N°300 Auto X-RAID MINI JCW TEAM

CARLOS SAINZ

(esp)

Loisirs

Fútbol, golf, squash (Campeón de España en 1978), tenis, ski

Sponsors

MINI, John Cooper Works, Akrapovic, Argentina MotoGP, BF Goodrich, Delta Q, Kärcher, Recaro, Reiger Suspension, Sparco y Vision Advisors

2020: Autos/ 1º 4 victorias de etapa
2019: Autos/ 13º
2018: Autos/ 1º
2017: Autos/ Abandono en la 4ª etapa
2016: Autos/ Abandono en la 10º etapa
2015: Autos/ Abandono en la 5ª etapa
2014: Autos/ Abandono en la 10ª etapa
2013: Autos/ Abandono en la etapa 6
2011: Autos/ 3º
2010: Autos/ 1º
2009: Autos/Abandono en la 12ª etapa
2007: Autos/ 9º
2006: Autos/ 11º

2020: 2º en el Rally Andalucía
2019: 2º en el Rally de Marruecos
2018: 26º en el Rally de Marruecos
2010: 1º en el Silk Way Rally (2 victorias de etapa, Volkswagen Race Touareg 2)
2009: 1º en el Rally dos Sertoes y 1º en el Silk Way Rally (6 victorias de etapa, Volkswagen Race Touareg 2)
2008: 1º del Rally Central Europeo y 14º en las 24 horas de Nürburgring
2007: Campéon de la Copa del Mundo de Rallies Cross Country; 2º en el UAE Desert Challenge, 2º en el Rally de Marruecos y 2º en el UAE Rally (5 victorias de etapa, Volkswagen Race Touareg).
2005: 3º en la Baja Portalegre
2003: 3º en el Campeonato del Mundo de Rallies WRC
2002: 3º en el Campeonato del Mundo de Rallies WRC
1997: 1º en la Carrera de Campeones
1991, 1994, 1995 y 1998: Subcampeón del Mundo de Rallies WRC
1990 y 1992: Campeón del Mundo de Rallies WRC

Interview

« Je pars pour une nouvelle victoire »

Carlos Sainz doit espérer que cette année 2020 ne se termine jamais. Il faut dire qu’il l’a débutée de la meilleure façon possible, déclarant qu'il s’engageait avec Lucas Cruz pour remporter un troisième Dakar, 100% préparé. Et il l'a démontré en s'imposant avec une superbe marche en avant et 4 victoires d'étapes. Avec ce succès, il figure sur le podium du plus grand nombre de vainqueurs en autos, à égalité avec Metge, Lartigue et Al-Attiyah et seulement dépassé par Vatanen avec 4 victoires et Peterhansel avec 7. Ce triomphe retentissant, à 57 ans, a sans aucun doute eu une influence positive pour recevoir en octobre dernier le Prix Princesse des Asturies 2020 des Sports. Une distinction plus que méritée pour un pilote qui est une véritable légende du sport automobile mondial. Né à Madrid, ce garçon bercé de rêves de gloire, a obtenu son premier titre de champion d'Espagne de squash à l'âge de 16 ans. Avec une obsession du détail et un professionnalisme que ses rivaux ont su reconnaître, il a atteint le Championnat du Monde des Rallyes et remporté les titres mondiaux 1990 et 1992, remportant 26 victoires dans cette catégorie. Si Sébastien Loeb est le roi incontesté de la catégorie avec 9 titres et 79 victoires, un sondage réalisé en mai dernier par le site wrc.com a établi Sainz comme le meilleur pilote de l'histoire avec 57,28% des voix ! La campagne du « Matador » sur le Dakar a commencé en 2006 et quatre ans plus tard, en 2010, il s’est imposé au volant d’un Volkswagen Touareg lors du deuxième raid sud-américain. En 2018, il est revenu à la victoire avec une Peugeot 3008 DKR, et en 2020, il remporte sa troisième victoire avec une troisième marque différente, toujours secondé par l'efficace Lucas Cruz. Pour 2021, l'équipe allemande X-Raid fait toujours partie des favorites avec les paires Sainz-Cruz et Peterhansel-Boulanger pour aller chercher un nouveau trophée. En plus des tests privés avec l'équipe, les Espagnols Sainz-Cruz ont obtenu la 2e place du Rally Andalucía, sur un terrain difficile pour la Mini. À cette occasion, ils ont non seulement repris goût à la compétition, mais ils ont également réussi à ajuster certains éléments du Buggy Mini tels que les suspensions. Confiant dans cette amélioration et dans d'autres, Sainz cherchera à conquérir à nouveau la couronne, avec sa soif permanente de victoire. Comme il l'a déclaré dans son discours de remerciement pour le prix Princesse des Asturies : "Je vous encourage à poursuivre vos rêves avec confiance". Carlos Sainz en donne le parfait exemple lorsqu'il part à la recherche d'un quatrième Dakar à 58 ans.

C.S. : « J'ai hâte de concourir à nouveau avec X-raid au prochain Dakar. Bien sûr, je vais essayer de conserver ma victoire de 2020. Maintenant que le temps est passé, je dois dire que c'est l'une des victoires dont je suis le plus fier. Le prochain Dakar sera sans aucun doute un autre grand événement -et après cette première année d'expérience- ce sera probablement encore mieux. En ce qui concerne le Buggy Mini JCW, même en ces temps difficiles, nous avons pu réaliser des améliorations dans certains domaines. L'équipe a fait un excellent travail et je pense que nous sommes encore plus forts »

L.C. : « Au Rally Andalucía, après de nombreux jours d'inactivité, nous pensions qu'il serait difficile pour nous d'entrer dans le rythme de la course, mais je pense que nous étions tous dans les mêmes conditions. Le fait de ne pas pouvoir faire de tests ou de courses manque un peu en cette fin d'année, mais globalement nous sommes heureux de notre position, sachant que ce n'était pas la course pour notre voiture. La course nous a permis de voir des choses difficiles à détecter dans les tests concernant les suspensions, élément fondamental pour une bonne performance et une bonne efficacité de la voiture. Globalement, nous sommes satisfaits du résultat.
Les clés du Dakar seront toujours les mêmes : faire mieux que nos rivaux et ne pas trébucher. Nous verrons ce que M. Castera nous réserve et ce que nous allons trouver dans le nouveau parcours qu'il va nous proposer pour cette édition 2021. »

Véhicule

X-RAID MINI JCW TEAM

  • Marque : MINI
  • Modèle : JOHN COOPER WORKS BUGGY
  • Préparateur : X-Raid
  • Assistance : X-Raid
  • Classe : T1.4 2 roues motrices diesel

Classement 2021

Scratch Étape Général
0 28 28 28
1 1 1 1
2 3 3 2
3 20 20 4
4 4 4 3
5 9 9 3
6 1 1 3
7 3 3 3
8 2 2 3
9 11 11 3
10 4 4 3
11 3 3 3
12 1 1 3

Toute l'actualité de C. Sainz

Réactions - 15/01 13:21 [GMT +3] - Auto

Carlos Sainz : « Je ne suis pas à 100 % heureux »

Le tenant du titre termine cette année sur la troisième marche d’un podium où figurent les deux buggys du team X-Raid. Une consolation pour l’Espagnol.

« Un podium c’est toujours important, mais je ne suis pas à 100 % heureux parce que nous avions la possibilité de rivaliser pour la victoire mais nous n’avons...

Dépêches - 15/01 12:30 [GMT +3] - Auto

Sainz, une dernière pour la route...

Yazeed Al Rajhi a cassé son moteur à quelques kilomètres de l’arrivée ! Le Saoudien qui se battait pour la victoire avec Carlos Sainz attend son assistance et laisse son rival madrilène filer vers son troisième succès de l’année. Sainz, qui a joué de malchance à plusieurs reprises,...

Réactions - 14/01 16:45 [GMT +3] - Auto

Carlos Sainz : « Il m’est tout arrivé »

Troisième du classement général à plus d’une heure de son coéquipier Stéphane Peterhansel, voilà une position qui ne plaît guère au tenant du titre.

« On avait bien commencé, mais j’ai heurté un câble, j’allais vite et je ne l’ai pas vu, il a arraché...

Dépêches - 14/01 12:05 [GMT +3] - Auto

Sainz produit l’effort

Carlos Sainz garde les commandes au km 127. L’Espagnol compte un peu moins d’une minute d’avance sur Nasser Al-Attiyah. Stéphane Peterhansel est juste derrière son rival Toyota. Khalid Sheikh Al Qassimi est quatrième et accuse plus de 3’30’’.

Dépêches - 14/01 11:21 [GMT +3] - Auto

Sainz prend l’avantage

Au km 85, Carlos Sainz s’empare des commandes du classement provisoire avec près de 1’30’’ d’avance sur Nasser Al-Attiyah. Le pilote Toyota compte quant à lui environ 45’’ d’avance sur Stéphane Peterhansel. La lutte fait rage entre les trois premiers au général.

Dépêches - 13/01 13:24 [GMT +3] - Auto

« El Matador » donne un coup de collier

Carlos Sainz remonte à 4’35’’ au km 204. L'Espagnol dont le retard avait passé la barre des six minutes en début de spéciale occupe la quatrième position provisoire à un peu moins de deux minutes de Nasser Al-Attiyah.

Dépêches - 13/01 12:08 [GMT +3] - Auto

4’ de plus pour Sainz

Carlos Sainz concède près de quatre minutes supplémentaires au deuxième pointage. Le tenant du titre accuse désormais plus de six minutes de retard sur le leader provisoire Yazeed Al Rajhi. 

Dépêches - 13/01 11:09 [GMT +3] - Auto

Sainz déjà dans le dur

Les 40 premiers kilomètres ont été compliqués pour Carlos Sainz qui lâche plus de deux minutes à Yazeed Al Rajhi. Le tenant du titre va devoir mettre les bouchées doubles ! 

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives