N°300 Auto X-RAID MINI JCW TEAM

CARLOS SAINZ

(esp) Né le 12/04/1962 à Madrid

Sponsors

Red Bull, Akrapovic, Argentina MotoGP, BF Goodrich, Delta Q, Kärcher, Magna, Primax, Recaro, Reiger Suspension, San Juan, Sparco y Vision Advisors

http://www.carlos-sainz.com

2018: 1º
2017: Abandono en la 4ª etapa
2016: Abandono en la 10º etapa
2015: Abandono en la 5ª etapa
2014: Abandono en la 10ª etapa
2013: Abandono en la etapa 6
2011: 3º
2010: 1º
2009: Abandono en la 12ª etapa
2007: 9º
2006: 11º

2010: Ganador de la Silk Way. 2 victorias de etapa (Volkswagen Race Touareg 2)
2009: Ganador de la Dos Sertoes y Ganador de la Silk Way. 6 victorias de etapa (Volkswagen Race Touareg 2)
2008: 1º del Rally Central Europeo y 2º Rally de Portugal
2007: Ganador de la Copa del Mundo de Rallies todo terreno; 2º de la UAE Desert Challenge ; 2º del Rally de Marruecos y 2º Rally E. Árabes. 5 victorias de etapa (Volkswagen Race Touareg)
2006: 4 victorias de etapa (Volkswagen Race Touareg)
1991, 1994, 1995 y 1998: Subcampeón del Mundo de Rallies.
1990 y 1992: Campeón del Mundo de Rallies.

Interview

« L’homme aime repousser ses limites »

Il est le champion en titre, l’homme à battre en catégorie auto. Carlos Sainz débarque sur cette édition 2019 à la recherche de son troisième titre sur le Dakar. Après sa performance sans faute l’an passé aux côtés de Lucas Cruz, Carlos revient avec un nouveau projet sous le bras. Suite au départ du team Peugeot, le pilote madrilène arrive sur le Dakar 2019 dans le clan Mini. « Après avoir terminé le Dakar l’année dernière, un questionnement personnel s’est posé quant à savoir s’il fallait continuer et avec qui. Le projet Mini m’a suffisamment séduit pour tenter cette nouvelle aventure. Je voulais m’engager avec une nouvelle équipe et une nouvelle voiture pour en faire un projet gagnant. » Pour s’adapter à leur nouvelle voiture, Carlos Sainz et Lucas Cruz ont participé au Rallye du Maroc, au cours duquel un problème technique a provoqué leur abandon prématuré. Après le titre de l’an passé et malgré le manque de compétition dans sa nouvelle auto, Carlos Sainz aspire à se battre pour la victoire et ainsi continuer à écrire sa légende. « Au Maroc, nous n’avons pas pu montrer tout le potentiel de la voiture, mais je suis confiant dans le fait que nous pourrons jouer pour la gagne. L’équipe a travaillé dur et avec minutie pour rendre la voiture aussi compétitive que possible. » Dans le sable du Pérou et accompagné de son indissociable Lucas Cruz, l’Espagnol pense que cette édition sera particulièrement complexe. « Le Pérou a marqué la course l’an passé. Il y a eu beaucoup d’abandons après les 5 étapes qui y ont eu lieu, ce sera un rallye très difficile. »

C.S : « Sincèrement, je n’ai pas beaucoup changé ma préparation après avoir gagné l’an passé. Une fois que vous avez gagné, ce que vous voulez c’est revenir et gagner à nouveau. Vous êtes toujours conscient du type de course que ce sera et vous essayez d’adapter la voiture à ces caractéristiques. Le Dakar est un défi global. Physiquement et mentalement, il éprouve toutes vos forces et celle de votre équipe de sorte que la victoire apporte une satisfaction maximale. Je pense que l’homme aime repousser ses limites avec d’incroyables défis et le Dakar en est un. » L.C. : « C’est un projet nouveau avec de nombreux changements et de fortes attentes. Ce sera un parcours compliqué, avec beaucoup de navigation. Je pense que ce sera délicat car le terrain sera très changeant d’un passage à l’autre et cela va nous offrir quelques sueurs froides. Carlos me facilite la tâche en faisant régner une super atmosphère à l’intérieur de la voiture, ce qui est important. Nous nous comprenons très bien et c’est fondamental. »

Véhicule

X-RAID MINI JCW TEAM

  • Marque : MINI
  • Modèle : JOHN COOPER WORKS BUGGY
  • Préparateur : X-Raid
  • Assistance : X-Raid
  • Classe : A_T1.4 : T1.4 - Véhicules 2 roues motrices, diesel

Classement 2019

Scratch Étape Général
1 2 2 2
2 8 8 6
3 65 65 36
4 7 7 23
5 11 11 18
6 3 3 11
7 3 3 10
8 22 22 9
9 6 39 15
10 1 1 13

Toute l'actualité de C. Sainz

Dépêches - 17/01 10:20 [GMT -5] - Auto

Sainz remporte la dernière

Carlos Sainz aura sauvé un Dakar difficile en remportant finalement une victoire d’étape. Le pilote Mini devance Sébastien Loeb de seulement 42 secondes à l’arrivée alors que Cyril Despres est 3e à 2’31.

Dépêches - 17/01 08:26 [GMT -5] - Auto

Sainz en tête au WP1

Alors que comme les chez les motos, les meilleurs ne sont pas encore partis en auto, Carlos Sainz signe le premier temps de référence au WP1. Le pilote Mini devance le Lituanien Benediktas Vanagas de 59 secondes.

Dépêches - 16/01 10:11 [GMT -5] - Auto

Sainz et Ten Brinke non partants

Alors que tous les concurrents ont pris le départ de la spéciale, Carlos Sainz et Bernhard Ten Brinke ne sont toujours pas partis du bivouac. S’ils ne se présentent pas rapidement au départ, les deux hommes pourraient être mis hors course !

Dépêches - 15/01 09:16 [GMT -5] - Auto

Sainz tanqué !

Carlos Sainz est ensablé dans un secteur de dunes depuis plus d’un quart d’heure ! Le vainqueur 2018 n’avait plus rien à espérer au général, mais pouvait encore rêver d’une victoire d’étape aujourd’hui. Cela semble désormais compromis.

Dépêches - 15/01 09:10 [GMT -5] - Auto

Sainz tient la barre

Carlos Sainz reste en tête au WP2. Le pilote Mini s’accroche à la première place avec 46 secondes d’avance sur Stéphane Peterhansel et 1 minute sur Nasser Al-Attiyah.

Dépêches - 15/01 08:39 [GMT -5] - Auto

Sainz à l’attaque

Carlos Sainz n’a toujours pas remporté la moindre étape sur ce Dakar, une situation à laquelle le tenant du titre aimerait remédier. L’Espagnol est en tout cas passé au WP1 avec 3 petites secondes d’avance sur Nasser Al-Attiyah et 22 secondes sur Stéphane Peterhansel.

Dépêches - 13/01 15:40 [GMT -5] - Auto

Sainz sur le podium du jour

Carlos Sainz signe sa meilleure étape depuis sa deuxième place lors de la première journée du rallye. Le pilote Mini termine à la troisième place du jour à 6’56 de Loeb.

Dépêches - 11/01 13:10 [GMT -5] - Auto

Sainz perd une demi-heure

En lice pour la victoire d’étape, Carlos Sainz a encore connu des difficultés autour du km 200 de la spéciale. L’Espagnol est maintenant pointé à 33 minutes de Sébastien Loeb !

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives

Partenaires du Dakar

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.