N°1 Moto RED BULL KTM FACTORY RACING
pilote
+

KEVIN BENAVIDES

(arg) 1.72m / 73kg

Loisirs

Ciclismo, deportes acuáticos, autos

2021: Motos/ 1º (2 victorias de etapa)
2020: Motos/ 19º (1 victoria de etapa)
2019: Moto/ 5º
2018: Moto/ 2° (1 victoria de etapa)
2016: Moto/ 4° (1 victoria de etapa)

2021: 7º en la categoría Motos del Rally de Marruecos.
2020: 1º en la categoría Motos del Rally Andalucía.
2019: 3º en la categoría Motos del Campeonato Mundial FIM de Rally Cross Country: 4° en el Abu Dhabi Desert Challenge, 4° en el Silk Way Rally, 5° en el Atacama Rally, 10° en el Rally de Marruecos.
2018: 6º en la categoría Motos del Campeonato Mundial FIM de Rally Cross Country: 3° en el Abu Dhabi Desert Challenge, 5° en el Rally de Doha en Qatar, 1° en el Rally de Atacama en Chile y abandonó en el Rally Desafío Ruta 40 y en el Rally de Marruecos; 2° en el Merzouga Rally de Marruecos.
2017: Subcampeón de la categoría Motos del Campeonato Mundial FIM de Cross Country, Campeón de la categoría Motos en el Campeonato Argentino de Cross Country. Campeón de la categoría Motos del Campeonato Latinoamericano de Cross Country; 1° en la categoría Motos del Desafío Ruta 40 Norte, 1° en la categoría motos en el Rally de Atacama, Chile, 2° en la categoría Motos en el Rally de Marruecos.
2016: Campeón de la categoría Motos en el Campeonato Argentino de Cross Country, ganador de la categoría Motos en el Rally de Merzouga, 1º en la categoría Motos del Desafío Ruta 40; compitió en el Rally de Marruecos.
2015: 4° en la categoría Motos en el Rally de Marruecos; 1° en el Dakar Series Desafío Guaraní, 3° en el Red Bull Camino de la Independencia, Colombia; compitió en fechas del CARCC y del CA NAV.
2014: Campeón Latinoamericano de Enduro, categoría E3, 7° en el Campeonato GNCC de Estados Unidos, Campeón Argentino de Motociclismo de Enduro. 5° en la categoría E3 y 20° en la clasificación general del ISDE FIM, disputado en San Juan, Argentina. Medalla de Oro.
2013: 20° en la Categoría E2 en el ISDE FIM de Cerdeña; Campeón Latinoamericano en la categoría absoluta y en la E2. Ganador del Rally Transmontaña; Campeón Argentino de Enduro. Integrante del equipo Farioli en el Campeonato Mundial de Enduro, 10° en el GP de Chile en la Categoría E2, 10° en el GP de Argentina en la Categoría E2, 12° en el Gran Premio de Rumania, en la categoría E2, 8° en el GP de Grecia, en la Categoría E2.

Interview

« Chaque fois que j'y pense, j'ai la chair de poule »

En remportant le dernier Dakar, Kevin Benavides a connu le moment le plus excitant de sa vie. Au septième ciel, l’Argentin a dit avoir réalisé son rêve le plus cher. Un rêve qui avait commencé à prendre forme dès ses débuts sur le Dakar 2016. Kevin y avait en effet remporté une étape, le troisième jour, avant de terminer le rallye à une superbe quatrième place. Ses débuts impressionnants furent suivis d'une saison tout aussi brillante avec plusieurs victoires à la clef. Absent au Dakar 2017 à cause d’une main fracturée lors d'une séance d'entraînement quinze jours avant le départ du rallye, le pilote Honda fit son retour en 2018 pour se battre avec les leaders jusqu'à ce qu'il se perde lors de la 10e étape, ruinant ainsi ses chances de victoire. Sa deuxième place fut malgré tout une belle consolation. L’année suivante, sur le Dakar péruvien, Benavides écopa de trois heures de pénalité à trois étapes de l'arrivée. Contraint par ailleurs à changer de moteur, il se retrouva douzième avant d’être reclassé cinquième cinq mois plus tard. En 2020, lors de la première édition du Dakar en Arabie saoudite, Kevin démontra un rythme exceptionnel, remportant même une spéciale. Malheureusement, victime le sixième jour d’une panne à 44 km de l'arrivée, il resta bloqué dans les dunes et perdit ainsi quatre heures. Il fut ensuite pénalisé pour un changement de moteur, ce qui le relégua à la 19e place alors que Ricky Brabec décrochait la victoire. Ce succès d’une Honda fut une énorme motivation pour Kevin en 2021. Remis de ses blessures, il disputa une course très difficile, qui se décida lors de la dernière étape. A la lutte avec Brabec et Sunderland, sa victoire s’est jouée dans les derniers kilomètres. En avril, le tenant du titre a annoncé son passage de Honda à KTM. Décidé à relever un nouveau défi, en s’adaptant à une nouvelle moto et une nouvelle équipe, Benavides s’est malheureusement blessé, ce qui l’a contraint à subir une intervention chirurgicale et plusieurs semaines de convalescence. Forfait sur plusieurs épreuves, il a favorisé un entraînement intense en vue du Dakar avec plus de 4 000 km de tests aux États-Unis. Il a effectué ses débuts sur sa nouvelle moto lors du rallye du Maroc.

K.B : « Le Dakar 2021 a été incroyablement difficile. La première semaine, celui qui gagnait une étape ouvrait la spéciale le lendemain et perdait 25 minutes qu'il fallait rattraper le jour suivant. Il y a eu beaucoup de hauts et de bas. Je pense avoir gagné parce que j'ai su garder mon sang-froid. Cela a duré jusqu'à la fin. J'ai gagné l'avant-dernier jour, et nous sommes allés jusqu'au bout dans une étape finale folle. Je suis parti 3e derrière Brabec et Sunderland. Nous étions tous les trois très proches au niveau des temps, et nous avions tous une chance. Après 50 km, ils se sont perdus, et j'ai roulé tout seul sur les 150 km restants alors que je ne pensais pas avoir à le faire. C'était une course incroyable. J'ai roulé à 110%, et ça n’est que dans le dernier kilomètre que j’ai su que j'avais gagné.
Ça a été le plus grand moment de ma vie. C'était un sentiment de bonheur indescriptible : avoir réalisé le rêve après lequel j'ai couru toute ma carrière. J'ai pleuré, j'ai crié… Chaque fois que j'y pense, j'ai la chair de poule. Ma vie a changé après avoir gagné le Dakar parce que j'ai senti au fond de moi que j'avais atteint le but que je voulais tant, mais je suis toujours la même personne qui travaille sur ses objectifs futurs.
Le passage à KTM a été très important. Même si je me sentais à l'aise chez Honda, et je les remercie pour les opportunités qu'ils m'ont données, j'ai changé pour une question d'objectifs. J'ai eu la chance d'être pilote d'usine pour les deux premiers constructeurs en rallye-raid. Je me suis fixé comme objectif de gagner un autre Dakar avec une équipe différente, ce que personne n'a encore fait ».

Véhicule

RED BULL KTM FACTORY RACING

KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
RED BULL KTM FACTORY RACING

  • KTM
  • 450 RALLY FACTORY REPLICA
  • Red Bull KTM Factory Team
  • Red Bull KTM Factory Team
  • M_GP_NO

Classement 2022

Toute l'actualité de K. Benavides

Dépêches - 13/01 08:59 [GMT +3] - Moto

Kevin en couverture de Walkner

Reparti ce matin en vertu du nouveau réglement FIM W2RC, dont le Dakar est la première manche, Kevin Benavides a été replacé sosu l'arche de départ en 39e position. Il est actuellement à environ 10 km derrière Walkner. Le tenant du titre devrait venir épauler son coéquipier en lice pour la victoire ou, a minima,...

Réactions - 11/01 13:03 [GMT +3] - Moto

Kevin Benavides : « dix minutes, ce n’est rien »

Le tenant du titre a repris du terrain aujourd’hui et pointe 5e du provisoire à 10’22’’

« C’était une étape très rapide et plus courte, une spéciale disons normale. J’ai bien roulé, mais je pense que la navigation était plus facile aujourd’hui. Mais...

Dépêches - 11/01 09:05 [GMT +3] - Moto

Kevin Benavides part en chasse, VBA bien placé

Cornejo signe le meilleur temps au premier pointage au km 40 après le passage de treize motards. Parti 15e, il était en position favorable. Comme on s'y attendait, Kevin Benavides signe aussi un bon temps. Parti 13e, il est à 10''. Mais Adrien Van Beveren, 9e sur la grille est à 17'' et Barreda parti 10e est à 20''. C'est...

Réactions - 10/01 13:17 [GMT +3] - Moto

Kevin Benavides : « J’y crois toujours »

Le tenant du titre a perdu 36 minutes dans la deuxième spéciale du Dakar, mais son travail de poursuite commence à payer : il est maintenant 6e, à 14 minutes du leader Sam Sunderland.

« J’ai bien attaqué aujourd’hui, on était à l’avant avec « Nacho ». Ensuite j’ai...

Dépêches - 09/01 11:13 [GMT +3] - Moto

Les patrons causent

Alors que les premières motos arrivent au CP 3, au km 220, Kevin Benavides était en tête du chrono devant Brabec à 24'', Price à 43'', l'autre Benavides à 1'57'', Walkner à 1'32'', Barreda à 1'57''. Sunderland en tête du général provisoire au départ est 13e à 4'40''. Les trois derniers vainqueurs...

Réactions - 07/01 15:31 [GMT +3] - Moto

Kevin Benavides : "j’ai perdu beaucoup le premier jour"

8e du général ce matin à près de 23', le tenant du titre analyse sa première semaine

Annuler l’étape 6 qui était vraiment dangereuse était une décision intelligente de la part de l’organisation en raison des traces laissées par les autos et les camions. On est à...

Réactions - 04/01 11:23 [GMT +3] - Moto

Kevin Benavides : « Finalement, je suis encore dans le match »

Le vainqueur du Dakar 2021 a commencé par perdre du temps dans la première étape mais entame une remontée progressive pour rejoindre les premières positions.

« C’était une belle étape, très rapide. J’ai débuté dans les premières positions et j’ai bien...

Réactions - 01/01 10:33 [GMT +3] - Moto

Kevin Benavides : « J’ai 600 kilomètres de liaison pour réfléchir »

Le tenant du titre a commencé son premier Dakar sous les couleurs de KTM par une 4e place, avec 2 minutes de débours sur le vainqueur du jour Daniel Sanders, coefficient 5 compris.  

Ce n’est jamais facile de commencer le Dakar par un prologue, il y a beaucoup de nervosité. J’étais un peu tendu au début...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives