SAVE THE DATE - PRESENTATION OF THE 2023 DAKAR

THURSDAY 1 DECEMBER AT 11.30 AM (PARIS TIME)

N°227 Car RAIDLYNX

JÉRÔME PÉLICHET

(fra) 1.85m / 90kg

Hobbies

Rallye raid

Sponsors

Swissnow

2021 : abandon étape 10
2020 : 11e
2018 : 16e
2016 : 24e
2015 : 26e
2014 : Abandon
2013 : Abandon
2011 : Abandon
2009 : 30e

2021 : Fenix Rally (1er) / Silk Way Rally (3e)
2020 : Rallye de Grèce (2e) / Silk Way Rally (2e)
2020 : 9eme général auto de l’Andalucia Rally
2019 : Silk Way Rally (3e)
2019 : Desert Morocco Challenge (2e)
Vainqueur Rallye des pharaons
Participation aux Rallyes de Tunisie

Interview

« On va avoir du mal à rivaliser »

C’est une longue et belle histoire que Jérôme Pélichet entretient avec le rallye-raid et en particulier avec le Dakar. Il fait même partie des rares qui ont connu l’époque africaine, puis la séquence sud-américaine et maintenant l’aventure dans les déserts saoudiens. La passion de Jérôme Pélichet vient de son père qui faisait l’assistance rapide pour Peugeot, il y a plus de 30 ans. Jérôme a d’abord été son navigateur puis il a pris le volant, dans un premier temps en camion avec également une mission d’assistance. Avec l’expérience acquise, il a décidé de tenter sa chance en auto. Sa conception du rallye-raid, basée avant tout sur la découverte des territoires, l’a mené à rouler régulièrement dans les Balkans, en Grèce ou sur le Silk Way Rally. Mais Jérôme n’oublie jamais de faire valoir les qualités de son Buggy Optimus, jusqu’à flirter avec le Top 10 lors de l’édition 2020 du Dakar. L’entrepreneur en travaux publics a connu l’année dernière la désillusion de l’abandon, après avoir détruit son véhicules sur une série de tonneaux dans la 10e étape. Mais l’amertume n’est pas restée longtemps et il s’engage à nouveau en compagnie de Pascal Larroque, avec l’ambition intacte de profiter des grandes étendues d’Arabie Saoudite tout en jouant à plein son rôle de compétiteur.

« L’année dernière nous sommes partis en tonneaux, le moteur était cassé, tout était détruit. C’est la première fois que j’abandonne avec une voiture dans cet état. L’endroit n’était pas dangereux… mais je pense que j’allais un peu vite ! C’était un peu décevant parce que nous étions encore 11e à ce stade de la course, mais il n’y a rien de dramatique : des rallyes, j’en ai fait plein, alors je peux prendre cet épisode avec philosophie. Je fais surtout du rallye pour la découverte, c’est pour cela que je m’engage sur beaucoup de courses différentes, en Bulgarie, en Grèce, en Espagne, sur le Silk Way Rally. En ce qui concerne la compétition, je pense qu’il y aura encore davantage de concurrence cette année. On va avoir du mal à rivaliser, mais notre voiture est tout de même fiable. »

Vehicle

RAIDLYNX

OPTIMUS OPTIMUS
RAIDLYNX

  • OPTIMUS
  • OPTIMUS
  • Raidlynx
  • Raidlynx
  • 4×2 Petrol and Diesel

Ranking 2022

Follow us

Get exclusive information