N°4 Moto MONSTER ENERGY YAMAHA RALLY TEAM
pilote
+

ADRIEN VAN BEVEREN

(fra) 1.87m / 85kg

Loisirs

moto de piste, jetski, VTT, rallye voiture, buggy…

Sponsors

Yamaha, Monster Energy, Yuasa, Thor, Arai, SBE, Ets Audo Express, Astradec, Raffolé, Boulanger, Oakley, Alpine Star, MCP, …

2019 : ab. étape 9
2018 : ab. étape 10
2017 : 4e
2016 : 6e

2019 : Merzouga Rally (1er), Silk Way Rally (3e), Rallye du Maroc (26e)
2018 : Desafio Inca (5e), Rallye du Maroc (6e)
2017 : 2e de L’Enduropale du Touquet
2016 : Vainqueur de l’Enduropale du Touquet, de la Ronde des Sables Loon Plage, 2e au Beach Cross de Berck, 6e Rallye du Maroc, 3e Merzouga Rally
2015 : vainqueur de l’Enduropale du Touquet, vainqueur de l’Enduro del Verano (Arg), 12e du Rallye de Sardaigne, 13e du Rallye du Maroc, 7e du Merzouga Rallye
2014 : vainqueur de l’Enduropale du Touquet, Champion de France des Sables
2013 : vainqueur de l’Enduro del Verano (Arg)

Interview

« J’ai appris que la régularité paye »

Le Dakar est une épreuve, au sens strict du terme. Adrien Beveren en a fait le rude apprentissage sans jamais en concevoir d’amertume… et il s’agit certainement de l’attitude la plus propice à la réalisation de son grand objectif. Après avoir conquis le monde des courses sur sable, s’imposant notamment trois fois consécutivement sur le rendez-vous phare de la discipline au Touquet, il est arrivé sur le Dakar précédé d’une très solide réputation, et ne l’a pas trahie. 6e à sa première participation en 2016, puis 4e en 2017 à un souffle du podium, il a connu en 2018 sa course la plus convaincante et la plus douloureuse en même temps. Alors qu’il s’apprêtait à sortir de la 10e étape avec un avantage conséquent sur tous ses rivaux, le chef de file des Yamaha a heurté une pierre qui l’a violemment projeté, poumon perforé et clavicule cassée, mettant fin à ses espoirs de victoire. Les déboires l’ont poursuivi en 2019 sur une autre variante, avec la casse de son moteur alors qu’il était encore en mesure de jouer la gagne à deux jours de l’arrivée. Pour autant, l’enchaînement des péripéties n’a jamais atteint l’enthousiasme et la détermination du « Petit Prince des sables », qui a entretenu sa confiance en s’imposant sur le Merzouga Rally au printemps et se présente cette fois-ci en pleine possession de ses moyens physiques. C’est peut-être l’heure pour Van Beveren de hisser une moto bleue sur la plus haute marche du podium, 22 ans après la dernière victoire sur deux roues de son mentor Stéphane Peterhansel.

« Je me sens toujours dans la peau du jeune garçon que j’étais quand j’ai découvert le Dakar en 2016… mais j’ai un peu plus d’expérience. Mon rêve et mon objectif, c’est de remporter le Dakar. Je l’ai touché du doigt en 2018 et je retiens des choses importantes de chacune de ces expériences difficiles. La casse du moteur l’année dernière, c’était un coup terrible. Mais j’ai aussi constaté que sans être à mon meilleur niveau physique, j’ai été capable de jouer en tête du rallye alors que nous étions proches de l’arrivée : j’étais encore en phase avec mon objectif. J’ai donc appris que la régularité paye. Je ne cherche pas à gagner des spéciales, et c’est de cette façon là que je peux gagner le Dakar. Il y a eu une remise en question immédiate qui m’a beaucoup aidé chez Yamaha. On m’a immédiatement dit : ‘tu as fait ton job à 100 %, c’est à nous de nous remettre au travail’, puis ils se sont acharnés toute l’année pour faire progresser le moteur, à la fois en performance et en fiabilité. Je sais que le niveau de la concurrence est très élevé et c’est aussi ce qui fait rêver. Nous sommes plein à pouvoir la gagner… en tout cas, trop ! Je sais que cette année ma préparation est optimale. Je veux que mon physique soit tout au long de la course au niveau de ses exigences, qui sont énormes ».

Véhicule

MONSTER ENERGY YAMAHA RALLY TEAM

  • Marque : YAMAHA
  • Modèle : WR450F
  • Préparateur : Yamalube Yamaha Official Rally Team
  • Assistance : Yamalube Yamaha Official Rally Team
  • Classe : G1.1 Elites A.S.O

Classement 2020

Scratch Étape Général
1 10 10 10
2 14 14 13
3 - - -
4 - - -
5 - - -
6 - - -
7 - - -
8 - - -
9 - - -
10 - - -
11 - - -
12 - - -

Toute l'actualité de A. Van beveren

Dépêches - 07/01 13:33 [GMT +3] - Moto

Bilan médical d’Adrien Van Beveren

Après les premiers examens réalisés au bivouac de Neom, le pilote français souffre d’une fracture de la clavicule droite et d’un hématome de la hanche. Il a été dirigé vers l’hôpital King Khalid de Tabuk pour des examens et des soins complémentaires.

Dépêches - 07/01 09:26 [GMT +3] - Moto

Chute et abandon pour Van Beveren

Le pilote Yamaha a lourdement chuté après trois kilomètres de course dans la spéciale. Conscient, il a été pris en charge par le service médical et transporté par hélicoptère au bivouac de Neom.

Réactions - 06/01 14:19 [GMT +3] - Moto

Adrien Van Beveren : « J’ai du mal à trouver le rythme »

Le leader de Yamaha a connu un problème avec sa roue avant aujourd’hui, mais peine surtout à rentrer pleinement dans ce Dakar.

« Ça ne se passe pas exactement comme je le voudrais. Je mets la priorité à la navigation parce qu’elle est difficile, mais pendant ce temps-là je n’accélère...

Dépêches - 06/01 08:24 [GMT +3] - Moto

Van Beveren et De Soultrait en chasse

Décevants lors de la première étape, les deux officiels Yamaha Adrien Van Beveren et Xavier de Soultrait profiteront de la trace des meilleurs pour tenter de reprendre du temps aujourd’hui. Une position idéale pour faire un bon coup.

Dépêches - 05/01 11:07 [GMT +3] - Moto

Van Beveren prudent

Après deux abandons lors des deux dernières éditions, Adrien van Beveren sait que le Dakar ne se joue pas le premier jour. Le Français assure lors de cette première étape et est pour l’instant pointé à 5’40 de Toby Price.

Réactions - 04/01 11:08 [GMT +3]

Adrien van Beveren : « Il faut être prêt à tout, mais on ne peut pas tout prévoir »

Le leader de l’équipe Yamaha a connu deux abandons consécutifs alors qu’il se trouvait en position de jouer la gagne dans les derniers jours du Dakar. Mais le pilote nordiste n’a absolument pas perdu confiance.

« Je me suis servi de mes deux dernières année pour tirer un max de positif et progresser...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives