Discover the stories of the Dakar's heroes Inside the Bivouac
N°304 Car GRALLYTEAM

GUILLAUME DE MEVIUS

(bel) 1.92m / 80kg

Hobbies

VTT, Hockey, Enduro

Sponsors

Qatar, Nasser racing camp, BfGoodrich, Team-Hilux Rally raid, Bell helmet, Red Bull

2022 : Ab (étape 5)

2022 1re Rallye d’Andalousie, 5e Rallye du Maroc
2021 Ab. Rallye d’Andalousie
2020 FIA Baja Portalegre – T3 Victory & 2nd overall
2017 Belgian Junior Rally Champion
Ypres Rally – ERC Junior winner

Interview

« Je suis motivé comme jamais »

Dans le clan De Mevius, la course auto est une histoire de famille. Son père, Grégoire, et son frère, Ghislain, sont eux aussi pilotes. Le Belge a fait ses armes en rallye en Belgique avant d’obtenir un volant chez Citroën Racing en WRC2 pour la saison 2019. Overdrive ayant été fondé par Jean-Marc Fortin et son père, c’est tout naturellement qu’il s’est lancé dans l’aventure des rallye-raids. Grégoire De Mevius affiche pas moins de huit participations au Dakar. Sur les traces de son père, Guillaume a disputé son premier Dakar l’an dernier sous les couleurs de l’équipe Red Bull Off-Road aux côtés de Kellon Walch ; Tom Colsoul, qui devait être son copilote, ayant été positif au Covid. Après une première étape cauchemardesque à l’issue de laquelle il a rejoint le bivouac très tard dans la nuit, il s’est imposé le lendemain, affichant clairement son potentiel. Il a finalement abandonné quelques étapes plus tard, mais De Mevius savait qu’il n’avait pas dit son dernier mot. Il a repris le projet OT3 en main et a travaillé d’arrache-pied sur la fiabilité de son buggy. Pour cette nouvelle aventure, il partagera son véhicule avec François Cazalet, champion du monde des copilotes en titre en T3, qui a notamment épaulé Cristina Guttierez l’an dernier pour terminer sur la troisième marche du podium final. Plus déterminé que jamais, le duo franco-belge se fixe l’objectif de terminer cette 45e édition sur le podium.


G.D.M. : « J’ai adoré l’aventure lors de ma première participation. Je n’ai pas pu aller au bout, mais j’ai accroché. Ensuite l’année a été assez compliquée, il y a eu un changement de team. Après Abu Dhabi… J’avais une structure avec deux buggys, j’avais lancé ça il y a deux ans, mais c’était un petit team, et quand on m’a proposé de récupérer le projet OT3, on a accepté. Maintenant j’ai un peu une double casquette de manager et pilote. On a beaucoup travaillé pour avoir un véhicule fiable, on est assez contents du résultat. Ce fut une bonne fin d’année, les débuts ont été compliqués, mais la fin est bonne. Pour le Dakar ça a été un peu plus difficile que prévu. Nasser m’aide à participer au Dakar cette année, et là je suis aux couleurs du Qatar pour la course. Je suis motivé comme jamais. Ça a été assez dur pour y arriver, ça a un peu été un parcours du combattant, mais on a réussi. Mon copilote a commencé à travailler pour ASO pour tracer les roadbooks, donc j’ai dû changer de copilote. On a fait des essais avec François, tout s’est bien passé donc on a décidé de continuer comme ça. On a déjà fait quelques courses ensemble. Le but sera d’aller gagner la catégorie T3. On a montré qu’on était capables de jouer devant, la voiture sera fiable, donc je pense qu’on aura des chances de gagner. »

FC : « J’ai attaqué sur une super saison avec Cristina puisqu’on a terminé à la troisième place du Dakar. En milieu de saison il y a eu un changement d’équipage. Avec Guillaume, on a trouvé des points de convergence vers ce qu’on voulait faire dans nos carrières respectives, et on a sauté le pas. On a pris à notre compte de développer les voitures et d’en subir un peu les conséquences, c’est-à-dire les pannes mécaniques et d’autres choses. On a pu enfin rouler avec une voiture en configuration Dakar à partir du Maroc, puis en Andalousie. On a décroché plusieurs victoires de spéciale, et en Andalousie, on a gagné toutes les spéciales et le rallye, ce qui m’a permis de gagner le titre de champion du monde des copilotes. Quand on a goûté au podium, on veut au moins une marche de plus. Guillaume est un très bon pilote, il manque juste d’un peu d’expérience que je pense pouvoir lui apporter. Nos résultats récents ont montré qu’on était capables de canaliser notre énergie, sa fougue et parfois l’envie d’un faire un peu trop, et d’arriver à boucler un résultat qui était au-delà des attentes fixées pour la course. On a passé beaucoup de semaines tous les deux à faire un peu le dos rond à la vie normale, tandis que les autres ont eu la chance d’avoir la voiture entre leurs mains avant nous. Et pour un compétiteur et patron de team comme lui, c’était pire. J’ai la chance d’avoir un peu plus de recul, d’être un peu plus âgé, je savais que notre heure viendrait, et quand elle est venue on a bien savouré ce petit accomplissement. La finalité c’est de faire un résultat sur une grande course. »

Vehicle

GRALLYTEAM

GRALLYTEAM OT3
GRALLYTEAM

  • GRALLYTEAM
  • OT3
  • GRally Team
  • -
  • T3.1: Lightweight Prototype Cross-Country

Ranking 2023

All news of G. De mevius

Newsflashes - 13/01 10:43 [GMT +3] - Car

De Mevius counterattacks

 Trailing Austin Jones by almost 1 hour and 30 minutes in the general rankings, Guillaume de Mevius is not giving up. The Belgian, who was the 10th driver to start today, has the second-best time after 42 km, only 10’’ behind Ignacio Casale. Seth Quintero occupies provisional third place, trailing by 25’’.

Newsflashes - 12/01 12:40 [GMT +3] - Car

De Mevius loses 1 hr 38

Following mechanical problems at the beginning of the special, Guillaume de Mevius has seen his chances of the title crumble… Indeed, the Belgian has lost 1 hour and 38 minutes repairing his prototype. Austin Jones, in fourth place, 2 minutes behind stage leader João Ferreira after 189 km, should take advantage today and end up with a comfortable lead...

Newsflashes - 12/01 10:37 [GMT +3] - Car

De Mevius at a standstill after 41 km

T3 general rankings leader Guillaume de Mevius has suffered mechanical problems after 41 km. The Belgian and his co-pilot François Cazalet have not yet identified the problem. With a lead of not quite 8 minutes over Austin Jones at the start of stage 11, de Mevius risks big losses with this mishap, which could smile on his other pursuers, such as Seth Quintero,...

Reactions - 11/01 17:02 [GMT +3] - Car

Guillaume de Mevius: "It was quite a scary moment"

The Belgian saw his lead over Austin Jones in the T3 standings shrink today.

 

"Not a bad day for us. We started the stage with a roll in the dunes. It was quite a scary moment, but some members of the public helped us get back on the way, so thank you to them. We had to change a wheel because we'd damaged a tyre. We lost quite a bit of...

Reactions - 10/01 16:11 [GMT +3] - Car

Guillaume de Mevius: “We just have to continue like this”

 Guillaume de Mevius today almost won his second stage win, but the Belgian finished the day’s special only two seconds behind Argentinean David Zille. However, missing out on success will not have bothered the Grally Team driver too much because, by climbing onto the day’s podium once again, de Mevius strengthened his position as general rankings leader.

...

Newsflashes - 10/01 11:02 [GMT +3] - Car

Here's de Mevius!

Guillaume de Mevius, tenth to start, has reached the first time check point in the lead, ahead of Mitch Guthrie by 1’14’’. Seth Quintero occupies third place, 1’43’’ behind. João Ferreira, Sunday’s winner, has lost more than 3 minutes.

Reactions - 07/01 16:01 [GMT +3] - Car

Guillaume de Mevius: "I played it safe… perhaps a little too safe"

The Belgian still holds the overall lead by 8′29″ over Austin Jones despite finishing eighth today.

"It was a pretty tough day for us. We got caught and suffered a puncture. It was rugged terrain and I played it safe… perhaps a little too safe. There are no major issues with the car. We'll just do a quick check, head to the bivouac...

Reactions - 06/01 18:57 [GMT +3] - Car

Guillaume De Mevius: “Overall, I thought it was a good stage”

Guillaume De Mevius, the winner of stage six ahead of Austin Jones, took three more minutes from his American rival. Less than ten minutes separate the two men in the general rankings, whilst behind them Seth Quintero occupies third place, but more than one hour behind.  

“It was a nice stage today with a lot of dunes and a lot of sand...

Follow us

Get exclusive information