Découvrez les histoires des Dakar Heroes grâce à Inside Bivouac
N°712 Classic TEAM LOGISTIC RALLYE

DIEGO DELESPEAUX

(bel) 1.76m / 95kg

Loisirs

Sport auto, voitures de collection, mécanique, carrosserie

Sponsors

Empi, Transports Croquelois, Classic Line, Pro Akcess, Decobox, Midavaine Chauffage, Drafil, Revolt Energy Green, La Bergerie Concept Event, Feller Service, Flymotors, G Sign, Team Logistic Rallye, Nostalgia Cars, Fourmier Métaux

2022 : 58e Classic H2.B

2017 : Raid VW Coccinelle Maroc
15 ans d’Autocross

Interview

Une copilote qui me pousse

En 2021, l’équipage belge formé par Benoit Callewaert et Ghislain Morel avait fait le pari de la Coccinelle VW-Baja importée en dernière minute de Los Angeles. Pour la 2e édition du Dakar Classic, une autre « Cox » était au départ, celle du duo de spécialistes de la préparation de Porsche, Combi et Coccinelle de l’enseigne belge Nostalgia Cars installée à La Glanerie, juste derrière la frontière française. Le Belge Diego Delespeaux et le Français Bertrand Drouspy avaient soigneusement transformé en quatre mois une Coccinelle 1967 en scarabée des sables. Avant et arrière tronçonnés, trains élargis et renforcés, moteur de 2200 cm3, boîte de vitesses modifiée, une première pour la machine et les deux hommes. C’est « Freddy » et Julie Verdaguer, engagés dans un buggy Sunhill, véritable coqueluche du Classic 2021 (moteur VW refroidi par air), qui leur avait lancé le défi. Spécialistes des raids en VW qu’ils organisent une à deux fois par an au Maroc depuis 2005, le couple toulousain avait fait la connaissance de Diego trois ans auparavant sur une de leur organisation. De concurrent de la première heure, Frédéric s’était mué l’an dernier en manager de l’équipe Logistic Rallye. Julie, assistante dentaire à la ville, ne s’était pas sentie de demander à nouveau trois semaines de vacances à son employeur en janvier dernier. Pour la 3e édition du Classic, elle est de retour dans son rôle de navigatrice, aux côtés de Diego et c’est « Freddy » qui s’occupe de l’équipe. Victorieuse des Gazelles il y a une décennie après avoir terminé en deuxième position en deux roues motrices sur la Transafricaine Classic, l’épouse du manager connait le rallye-raid et la régularité. 2e en catégorie H2 lors de la première édition du Dakar Classic, l’objectif est affiché : mieux placer la Cox au classement général qu’en 2022. Et la voiture pourra compter sur Bruno Rousseau, fidèle mécanicien des raids VW Africa depuis la première heure et qui était déjà des deux éditions précédentes du Classic.


D.D.: « On a revu des détails sur l’auto suite à notre première expérience. On est notamment passé à un double carburateur pour gagner en puissance et on a augmenté le refroidissement. On a fait tout ça cette année avec mon fils. Bertrand est toujours dans le coup, il s’est occupé de toute la partie administrative. Le but est de faire mieux que l’an passé. L’an passé, Bertrand mon copilote me freinait, nous découvrions le rallye-raid et notre but était d’aller au bout. Cette fois, j’ai une copilote qui me pousse ! Julie a plus d’expérience et elle n’est pas là pour faire de la figuration. »

J.V.: « Il y a un vrai parallèle entre mon métier d’assistante dentaire et le rôle de copilote. Il faut que cela se passe bien au sein du binôme, qu’une confiance mutuelle s’installe avec le dentiste ou le pilote pour que l’équipe soit performante. Je n’ai pas la prétention de faire un aussi bon résultat qu’en 2021 où nous étions 24 équipages au départ, je sais que le niveau s’est élevé et je vais aussi découvrir le « Rabbit », cet instrument électronique de calcul, moi qui suis de l’école papier et stylo ! Mais je n’y vais pas pour ramasser les fraises ! »

Véhicule

TEAM LOGISTIC RALLYE

VOLKSWAGEN COCCINELLE
TEAM LOGISTIC RALLYE

  • VOLKSWAGEN
  • COCCINELLE
  • Nostalgia Cars, Feller Service, Pat Racing Services
  • Team Logistic Rallye
  • Classic Auto (Moyenne intermédiaire) < 86

Classement 2023

Toute l'actualité de D. Delespeaux

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives