تعرف على أبطال داكار من خلال فقرة "داخل المخيم المبيت"
N°228 سيارات MD RALLYE SPORT

JEAN REMY BERGOUNHE

(fra) 1.88m / 80kg

الهوايات

Rallye-raid, Enduro, voile

الجهات الراعية

Compagnie du lit, France Literie Finadorm, Dunlopillo, Sunshine habitat, Louisiane, Chalets Fabre, Lodges CIAT, Technilat, Mathou, Biotex, Sicob, Loxos

2022 : 26e
2021 : 21e (SSV)
2020 : 18e du général
2019 : Abandon en SSV (3e étape)

2019 : 9e au Silk Way Rally / 9e au Merzouga Rally (SSV)

مقابلة

« Une journée de galères et on bascule vite dans le dur »

Dans l’industrie et le commerce de la literie, Jean-Rémy Bergounhe navigue dans les sommets. Mais l’entrepreneur aveyronnais n’est pas du genre à s’assoupir, en particulier lorsqu’on lui confie le volant d’un véhicule de course. Attiré par le rallye-raid, l’amateur s’est lancé sur le tard, d’abord au Rallye de Merzouga puis par une tentative rapidement avortée sur le Dakar 2019, mais son coup de volant a tout de même été repéré lors de ces premières expériences. Pas par n’importe qui, puisque Mathieu Serradori l’a placé dans le baquet d’un de ses buggys sur le Dakar 2020. Jean-Rémy a parfaitement exploité l’opportunité, obtenant pour sa deuxième participation une encourageante 18e place, en dépit d’une collection de crevaisons et d’un tonneau qui lui ont coûté quelques heures. En janvier 2021, il s’est essayé au SSV avec un Zéphyr de PH-Sport qui ne l’a pas laissé jouer les premiers rôles dans la catégorie (21e), mais un nouveau chapitre s’est ouvert dans la carrière de Jean-Rémy avec son intronisation dans le Team MD Rallye. Si la règlementation technique en vigueur en 2002 l’a empêché de tirer profit du potentiel de l’Optimus (26e), il se présente avec l’ambition renouvelée d’intégrer le Top 20 et même de progresser si les planètes sont bien alignées. Cette année, il forme un duo 100 % aveyronnais avec Lionel Costes, un vieux complice avec qui il a sillonné les chemins à moto pendant leur séquence d’enduristes.


J.R.B. : « L’année dernière, notre plaisir a été un peu gâché par la bride d’arrivée d’air qui nous a été imposée par la FIA. C’était donc frustrant car nous étions vraiment handicapés par notre manque de puissance sur les terrains mous. Mais cette fois-ci le règlement a changé, ce qui me permet de me présenter avec davantage de sérénité. C’est aussi la première fois que je m’aligne avec le même véhicule que l’édition précédente, je commence à bien le connaître et c’est rassurant. D’ailleurs nous prévoyons à l’horizon 2024 de rouler au bio-carburant, ce sera également une évolution importante à mes yeux.
Je n’ai pas pu faire de course de préparation car je me suis beaucoup occupé du développement de mon groupe de literie, alors nous verrons comment le physique va tenir. Quand on connait une journée de galères, on bascule vite dans le dur… c’est ce qu’il faut éviter. L’objectif c’est de faire un résultat mais nous avons que la concurrence est sévère : les T1+ sont presque intouchables pour nous, alors il faudra tenter de s’approcher d’eux au maximum. Je serai accompagné pour la première fois de Lionel Costes, mais c’est quelqu’un que je connais très bien, on faisait déjà de l’enduro ensemble il y a 30 ans. C’est un compétiteur, et surtout quelqu’un qui réfléchit très vite. »

المركبة

MD RALLYE SPORT

MD OPTIMUS
MD RALLYE SPORT

  • MD
  • OPTIMUS
  • MD Rallye
  • MD Rallye
  • T1.2 Prototype Cross-Country Cars 4x2

التصنيف 2023

تابعونا على مواقع التواصل الاجتماعي

احصل على معلومات حصرية