Infos
  • Récupération des véhicules au port du Havre les 13 et 14 Février 2019 .
N°4 Moto YAMALUBE YAMAHA OFFICIAL RALLY TEAM
pilote
+

ADRIEN VAN BEVEREN

(fra) Né le 04/01/1991 à Hazebrouck 1.87m / 85kg

Sponsors

Yamaha, Monster Energy, Yuasa, Thor, Arai, SBE, Ets Audo Express, Astradec, Raffolé, Boulanger, Oakley, Alpine Star, MCP, Gentleman Factory…

2018 : ab. étape 10
2017 : 4e
2016 : 6e

2018 : Desafio Inca (5e), Rallye du Maroc (6e)
2017 : 2e de L’Enduropale du Touquet
2016 : Vainqueur de l’Enduropale du Touquet, de la Ronde des Sables Loon Plage, 2e au Beach Cross de Berck, 6e Rallye du Maroc, 3e Merzouga Rally
2015 : vainqueur de l’Enduropale du Touquet, vainqueur de l’Enduro del Verano (Arg), 12e du Rallye de Sardaigne, 13e du Rallye du Maroc, 7e du Merzouga Rallye
2014 : vainqueur de l’Enduropale du Touquet, Champion de France des Sables
2013 : vainqueur de l’Enduro del Verano (Arg)

Interview

« J’ai les clefs en mains pour gagner »

C’est peut-être dans la douleur qu’il a appris à grandir. Après avoir conquis le monde des courses sur sable, s’imposant notamment trois fois consécutivement sur le rendez-vous phare de la discipline au Touquet, Adrien van Beveren est arrivé sur le Dakar précédé d’une très solide réputation, et ne l’a pas trahie. 6e à sa première participation en 2016, puis 4e en 2017 à un souffle du podium, il a connu sur la 40e édition sa course la plus convaincante et la plus douloureuse en même temps. Alors qu’il s’apprêtait à sortir de la 10e étape avec un avantage conséquent sur tous ses rivaux, le chef de file des Yamaha a heurté une pierre qui l’a violemment projeté, poumon perforé et clavicule cassée, mettant fin à ses espoirs de victoire. Durant sa longue convalescence, le Nordiste a pu analyser cette désillusion et repenser tout son environnement de travail, en intégrant notamment des conseils de ses mentors Stéphane Peterhansel et Cyril Despres. Pour suivre leur trace, le « Petit Prince des sables » assume pleinement son ambition de victoire. On n’a jamais totalement terminé son apprentissage sur le Dakar… mais on atteint tout de même une forme de maturité.

« Cette chute sur le dernier Dakar, c’était juste le destin. Je ne roulais pas trop vite, il n’y avait pas d’euphorie dans mon pilotage. Ça a été très dur parce que je touchais mon rêve du bout des doigts et il s’est écroulé. Heureusement, j’ai vite compris que physiquement je m’en sortirai. Je n’ai jamais douté une seconde que j’allais revenir sur le Dakar et j’ai même su très vite que ce serait cette année. J’ai trouvé ça long, d’autant plus que les médecins n’ont pas souhaité m’opérer de la clavicule dans un premier temps et la cicatrisation a traîné. Mais maintenant, je n’ai plus mal nulle part et je roule aussi vite qu’avant. En tout cas, j’ai très vite compris à quel point j’aimais ce que je faisais. Je n’en doutais pas, mais quand on en est privé, on le ressent davantage. Ensuite, bien que j’aie trouvé le temps un peu long, je me suis impressionné par ma patience, j’ai appris à me connaître. L’année dernière j’étais en tête du rallye en sortant du Pérou. Les dunes, j’adore ça. J’espère que la navigation sera dure, que je vais me perdre et que je vais me retrouver ! Je sais que j’ai les clefs en mains pour gagner. La concurrence sera rude mais je ne fais pas de complexes. Si je devais définir le style de mes adversaires, je trouve qu’ils sont davantage « à l’attaque » que moi. Kevin Benavides par exemple, me donne l’impression d’être toujours à fond, alors que je recherche avant tout la fluidité. En tout cas, il y a une très bonne atmosphère entre nous, beaucoup de respect. Ils sont tous mes potes, mais je veux tous les battre. »

Véhicule

YAMALUBE YAMAHA OFFICIAL RALLY TEAM

  • Marque : YAMAHA
  • Modèle : WR450F
  • Préparateur : Yamalube Yamaha Official Rally Team
  • Assistance : Yamalube Yamaha Official Rally Team
  • Classe : M_G1.1 : ELITE

Classement 2019

Scratch Étape Général
1 4 4 4
2 7 7 7
3 4 4 4
4 4 4 5
5 5 5 5
6 5 5 5
7 4 4 2
8 6 5 4
9 - - -
10 - - -

Toute l'actualité de A. Van beveren

Dépêches - 16/01 14:56 [GMT -5] - Moto

Van Beveren à l’arrivée

Adrien Van Beveren est finalement parvenu à rejoindre l’arrivée de la spéciale. Le pilote Yamaha se classe 70e à 3h30 du vainqueur et tombe au 14e rang du général. Mais il s'expose surtout à une mise hors-course pour avoir parcouru les derniers kilomètres de la spéciale à bord d'un pick-up...

...

Dépêches - 16/01 10:17 [GMT -5] - Moto

Moteur cassé pour Van Beveren !

Nouveau coup de théâtre dans ce Dakar aux rebondissements quotidiens ! Adrien Van Beveren, 4e du général ce matin, a cassé le moteur de sa Yamaha à 16 km de l’arrivée. Au lendemain de l’abandon de Ricky Brabec pour les mêmes raisons, c’est un nouveau favori qui dit adieu à ses rêves de podium...

Réactions - 15/01 13:21 [GMT -5] - Moto

Adrien van Beveren : « Ça n’a pas été comme je voulais »

Deuxième du classement général au départ ce matin, le pilote Yamaha n’a pas été en mesure de profiter de l’abandon de Ricky Brabec, en raison de fautes de navigation.


« J’ai voulu attaquer fort, mais je me suis perdu, je n’ai pas réussi à ouvrir les WP tout de suite. Je comptais...

Dépêches - 15/01 12:24 [GMT -5] - Moto

Van Beveren perd gros

Deuxième du classement général ce matin, Adrien Van Beveren aurait pu mener le rallye ce soir après l’abandon de Ricky Brabec en début de spéciale. Mais le pilote Yamaha n’était pas dans le rythme sur la route de Pisco et lâche plus de 11 minutes à Matthias Walkner. Le Français pointera ce soir derrière...

Réactions - 14/01 13:03 [GMT -5] - Moto

Adrien van Beveren : « J’étais en train de faire un super bon coup »

Quatrième de l’étape du jour, le pilote Yamaha commence à tirer les bénéfices de sa constance et pointe maintenant en 3e position du classement général, à moins de huit minutes de Ricky Brabec.

« Dans les dunes je commençais à revenir sur le groupe, et je les ai vu tourner. Donc je me...

Dépêches - 14/01 12:01 [GMT -5] - Moto

Price et Van Beveren jouent placé

Sans faire d’étincelles depuis le départ du Dakar, Toby Price et Adrien Van Beveren font preuve d’une belle régularité en passe de payer. Les deux hommes montent sur le podium provisoire au général, à environ 7 minutes de Ricky Brabec.

Réactions - 13/01 15:14 [GMT -5] - Moto

Adrien van Beveren : « Ne pas faire la faute de trop »

Cinquième de l’étape du jour, Adrien van Beveren conserve aussi la cinquième place du classement général, en embuscade à moins de 10 minutes du nouveau leader Pablo Quintanilla. Le pilote Yamaha table sur une course par élimination.

« La journée de repos a vraiment fait du bien parce que les nuits sont...

Dépêches - 13/01 13:45 [GMT -5] - Moto

Chrono provisoire pour Van Beveren

Adrien Van Beveren a terminé l’étape en neuvième position, à 16’44 du vainqueur. Mais le Français a perdu environ 8 minutes pour porter assistance à Lorenzo Santolino après sa chute et devrait donc récupérer ce temps.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives

Partenaires du Dakar

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.