Dimanche 28 novembre 2021 à 11 heures (heure Paris) - Présentation du Dakar 2022
N°44 Moto GAS GAS FACTORY TEAM
pilote
+

LAIA SANZ

(esp) 1.8m / 78kg

Loisirs

VTT, esquí, lectura, pasear y salir con amigos

Sponsors

Gas Gas, Pont Grup, Red Bull, RACC, Laika, Scott

10 victorias en Motos categoría femenina
2020: Moto/ 18º 1ª en categoría femenina
2019: Moto/ 12º
2018: Moto/12º
2017: Moto/16º
2016: Moto/15º
2015: Moto/9º
2014: Moto/16º
2013: Moto/93º
2012: Moto/39º
2011: Moto/39º

13 mundiales de Trial, 10 títulos europeos de Trial, 5 mundiales de enduro, y 6 veces ganadora del Trial de las Naciones.
2020: Abandono en el Rally Andalucía
2019: Campeona del Mundo de Rallies Cross Countries categoría Femenina, 10º en el Campeonato del Mundo de Rallies Cross Country: 13º en Silk Way Rally, 18º en el Rally de Marruecos.
2018: 13ª Rally Merzouga
2017: 3ª mundial de Enduro, 8ª en el Rally de Marruecos (3ª en una etapa).
2016: Campeona del Mundo de Enduro; 10º en el Abu Dahbi Desert Challange; 12ª Atacama Rally; 2ª individual ISDE (International Six Days of Enduro)
2015: Campeona del Mundo de Enduro; 11ª en el Rally de Marruecos; 5ª en el Rally de Merzouga; 6º en la Baja Aragón; Medalla de oro X Games.
2014: Campeona del Mundo de Enduro / 12ª en el Rally de Marruecos / 6ª en el Rally de Merzouga.
2013: Campeona del Mundo de Trial; Campeona del Mundo de Enduro.
2012: Campeona del Mundo Trial; Campeona del Mundo de Enduro.
2011: Campeona del Mundo de Trial; 2ª en el Mundial de Enduro

Interview

« J'aime le Dakar quand il y a plus de navigation »

Laia Sanz est sans aucun doute l'une des grandes stars du Dakar. Elle est déjà une légende avec ses dix participations, auxquelles il faut ajouter un record puisqu’elle a terminé tous ses Dakar ! Son meilleur résultat étant la 9e place lors de l'édition 2015. Laia est aussi la meilleure pilote de la catégorie féminine avec 10 victoires, ce qui donne clairement le ton quant à son rythme, sa compétitivité et son adaptation à tous types de terrains. Le Dakar 2020, comme elle le reconnait, a été « le pire de ces dernières années » pour elle. Une chute précoce le deuxième jour lui a fait perdre beaucoup de temps et l'a retardée au classement général. La Catalane a alors décidé d’attaquer en deuxième semaine, mais n’a finalement pas eu l’opportunité de refaire son retard avec trop de sections rapides, nécessitant peu de navigation, au programme. Ce qui ne l’a quand même pas empêché de remonter à la 18e place. Cette chute sur le Dakar a entraîné une déchirure du ligament dans ses deux mains, ce qui lui a coûté cinq mois de récupération. Au cours d'une année difficile pour celle qui a été championne du monde de trial et d'enduro à 18 reprises, Laia a subi une nouvelle chute dans les premières étapes du Rally Andalucía, entraînant une blessure à l'avant-bras puis une infection. Sincère et réaliste, comme elle se définit elle-même, Laia admet qu'elle n'arrivera pas à 100% de ses moyens au Dakar. Elle ne veut ainsi pas trop penser au classement général pour son deuxième Dakar saoudien. « Je m’imagine toujours dans le top 15, mais cette fois je n'arriverai pas dans les meilleures conditions. »

L.S. : « Je dois admettre que 2020 a été pour moi le pire Dakar de ces dernières années. J'ai eu une grosse chute au début de la deuxième journée, j'ai perdu beaucoup de temps dans une étape Marathon et je pensais que je pourrais me refaire en deuxième semaine. Cependant, cette deuxième partie était si rapide, si différente des éditions précédentes, qu'il n'y avait aucune option pour tenter de reprendre du temps. Alors j'ai pensé que le mieux serait de finir en un seul morceau et je me suis consacrée à ça. Je suis très réaliste. Un Dakar comme l'année dernière, au profil si rapide, ça n’est pas pour moi. J'aime mieux quand il y a de la navigation et quand la gestion des pneus ou des problèmes mécaniques entrent en jeu.
Dans cet accident au Dakar, je me suis cassée les ligaments des deux mains, mais nous ne le savions pas. Je pensais n'avoir eu qu'une seule de mes mains blessée. Quand je suis remontée sur la moto, je souffrais beaucoup et c’est à ce moment-là qu’ils ont remarqué la blessure qui aurait nécessité une opération. Finalement, il m'a fallu environ cinq mois pour récupérer.
Et puis pour continuer cette année noire, j’ai chuté au départ du Rally Andalucía. C'était une brûlure par friction sur la peau de l'avant-bras, en glissant sur le sol. J'ai été soignée, mais j'ai passé une mauvaise nuit et je ne voulais pas risquer de repartir le lendemain. Au final, cette blessure a également été infectée. Avec tout cela, il est clair que je n'arriverai pas au Dakar au top physiquement. L’objectif ? Je ne veux pas trop y penser, même si je me dis toujours que je veux être dans le top 15. »

Véhicule

GAS GAS FACTORY TEAM

  • Marque : GAS GAS
  • Modèle : 450 RALLY
  • Préparateur : GasGas
  • Assistance : GasGas
  • Classe : G1.1 Elites A.S.O

Classement 2021

Toute l'actualité de L. Sanz

Dépêches - 06/01 09:40 [GMT +3] - Moto

Sanz prend peu à peu ses marques

Après des débuts prudents, Laia Sanz a finalement trouvé son rythme lors de la troisième spéciale. La Catalane, blessée l’an passé et au dernier rallye d’Andalousie, n’avait pas pu se préparer au mieux pour ce Dakar. Mardi, la pilote GasGas s’est adjugée le 26e temps à...

Dakar Mag - 05/01 09:15 [GMT +3] - Moto

Vouloir c’est pouvoir

Affaiblie et toujours convalescente, Laia Sanz a malgré tout décidé cette année encore de tenir son rang pour montrer l’exemple. Une mission pour celle qui figure meilleure féminine depuis ses débuts sur le Dakar en 2011.

Il y a encore deux mois, Laia Sanz doutait de pouvoir prendre le départ de son onzième...

Dépêches - 02/01 12:35 [GMT +3] - Moto

Sanz, reine de la régularité

Malgré une déchirure du ligament dans ses deux mains au Dakar l’an dernier et une blessure à l’avant-bras dans les premières étapes du Rally Andalucia, Laia Sanz prend le départ de la première spéciale de son 11e Dakar. L’Espagnole, qui a toujours rallié l’arrivée au cours de ses 10...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives