N°304 Auto TOYOTA GAZOO RACING

GINIEL DE VILLIERS

(zaf) 1.78m / 75kg

Loisirs

Golf, bike riding, kite surfing

Sponsors

Specialized, Red Bull, Oakley, Toyota, Duxbury Netgear, Innovation Group

2019: 9th (Toyota Hilux, 1 stage win)
2018: 3rd (Toyota Hilux, 1 stage win)
2017: 5th (Toyota Hilux)
2016: 3rd (Toyota Hilux)
2015: 2nd (Toyota Hilux)
2014: 4th (Toyota Hilux), 1 stage win)
2013: 2nd (Toyota Hilux)
2012: 3rd (Toyota Hilux)
2011: 2nd (Volkswagen, 1 stage win)
2010: 7th (Volkswagen)
2009: winner (Volkswagen, 3 stage wins)
2007: 11th (Volkswagen, 4 stage wins)
2006: 2nd (Volkswagen, 1 stage win)
2005: 4th (2 stage wins, Nissan)
2004: 7th (1 stage win, Nissan)
2003: 5th (with Nissan)

2019: Morocco Rally (1st), South African cross-country championship (1st)
2018: Qatar Rally (Ab.), Kalahari Botswana Toyota 1000 (1st), Morocco Rally (Ab.), South-African Offroad champion
2017: Dakar Series China Rally (18th), Kalahari Botswana Toyota 1000 (1st), South-African Offroad champion
2015 Morocco Rally (4th), Silk Way Rally, Morocco (twice), Transiberico, Dos Sertoes, Egypt, etc

Interview

« On se rapproche des Dakar africains »

Si le sans-faute continue pour Giniel De Villiers avec seize participations au Dakar sans le moindre abandon, sa dernière apparition a été vécue comme une grosse déception. Le Sud-Africain qui n’avait fini qu’une seule fois en dehors du Top 10 (en 2007), a dû se contenter de la neuvième place au Pérou l’an dernier. Un maudit rocher (et une roue arrachée) a mis fin à ses espoirs de victoire dès la troisième journée. À 47 ans il n’en demeure pas moins un élément majeur du team Toyota Gazoo à forte identité sud-africaine. C’est d’ailleurs chez lui qu’il a préparé son 17e Dakar, participant et remportant pour la troisième année consécutive le championnat d’Afrique du Sud tout-terrain. Sa seule infidélité lui a en plus apporté une belle dose de confiance : victoire lors du rallye du Maroc en octobre dernier devant tous les ténors de la discipline. La grande nouveauté pour ce passionné de cyclisme qui peaufine sa préparation physique sur son VTT vient de son nouveau coéquipier. Après onze Dakar en compagnie de Dirk Von Zitzewitz, il sera cette fois-ci associé à Alex Haro, ancien co-pilote de Nani Roma (deuxième l’an passé). L’objectif de De Villiers reste évidemment le même : renouer avec la victoire, plus de dix ans après son unique sacre.

G.D.V.: « J’ai grandi sur une ferme et je faisais la course dans tout ce que je trouvais. Ça a commencé à 4 ans dans un kart à pédale. Mon père adorait les sports mécaniques et il m’a transmis le virus. C’est ensuite sur piste que j’ai débuté, notamment en tourisme avant de passer au tout-terrain. Le dernier Dakar a été une grande déception. Nous avons heurté un rocher et nos espoirs de victoire ont disparu dès le troisième jour. Ça arrive. C’est d’ailleurs ce que Nasser Al Attiyah a subi au Maroc. J’ai vécu pas mal de hauts et de bas cette année mais la victoire au Maroc m’a apporté énormément de confiance. Je me sens bien dans la voiture. On a pu y apporter quelques petites améliorations lors de nos nombreux essais. Tout se met en place. Je commence à m’habituer à mon nouveau copilote (Alex Haro). Il est venu passer pas mal de temps avec moi en Afrique du Sud. Évidemment que ça fait bizarre d’avoir quelqu’un de différent à côté de moi, mais parfois le changement est positif. Ce Dakar en Arabie Saoudite sera nouveau pour tout le monde, hormis Yazeed Al Rajhi (saoudien). On peut dire qu’il a un léger avantage. En tout cas la navigation va être intéressante. On se rapproche des Dakar africains. On va se retrouver dans des endroits complètement isolés. Ça fait plus de dix ans que l’on a pas vécu cela. Notre objectif reste la victoire. On doit gagner ! »

Véhicule

TOYOTA GAZOO RACING

  • Marque : TOYOTA
  • Modèle : HILUX
  • Préparateur : Toyota Gazoo Racing
  • Assistance : Toyota Gazoo Racing
  • Classe : T1.1 4x4 TT modifiés essence

Classement 2020

Scratch Étape Général
1 14 14 14
2 1 1 6
3 9 9 7
4 6 6 7
5 6 6 7
6 8 8 7
7 7 7 6
8 4 4 6
9 8 8 6
10 3 3 6
11 6 6 5
12 7 7 5

Toute l'actualité de G. De villiers

Réactions - 07/01 16:45 [GMT +3] - Auto

Giniel De Villiers : "Ouvrir la piste n'a rien arrangé"

Hier en vue, Giniel De Villiers a lâché du terrain aujourd’hui. Neuvième de la troisième étape à seize minutes de Carlos Sainz, le Sud-Africain glisse à la septième place du classement général.

« L’étape était difficile et ouvrir la piste n’a rien arrangé....

Dépêches - 07/01 15:28 [GMT +3] - Auto

Terranova et De Villiers, le contre coup

Brillants hier, Orlando Terranova et Giniel de Villiers ont été nettement plus en difficulté aujourd’hui. L’Argentin perd la tête du général en terminant à 12’52 du vainqueur tandis que le sud-africain est encore plus loin à 16’21 du vainqueur. Hors du coup depuis le début du rallye, Nani Roma...

Dépêches - 07/01 12:47 [GMT +3] - Auto

De Villiers dans les cordes

Giniel de Villiers peine à suivre le rythme après sa victoire lors de la deuxième étape. Le sud-africain est actuellement pointé à près de 12 minutes des leaders. Vaidotas Zala, vainqueur de la première étape, est lui à 27 minutes !

Dépêches - 07/01 09:25 [GMT +3] - Auto

De Villiers entre en spéciale

Giniel de Villiers a pris le départ de la spéciale du jour. Le pilote Toyota est suivi 3 minutes après par le leader du général Orlando Terranova.

Dépêches - 06/01 13:58 [GMT +3] - Auto

De Villiers coiffe tout le monde au poteau

Giniel de Villiers décroche sa première victoire d’étape sur le Dakar saoudien grâce à une spéciale sans faute là où beaucoup de ses adversaires auront peiné avec une navigation compliquée. Le Sud-africain profite de l’erreur de Yazeed Al-Rajhi dans les derniers kilomètres pour s’imposer,...

Dépêches - 05/01 15:22 [GMT +3] - Auto

De Villiers et Roma perdent déjà gros

Mauvaise journée pour Giniel de Villiers et Nani Roma. Les deux prétendants à la victoire finale lâchent respectivement 23 et 28 minutes au vainqueur du jour. Pas la meilleure manière d’entamer la course...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives