N°401 SSV CAN-AM FACTORY SOUTH RACING

AUSTIN JONES

(usa) 1.82m / 79kg

Loisirs

Motorcycles, friends, shooting guns

Sponsors

Can-Am, MOTUL, Method, Tensor, J.JUAN, SOUTH RACING

2021: 2nd
2020: 8th (2nd rookie)

2021: Andalucia Rally (1st), Rally Kazakhstan (1st), Rallye du Maroc (6th), Abu Dhabi Desert Challenge (1st). Winner of 2021 FIA World Cup for Cross-Country Rallies - T4 Drivers
2020: Qatar Cross-Country Rally (Ab.), Vegas to Reno (17th), Andalucia Rally (9th)
2019: SCORE International (3rd); San Felipe 250 (1st), Baja 500 (4th), Baja 400 (4th), Silk Way Rally (5th), Morocco Rally (4th)
2018: Parker 425 (1st), SCORE International (1st); San Felipe 250 (2nd), Baja 500 (1st), Baja 1000 (1st), Baja Aragon, Morocco Rally (Ab.)

Interview

« Pour gagner le Dakar, il faut réunir de nombreux ingrédients »

Huitième lors de sa première apparition en 2020, deuxième en 2021 après avoir mené la course quatre jours avant l'arrivée, l’étoile Austin Jones ne cesse de grimper dans le ciel du Dakar et sa trajectoire ascendante fait de lui et de son copilote Gustavo Gugelmin de sérieux favoris pour la victoire en 2022. S’il n'a que 25 ans, le talentueux Américain a la course tout-terrain dans le sang. Son père, Jesse, participe à des épreuves dans le désert depuis 20 ans et dirige l'équipe Jones Motorsport. AJ, comme on l'appelle sur le bivouac, a donc passé son enfance à apprendre les ficelles de la course, même si ce n'est qu'en 2018 qu'il s'est mis lui-même au volant après avoir passé un an comme copilote de son père. Lors de sa première saison complète, Austin faisait équipe avec Bryce Swaim. Les deux hommes se sont immédiatement fait remarquer dans le championnat SCORE International, remportant des victoires à la Baja 500 et à la Baja 1000 dans la catégorie Trophy Truck Spec. Austin a fait ses premiers pas en rallye-raid vers la fin de l'année 2018, et là-encore il s'est rapidement distingué. Alors qu'il vient de décrocher la Coupe du monde FIM T4, Austin souhaite désormais imiter l'exploit de son compatriote Casey Currie en montant sur la plus haute marche du podium de sa catégorie au Dakar.

A.J. : « Nous savions à quoi nous attendre au Dakar 2021 car c’était notre deuxième participation, mais c'est une course qui reste longue et difficile. Nous avons eu du mal avec les cailloux l'année dernière : deux crevaisons en une étape, à quatre jours de la fin, alors que nous étions en tête de notre catégorie. Après cela, nous avions 400 kilomètres de rochers tranchants comme des rasoirs devant nous et nous avons perdu beaucoup de temps. Après le Dakar, notre objectif pour 2021 était de remporter la Coupe du monde T4 et nous avons réussi à le faire à Abu Dhabi après avoir gagné 3 des 5 manches. Notre campagne a bien commencé avec des victoires en Espagne et au Kazakhstan, puis nous nous sommes vraiment concentrés pour rester réguliers. Pour gagner le Dakar ou un championnat, il faut combiner des ingrédients différents : une bonne voiture, un bon navigateur, une bonne équipe et beaucoup de régularité. Une fois de plus, la concurrence sera rude dans notre catégorie, avec des pilotes comme "Chaleco" Lopez et mon coéquipier Aron Domzala, alors un peu de cet autre ingrédient essentiel qu'est la chance ne serait pas de trop ! »

Véhicule

CAN-AM FACTORY SOUTH RACING

BRP CAN-AM MAVERICK XRS
CAN-AM FACTORY SOUTH RACING

  • BRP
  • CAN-AM MAVERICK XRS
  • Monster Energy Can-Am
  • Monster Energy Can-Am
  • S_T4_NO

Classement 2022

Toute l'actualité de A. Jones

Réactions - 14/01 21:30 [GMT +3] - SSV

Austin Jones : « ce pour quoi on s’entraîne depuis trois ans »

Malchanceux par le passé, Austin Jones était parti ce matin pour peut-être revivre un coup du sort. Il a enfin réussi à le conjurer et remporte son premier Dakar.

« Je vous avais dit hier à l’arrivée que tout allait se jouer à la fin et c’est exactement ce qui s’est...

Réactions - 13/01 17:19 [GMT +3] - SSV

Austin Jones : « on n’a pas baissé les bras »

Leader ce matin avec près de 12’ d’avance, Austin Jones a perdu sa transmission intégrale et affronté les dunes en deux roues motrices. A l’arrivée, son poursuivant Gerard Farres a pris la tête du Dakar pour 1’41’’.

« C’est définitivement la spéciale...

Réactions - 12/01 17:28 [GMT +3] - SSV

Austin Jones : « le niveau de compétition a augmenté »

5e du jour avec une avance de moins de 12’ au général provisoire, l’Américain ne veut pas crier victoire trop vite.

« C’est très dur, les autres roulent très fort cette année, le niveau de compétition a augmenté, mais mon navigateur a fait un super travail tous les...

Réactions - 05/01 17:16 [GMT +3] - SSV

Austin Jones : "Je ne voulais pas ouvrir demain"

2e du jour en T4 à 10’’ de Luppi de Oliveira Rodrigo et toujours en tête du provisoire, l’Américain est content de ne pas partir en tête demain

C’était une longue journée. Les 150 premiers kilomètres étaient très rapides avec parfois des gros sauts, ce n’était...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives