvent se passer. L’an dernier, lors des 5 étapes au Pérou, il y avait des bouleversements tous les jours. J’adore quand c’est compliqué et pas juste « à fond ». J’ai en tout cas toujours la passion, sinon je ferais autre chose. Etre dans la bagarre procure des sensations incroyables. J’ai toujours cette faim et cette volonté de gagner. »

Véhicule

TOYOTA GAZOO RACING SA

  • Marque : TOYOTA
  • Modèle : HILUX
  • Préparateur : Toyota Gazoo Racing
  • Assistance : Toyota Gazoo Racing
  • Classe : A_T1.1 : T1.1 - Véhicules 4x4 tout-terrain modifiés essence

Classement 2019

Scratch Étape Général
1 6 6 6
2 4 4 1
3 68 68 40
4 28 28 30
5 9 9 21
6 8 8 18
7 6 6 14
8 4 4 10
9 3 3 8
10 40 40 9

Toute l'actualité de G. De villiers

Réactions - 16/01 15:18 [GMT -5] - Auto

« Très heureux pour l’équipe »

Assumant son rôle de porteur d’eau auprès de Nasser Al-Attiyah, Giniel De Villiers a terminé la neuvième étape en troisième position à 7’15 du leader et vainqueur de l’avant-dernière spéciale du rallye. Demain encore, le Sud-Africain qui occupe la huitième place du classement général...

Dépêches - 15/01 11:49 [GMT -5] - Auto

De Villiers et Przygonski à la lutte

Giniel de Villiers et Jakub Przygonski sont en lutte avec Nani Roma pour la deuxième place du jour. Les deux hommes évoluent à un peu moins de 6 minutes d’Al-Attiyah au WP6.

Dépêches - 10/01 11:06 [GMT -5] - Auto

De Villiers aide Ten Brinke

Giniel de Villiers est arrêté pour aider Bernhard Ten Brinke à réparer sa Toyota endommagée. Les deux hommes perdent beaucoup de temps !

Dépêches - 10/01 10:55 [GMT -5] - Auto

De Villiers en difficulté !

A l’image de Carlos Sainz, Giniel de Villiers enchaine une nouvelle journée de galère. Le Sud-Africain est bloqué au kilomètre 63 de la spéciale depuis près de 40 minutes !

Réactions - 09/01 19:23 [GMT -5] - Auto

« C’est vraiment dommage »

Alors leader du classement général, le vainqueur du Dakar 2009 a vu ses espoirs de s’imposer 10 ans après s’exploser contre une pierre. Il pointe maintenant à 4h23 de Nasser Al Attiyah.

« Nous n’avons pas été chanceux, nous roulions très bien à ce moment-là. Mais je n’ai pas eu...

Dépêches - 09/01 15:31 [GMT -5] - Auto

De Villiers et Sainz avancent

Après plusieurs nouveaux déboires et arrêts, Giniel de Villiers et Carlos Sainz semblent cette fois bien partis pour terminer la spéciale. Les deux hommes roulent désormais à allure normale et sont passés avec le même retard au WP5 : environ 4h15…

Dépêches - 09/01 11:34 [GMT -5] - Auto

De Villiers en panne !

Giniel de Villiers est arrêté au kilomètre 172 de la spéciale avec un problème mécanique sur sa Toyota. Le leader du général a déjà perdu plus de 50 minutes ! Après les déboires de Carlos Sainz, c’est un nouveau coup de théâtre dans la course auto !

Réactions - 08/01 13:34 [GMT -5] - Auto

Giniel de Villiers : « Difficile de doubler dans la poussière »

Quatrième de l’étape à une minute et demie de Sébastien Loeb après une spéciale rondement menée, Giniel de Villiers s’empare de la tête du classement général Auto.

« Une bonne étape. On a pris un bon départ et on rapidement rattrapé Yazeed, puis Jakub. C’était...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus