Découvrez les histoires des Dakar Heroes grâce à Inside Bivouac
N°218 Auto MD RALLYE SPORT

CHRISTIAN LAVIEILLE

(fra) 1.86m / 77kg

Loisirs

Vélo, sports nautiques, ski

Sponsors

MD Rallye Sport / Atom Group / Lakaj Kolor / Metosfer / Motul / BF Goodrich / Jols / Distri Bike / SLR / Stand21 / Ateliers Gilles Bail / mX3 nutrition / Mash / EGCS / Veditex / Trek / 100 %

2022 : 16e
2021 : 11e
2020 : 29e (1er T2)
2019 : 24e (1er T2)
2018 : abandon étape 4
2017 : 23e (1er T2)
2016 : 19ème
2015 : 6ème
2014 : 8ème
2013 : 17ème
2012 : abandon étape 2
2011 : 8ème
2010 : abandon étape 8
2009 : abandon étape 6
2007 : abandon
2006 : 20ème
2005 : 57ème
2004 : abandon
2003 : abandon

2020 : Rallye d’Andalousie (11e)
2019 : 1er du Taklimakan Rally
2018 : 3e du Taklimakan Rally
2017 : 1er du Taklimakan Rally ; 2ème du Silk Way Rally
2015 : 2ème du China Grand Rally
2014 : vainqueur du China Grand Rally, 2ème des 24h tout-terrain du Maroc
2012 : vainqueur de la Baja du Portugal, 5ème du Silk Way Rally
2010 : 2ème du rallye de Tunisie
2009 : 2ème du rallye de Tunisie
2008 : vainqueur du rallye des Pharaons, 3ème du rallye de Tunisie
2007 : 2ème du rallye de Tunisie, vainqueur du rallye des Pharaons
2006 : vainqueur de la coupe du monde de rallye (T2)
2006 : Tunisie, Maroc, Portugal, Pharaons (1er de la catégorie T2 sur chacun des rallyes)
2002 : 2ème aux 24h du Mans moto, vainqueur des 24h de Spa
2001 : 3ème aux 24h du Mans moto, vainqueur des 24h de Spa, vainqueur du Bol d’or, vainqueur de la coupe du monde d’endurance
2000 : 2ème aux 24h du Mans moto
1998 : champion du monde d’endurance

Interview

« Déjà ma 20e participation ! »

C’est un visage et un sourire que les membres du bivouac ont l’habitude de croiser. Christian Lavieille fait partie de ces cadres qui reviennent année après année. Et ça fait 20 ans que ça dure ! C’est en 2003 que l’aventure a débuté, entre Marseille et Charm-el-Cheikh. Et puis il y a eu l’Amérique Latine et l’arrivée en Arabie Saoudite. Christian apprécie comme jamais le fait de découvrir de nouveaux pays, de nouveaux paysages, de progresser là où il n’avait jamais posé ses roues. Le sport mécanique a toujours fait partie de sa vie et elle a débuté sur deux roues. Sur les circuits de moto, Christian était devenu une sacrée machine à gagner : champion du monde d’Endurance (1998), trois podiums aux 24 Heures du Mans moto (2000, 2001, 2002), vainqueur du Bol d’or… Ensuite, place au rallye-raid et à des expériences aux quatre coins du monde, des épreuves au Maghreb ou en Égypte jusqu’à l’Asie où il a beaucoup roulé. Christian a d’ailleurs remporté à deux reprises le Taklimakan Rally (2018, 2019), disputé dans le Xinjiang, une province chinoise. Le Varois d’adoption affiche trois Top 10 du Dakar sur son CV (6e en 2015) et a longtemps été l’un des meilleurs pilotes en T2, mais retrouve des ambitions au général depuis l’année derrière au volant d’un buggy Optimus. Pour la première fois, il fera équipe dans la voiture avec Valentin Sarreaud, 4 Dakar au compteur et copilote reconnu en WRC2.


C.L.: « J’ai toujours cette passion en moi, cette envie de bien faire, de donner le meilleur, de prouver que notre voiture fonctionne bien et peut bien figurer au classement général. Il n’y a rien de mieux quand tu aimes le sport mécanique. Ce sera déjà ma 20e participation ! Je n’aurais jamais pensé faire plus de Dakar que d’années dans ma carrière en moto. Je n’ai pas vu passer le temps ! En me remémorant mes participations passées, je me dis que les premières éditions étaient vraiment plus difficiles. Mais l’évolution a du bon et j’ai toujours autant de plaisir à participer au Dakar. Même si ce sera délicat, on fera tout pour essayer de terminer dans le Top 10. Il y a de très bons pilotes, de très bonnes voitures mais on y va pour donner le meilleur ! Avec Valentin, ce sera notre premier rallye ensemble. J’apprécie son sérieux et son approche de la course. Vivement que ça commence ! »

V.S.: « C’est une fierté de se retrouver dans le baquet avec un pilote d’une telle envergure. Christian fait partie des grands noms du Dakar. En termes d’objectif, ils sont bien entendu similaires de ceux de Christian : on fera tout pour aller au bout et surtout pour faire du mieux possible. Je pense qu’on a les capacités de signer un Top 15, voire un Top 10. Mon année a été bien remplie entre mon métier de pompier, ma famille et le WRC2. Cette année en rallye, on a gagné le rallye de Croatie et du Portugal. C’est une expérience qui est précieuse parce qu’elle permet de savoir gérer la pression des gros événements et la façon de gérer son effort. Ce sera mon 4e Dakar : je ne pars pas dans l’inconnu ! »

Véhicule

MD RALLYE SPORT

MD OPTIMUS
MD RALLYE SPORT

  • MD
  • OPTIMUS
  • MD Rallye
  • MD Rallye
  • T1.2 : Voitures Tout-terrain Prototypes 4x2

Classement 2023

Toute l'actualité de C. Lavieille

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives