Dimanche 28 novembre 2021 à 11 heures (heure Paris) - Présentation du Dakar 2022
N°304 Auto TOYOTA GAZOO RACING

GINIEL DE VILLIERS

(zaf) 1.78m / 75kg

Loisirs

golf, bike riding, kite surfing

Sponsors

Specialized, Red Bull, Oakley, Toyota, Duxbury Netgear, Innovation Group

2020: 5th (Toyota Hilux, 1 stage win)
2019: 9th (Toyota Hilux, 1 stage win)
2018: 3rd (Toyota Hilux, 1 stage win)
2017: 5th (Toyota Hilux)
2016: 3rd (Toyota Hilux)
2015: 2nd (Toyota Hilux)
2014: 4th (Toyota Hilux), 1 stage win)
2013: 2nd (Toyota Hilux)
2012: 3rd (Toyota Hilux)
2011: 2nd (Volkswagen, 1 stage win)
2010: 7th (Volkswagen)
2009: winner (Volkswagen, 3 stage wins)
2007: 11th (Volkswagen, 4 stage wins)
2006: 2nd (Volkswagen, 1 stage win)
2005: 4th (2 stage wins, Nissan)
2004: 7th (1 stage win, Nissan)
2003: 5th (with Nissan)

2020: South African cross-country championship (2nd)
2019: Morocco Rally (1st), South African cross-country championship (1st)
2018: Qatar Rally (Ab.), Kalahari Botswana Toyota 1000 (1st), Morocco Rally (Ab.), South-African Offroad champion
2017: Dakar Series China Rally (18th), Kalahari Botswana Toyota 1000 (1st), South-African Offroad champion
2015 Morocco Rally (4th), Silk Way Rally, Morocco (twice), Transiberico, Dos Sertoes, Egypt, etc

Interview

« Au moins le podium pour être satisfait »

Si le sans-faute continue pour Giniel De Villiers avec 17 participations au Dakar sans le moindre abandon, ses dernières apparitions ont été vécues comme des déceptions. Le Sud-Africain n’en demeure pas moins un pilote d’une régularité métronomique : il n’a en effet fini qu’une seule fois en dehors du Top 10 (en 2007), 13 fois dans le Top 5 et 7 fois sur le podium. Pour sa première en Arabie Saoudite, il a dû se contenter de la 5e place, notamment derrière deux de ses coéquipiers, Nasser Al Attiyah et Yazeed Al Rajhi. Si le confinement en Afrique du Sud l’a obligé à rester au calme pendant le première moitié de l’année, il en a tout de même profité pour travailler son physique, s’octroyant des sorties en VTT « autorisées » dans le parc national qui jouxte sa maison. Il était temps ensuite de reprendre du service dans sa Toyota Hilux en disputant le championnat sud-africain achevé à la deuxième place derrière son nouveau et prometteur coéquipier Henk Lategan qu’il conseillera lors du prochain Dakar. Le vainqueur de l’édition 2009 du Dakar, la première en Amérique du Sud ne demeure pas moins ambitieux sur une édition du Dakar qu’il espère plus technique. Il aura une nouvelle fois l’Espagnol Alex Haro à sa droite.

G.D.V.: « J’ai grandi sur une ferme et je faisais la course dans tout ce que je trouvais. Ça a commencé à 4 ans dans un kart à pédale. Mon père adorait les sports mécaniques et il m’a transmis le virus. C’est ensuite sur piste que j’ai débuté, notamment en tourisme avant de passer au tout-terrain.
Mon année 2020 a été très calme pendant le confinement mais extrêmement intense à partir du mois d’août. J’ai pu disputer cinq manches du championnat sud-africain et surtout nous avons effectué beaucoup d’essais. Mon copilote Alex Haro a pu d’ailleurs venir pour faire deux courses à mes côtés. C’était mon premier Dakar avec Alex en 2020 et je n’ai vraiment pas eu à me plaindre. Il est très professionnel et notre collaboration ne peut aller qu’en s’améliorant mais vous savez il faut du temps pour bien se sentir et s’habituer l’un à l’autre. Auparavant j’étais resté dix ans avec Dirk Von Zitzewitz (maintenant copilote de Al Rajhi).
Je pense que nous avons tous été surpris par la beauté des paysages lors du dernier Dakar. Une surprise très positive. Quand je prends le départ d’un Dakar, je vise au moins le podium alors ma 5e place fut une déception. Nous avons eu un vrai problème de pneumatiques, subissant 14 crevaisons, et puis nous avons perdu du temps ici et là. Nous avons vécu quelques belles étapes, en remportant notamment une, et nous aurions pu faire bien mieux. Pour être satisfait en 2021, il me faut au moins un podium final mais il y a tellement de gars rapides. Concernant le parcours, j’espère qu’il y aura plus de technicité pour mettre en évidence les valeurs de pilotage. Il ne faut pas que ce soit qu’une question d’écraser la pédale. »

Véhicule

TOYOTA GAZOO RACING

  • Marque : TOYOTA
  • Modèle : HILUX
  • Préparateur : Toyota Gazoo Racing
  • Assistance : Toyota Gazoo Racing
  • Classe : T1.1 4x4 TT modifiés essence

Classement 2021

Toute l'actualité de G. De villiers

Dépêches - 08/01 13:49 [GMT +3] - Auto

De Villiers plus en difficulté

Impérial jeudi, Giniel De Villiers a la lourde tâche d’ouvrir la voie aujourd’hui. Le Sud-Africain rend 13’41’’ sur le leader de la spéciale. Une deuxième victoire de suite s’annonce plus difficile… 

Réactions - 07/01 15:47 [GMT +3] - Auto

Giniel De Villiers : « Nous avons eu un déclic »

Le vainqueur du jour a assuré son succès grâce à sa prudence dans le domaine de la navigation. Il remporte la 16e étape de sa carrière sur le Dakar.

« Depuis le début, ça n’allait pas dans notre sens, mais là nous avons eu un déclic. Certains secteurs ce matin étaient très...

Dépêches - 07/01 15:15 [GMT +3] - Auto

De Villiers gagne la spéciale !

Parmi les plus expérimentés du plateau au Dakar, Giniel De Villiers a su éviter les nombreux pièges de la cinquième étape pour renouer avec la victoire. Au volant de sa Toyota, le Sud-Africain a pris la tête au premier pointage et n’a jamais été menacé. Il termine cette spéciale...

Dépêches - 07/01 14:43 [GMT +3] - Auto

Vers un duel sud-africain pour la victoire ?

À 56 km de l’arrivée, Brian Baragwanath reprend près de trois minutes sur son compatriote Giniel De Villiers. Stéphane Peterhansel accuse lui 5’25 sur la tête de la course avec une vingtaine de secondes d’avance sur Martin Prokop. 

Dépêches - 07/01 12:39 [GMT +3] - Auto

De Villiers enfonce le clou, Van Loon craque

Giniel De Villiers poursuit son effort et conserve l’avantage en tête, mais c’est Martin Prokop qui se retrouve deuxième, à plus de 7’ du Sud-Africain. Erik Van Loon lâche plus de 13’ et se voit repoussé en neuvième position. Nani Roma hérite de la troisième place devant Brian Baragwanath...

Dépêches - 07/01 12:04 [GMT +3] - Auto

De Villiers toujours aux commandes

Giniel De Villiers conserve les commandes après 197 km avec 4’45’’ d’avance sur une autre Toyota, celle d’Erik Van Loon. Pilote du camp X-Raid au volant d’une mini, Orlando Terranova pointe à 6’53’’ ; Nani Roma a rendu deux positions et se voit repoussé à...

Dépêches - 07/01 10:28 [GMT +3] - Auto

De Villiers prend les devants

Giniel De Villiers en pleine forme après les 43 premiers kilomètres. Le Sud-Africain, qui dispute son 18e Dakar et a toujours affiché une régularité exemplaire, se hisse au sommet du classement avec 2’07’’ d’avance sur le Néerlandais Erik Van Loon. Stéphane Peterhansel lâche quant...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives