N°504 Camion BIG SHOCK RACING

MARTIN MACIK

(cze) Né le 23/04/1989 à Benesov 1.89m / 90kg

Sponsors

Big Shock, Silmet, Teratti, Mini, Zeiss, Ivar CS

http://www.martinmacik.cz/

2018: 5th
2017: 10th
2016: 19th
2015: Ab. Stage 5
2014: 13th (navigator for Vildman)
2013: 18th (navigator for Vildman)

2018: Baja Aragon (2nd), Baja Poland (1st), Rallye du Maroc (1st)
2017: Baja Aragon (1st), Baja Poland (1st), El Chott Rally Tunisia (1st)
2016: Baja Drawsko (1st), Baja Poland (2nd), Hungarian Baja (3rd), Baja Aragon (4th)
2015: Baja Drawsko (1st), Baja Poland (1st), Hungarian Baja (2nd), Baja Bohemia (2nd), Baja Aragon (3rd)
2014: Hungarian Baja (1st), Baja Aragon (4th)
2013: Silk Way Rally (7th)

Interview

« Il faut rassembler toutes les pièces »

À seulement 29 ans, Martin Macik est l’une des stars montantes de la catégorie camion. Après avoir débuté en tant que co-pilote de Vlastimil Vildman en 2013, le pilote et entrepreneur tchèque se prépare à disputer son cinquième Dakar derrière le volant et cherchera à poursuivre sur la lancée de ses excellents résultats ces dernières années. Après avoir abandonné en 2015 et terminé 19e en 2016, il est parvenu à intégrer le Top 10 en 2017, puis le Top 5 l’an passé. Sa progression constante laisse présager qu’il va donner du fil à retordre aux Kamaz, De Rooy, Maz et autres cette année… peut-être même jusqu’à viser la première victoire d’un Tchèque en camion depuis le légendaire Karel Loprais en 2001. Le père de Martin, Martin Macik Senior, a fait ses débuts au Dakar en 2003 et transmis à son fils le virus en l’invitant à assister à la fin du rallye au Sénégal. En 2016, ils ont créé le Big Shock Racing Team qui encourage les pilotes professionnels et les amateurs à prendre part au plus grand rallye du monde. Cette année, Martin a connu des victoires en Pologne et au Maroc, même si le manque de concurrence directe l’a souvent amené à se battre contre les voitures. Le mécanicien Lukas Kalanka a rejoint Martin et le co-pilote Frantisek Tomasek fera aussi partie de l’aventure en 2019.

« Je me suis entrainé avec Jan Brabec qui pilotera à nouveau pour Big Shock Racing en moto. C’est sympa de le prendre en chasse ! L’équipe est de plus en plus jeune et nous donnons une image rajeunie de la course aux Tchèques. Pour moi, il n’est jamais trop tôt pour s’amuser. Je travaille sur le projet Dakar toute l’année et nous arrivons au plus haut niveau en catégorie camion. Après la fin du Dakar 2018, 80% de ma vie était encore tournée vers le Dakar. Pas seulement du côté de la préparation physique, mais aussi du marketing, branding et le tri du nouvel équipement. Nous construisons également deux nouveaux camions. C’est beaucoup de travail mais c’est très excitant. Je n’ai pas terminé mon premier Dakar en tant que pilote. Ensuite, je suis arrivé 19e, 10 et 5e… Le Dakar est vraiment une question de réussite, pas seulement de rapidité. C’est un tout. Vous devez assembler toutes les pièces du puzzle. Etre concentré, calme, ne pas se précipiter tout en étant rapide. Lukas est arrivé au bureau pour un entretien avec mon père, mais il avait oublié alors je l’ai fait moi-même. Il s’est avéré qu’il était venu avec sa petite amie et son fils de Martin, la ville Slovaque, après avoir roulé durant 11 heures dans une Trabant de l’ère Soviétique ! Je l’ai emmené au garage et il était si content, tout comme son fils. C’est un gars facile à vivre, j’ai hâte de piloter avec lui. »

Véhicule

BIG SHOCK RACING

  • Marque : LIAZ
  • Modèle : 111.154
  • Préparateur : Big Shock Racing
  • Assistance : Big Shock Racing
  • Classe : C_T4.2 : T4.2 - Camions Modifiés

Classement 2019

Scratch Étape Général
1 12 12 12
2 6 6 7
3 5 5 5
4 2 2 4
5 - - -
6 - - -
7 - - -
8 - - -
9 - - -
10 - - -

Toute l'actualité de M. Macik

Dépêches - 11/01 13:30 [GMT -5] - Camion

Macik en difficulté !

Seul pilote à contester la suprématie des Kamaz depuis le départ de Lima, Martin Macik est en grande difficulté. Le pilote tchèque, quatrième du général ce matin et passé en tête au CP2, est arrêté au km 205 de la spéciale depuis près d’une heure avec une roue arrachée...

Dépêches - 10/01 14:38 [GMT -5] - Camion

Macik conserve son avantage

Martin Macik est toujours en tête au CP3. Le pilote Liaz dispose d’une mince avance sur Andrey Karginov de 2’29 alors qu’on attend le passage d’Airat Mardeev.

Dépêches - 10/01 12:32 [GMT -5] - Camion

Macik prend la tête

Martin Macik a profité de l’erreur d’Andrey Karginov pour prendre les commandes de la spéciale juste avant la neutralisation. Le Tchèque, 5e du Dakar l’an passé, dispose maintenant de 5 minutes d’avance sur son rival russe.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus