N°201 Classic RACING WINGS

EMMANUEL EGGERMONT

(bel) 1.8m / 85kg

Loisirs

Course Auto, voile, ski, aviation

2012 : Ab.
2009 : 37e (camions, copi. de M.Saumet)
2004 : Ab.
2003 : mécanicien
2001 : mécanicien

Interview

« Se faire plaisir avec les copains »

Des Dakar, Emmanuel Eggermont en a quelques-uns sous la ceinture. Le premier, il l’a bouclé en Afrique en tant que mécanicien. Une fonction qu’il a occupée en 2001 et 2003 avant d’assurer l’année suivante le rôle de copilote auprès de Didier Monseu. Après quatre ans d’absence, Emmanuel a replongé en 2009 lorsque le Dakar a migré vers l’Amérique du sud. Là-aussi en tant que copilote. Et puis en 2012, toujours dans la catégorie T5, le Belge est passé derrière le volant. Depuis, ce passionné de rallyes historiques pensait en avoir terminé avec le mythique rallye raid. Le virus l’a rattrapé lorsque l’organisation du Dakar a décidé de créer une nouvelle catégorie pour les véhicules anciens. Plus abordable qu’avec une machine de course actuelle, l’engagement en Classic a séduit ce patron d’une entreprise de terrassement, mais aussi sa bande de copains qui, comme lui, avaient tiré un trait sur le Dakar par manque de moyens. Animateur de l’équipe Racing Wings où il retrouvera son ancien partenaire Didier Monseu, Emmanuel Eggermont pilotera un buggy Wolkswagen Baja motorisé par un V8 avec lequel le bonhomme entend bien s’amuser. Il aura avec lui Edouard de Braekeller, son partenaire en rallyes historiques qui dirige de son côté une société spécialisée dans les accessoires industriels. Si ce dernier n’a jamais eu à naviguer en rallye raid, son expérience de l’aviation devrait l’aider à trouver son chemin dans le désert saoudien.

« Le Dakar, c’est un virus. Quand on l’attrape on a du mal à s’en défaire. Malheureusement, cette course était devenue pour moi financièrement inaccessible. On est une bande copains à s’être tournés vers les rallyes historiques. On a monté le team Racing Wings, on prépare des véhicules pour ce type de compétitions. Avec la création du Dakar Classic, on s’est dit que c’était l’occasion de replonger. Ayant connu l’Afrique et l’Amérique du Sud, j’étais également curieux de découvrir l’Arabie saoudite. On aura avec nous deux jeunes passionnés de mécanique qui vont découvrir le Dakar des étoiles plein les yeux. Pour nous l’objectif se sera avant tout de se faire plaisir avec les copains. Partager tout ça ensemble et bien évidemment essayer de terminer la course. »

Véhicule

RACING WINGS

  • Marque : VOLKSWAGEN
  • Modèle : APAL
  • Préparateur : Racing Wings
  • Assistance : Racing Wings
  • Classe : H2.1 Auto Classic Confirmé avant 86

Classement 2021

Scratch Étape Général
0 - - -
1 20 20 20
2 19 19 20
3 17 17 20
4 22 22 20
5 18 18 17
6 23 23 17
7 23 23 17
8 22 22 18
9 16 16 16
10 19 19 15
11 16 16 13
12 18 18 13

Toute l'actualité de E. Eggermont

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives