N°503 Camion PETRONAS TEAM DE ROOY IVECO

GERARD DE ROOY

(nld) Né le 21/06/1980 à Eindhoven 1.91m / 88kg

Sponsors

Petronas, De Rooy, Iveco, Sparco, FPT, GoodYear

http://www.dakar-derooy.com

2017: 3rd (2 stage wins)
2016: 1st (3 stage wins)
2015: 9th
2014: 2nd (3 stage wins)
2013: 4th (6 stage wins)
2012: 1st (5 stage wins)
2011: Ab. Stage 1
2009: 3rd (3 stage wins)
2007: Ab. (1 stage win)
2005: 5th (3 stage wins)
2004: 3rd (1 stage win)
2003: Ab. (5 stage wins)
2002: 6th (as mechanic with his dad)

2018: Africa Eco Race (1st)
2017: Silk Way Rally
2015: Morocco Rally (4th)
2014: Morocco Rally (1st)
2011: Morocco Rally (2nd)
2009: Silk Way Rally
2008: Transorientale

Interview

« Rien de meilleur que de battre les Kamaz »

Le manque de ses quatre enfants (trois filles et un garçon) c’est le défi le plus dur du Dakar pour Gerard de Rooy. En tant que PDG d’une grande société de transport, il est souvent loin de chez lui, mais jamais aussi longtemps que pendant le Dakar. La seule façon de retrouver sa famille dans la joie, c’est de ramener un grand trophée à la maison. Bien sûr, De Rooy est aussi suivi de près par son père, le légendaire Jan de Rooy qui a remporté le Dakar en 1987. De son côté, le petit Jan de Rooy junior, le fils de Gerard, cherche déjà à marcher dans les traces de son père et de son grand père en roulant dans le sable avec sa voiture à pédales. De Rooy fera équipe avec le même équipage que ces dernières années, le co-pilote catalan Moi Torrallardona et le mécanicien polonais Darek Rodewald, au volant de l’impressionnant Iveco Powerstar sur le champ de bataille. Le Team De Rooy fera également rouler l’Argentin Federico Villagra (également sur Powerstar) ainsi que les Hollandais Ton van Genugten et Maurik van den Heuvel.

G.d.R. : « Je voulais courir l’Africa Eco Race pour marcher dans les pas de mon père et j’ai vraiment apprécié le voyage. Avec un écart de plus de 5 heures entre moi et le camion suivant, Iveco et mon sponsor voulaient que je revienne sur le Dakar, affronter la concurrence. En effet, se battre avec Kamaz et les autres c’est un autre challenge. Et il n’y a rien de meilleur que de les battre. Avec autant de sable et de dunes que le tracé au Pérou nous promet, j’ai également hâte de courir. Nous avons décidé d’engager le Powerstar avec les essieux rigides au lieu de celui avec les suspensions indépendantes en raison de sa fiabilité. C’est un concept éprouvé et une version améliorée du camion avec lequel j’ai gagné en 2016. Je suis content de faire équipe avec Villagra et Van Genugten et voir Van den Heuvel comme nouveau gars dans l’équipe. Pour moi, le Dakar est l’effort ultime. Vous ne pouvez pas le faire seul. Vous n’avez pas seulement besoin du meilleur équipage dans le camion, bien que le co-pilote et le mécanicien soient vraiment des éléments décisifs. Vous avez aussi besoin de l’aide de votre équipe : toute l’équipe qui s’assure que le camion est parfaitement OK et tous les autres membres de l’équipe. Ce n’est pas important de savoir quel équipage du Team De Rooy Iveco est sur la plus haute marche du podium, tant qu’il s’agit du Team De Rooy Iveco. »

Véhicule

PETRONAS TEAM DE ROOY IVECO

  • Marque : IVECO
  • Modèle : POWERSTAR
  • Préparateur : Team De Rooy Iveco
  • Assistance : Team De Rooy Iveco
  • Classe : C_T4.2 : T4.2 - Camions Modifiés

Classement 2019

Scratch Étape Général
1 4 4 4
2 2 2 2
3 12 12 7
4 10 10 5
5 6 6 3
6 2 2 3
7 1 1 3
8 4 4 3
9 5 5 3
10 5 5 3

Toute l'actualité de G. De rooy

Dépêches - 14/01 15:37 [GMT -5] - Camion

De Rooy donne la leçon

Gerard de Rooy a offert une véritable leçon de pilotage à ses adversaires lors de cette 7e étape. Déjà vainqueur la veille, le pilote Iveco s’impose avec une demi-heure d’avance sur Siarhei Viazovich et Eduard Nikolaev. Une performance qui lui permet de remonter à la deuxième place du général, profitant...

Dépêches - 14/01 14:07 [GMT -5] - Camion

De Rooy prend les choses en main

Gerard de Rooy passe à son tour en tête de la spéciale après 200 km. Le vainqueur de la veille sur tapis vert s’est bien mieux sorti des zones de dunes et a immédiatement creusé un écart impressionnant de 20 minutes sur Siarhei Viazovich. Eduard Nikolaev suit à 23’18.

Dépêches - 09/01 12:26 [GMT -5] - Camion

De Rooy lâché

Très en forme pour son retour sur le Dakar lors des deux premières étapes, Gerard de Rooy a perdu énormément dans les dunes Grande. Le pilote Iveco a laissé échapper près de 1h30 après 100 km !

Dépêches - 07/01 16:07 [GMT -5] - Camion

De Rooy en feu !

Premier coup de théâtre en catégorie camion. Gerard de Rooy, de retour sur le rallye après une année d’absence et pointé en deuxième position à mi-étape, roule actuellement avec une roue en feu. Difficile d’envisager rejoindre l’arrivée dans ces conditions pour le Hollandais qui n’est...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.