N°411 SSV SNAG RACING TEAM

SERGEI KARIAKIN

(rus) 1.76m / 81kg

Loisirs

Snowmobile, Quad, Model planes, boxing, skiing

Sponsors

Fores, Pride, CAN AM, BRP, De Walt, Facom, UMMC, RCC and Ravenol

2019: 10th (1 stage win)
2018: Ab. Stage 5
2017: 1st (3 stage wins)
2016: 4th
2015: Ab. Stage 4
2014: 7th (1 stage win)

2019: Silk Way Rally (1st SSV), Rallye du Maroc (2nd SSV)
2018: Silk Way Rally (4th - 1st SbS), Rallye du Maroc (1st SbS)
Silk Way Rally 2016
Can-am Russia 2010-2013- 2016

Interview

“Il faut être patient et savoir attendre !”

S’il y a bien un concurrent ravi de voir le Dakar ouvrir un nouveau chapitre en Arabie Saoudite, c’est bien Sergei Karyakin. Heureux de découvrir un nouveau territoire, mais surtout soulagé de quitter le Pérou, un pays qui décidément ne lui a pas réussi. Vainqueur en quad en 2017, c’est sur la route d’Arequipa, au Pérou, qu’il perd son titre se cassant les deux bras après une violente chute. La transition du quad au SSV sera tout aussi douloureuse. Après un bon départ et la prise du pouvoir au soir de la 4e étape, un accident quelques jours plus tard lui fait perdre tout espoir de s’imposer. Il termine finalement 10e. Adieu Pérou, place à une nouvelle aventure avec l’espoir de triompher. Pour ce faire, le Russe de Saint-Pétersbourg sera au volant d’un tout nouveau CanAm, entièrement rafistolé pour en faire une bête de… Dakar ! Il pourra compter sur l’aide de son copain d’enfance Anton Vlasiuk avec qui il a remporté le Silk Way Rally et s’est classé deuxième au Maroc. Karyakin a, en outre, effectué une grosse préparation mentale pour mieux aborder ce Dakar et se montrer bien plus patient.

« J’étais ravi de changer de catégorie l’an passé. C’est une discipline bien plus sûre, plus rapide et surtout bien plus amusante. Je ne me suis pas pour autant facilité la vie. La vie est faite pour être compliquée et ça la rend plus intéressante. La première fois en duo a été plutôt compliquée mais je connais Anton (Vlasiuk) depuis tellement d’années. Il sait parfaitement naviguer et de par mon passé en solitaire, nous discutons beaucoup sur les directions à prendre. Je suis si heureux d’enfin quitter le Pérou pour aller en Arabie Saoudite. J’ai énormément souffert là-bas. Il y a bien sûr eu cette chute en 2018 lorsque je me suis cassé les deux bras. L’an passé nous avons aussi vécu un gros accident, j’ai commis une grosse erreur. Et puis l’Arabie Saoudite va niveler les forces en présence. En Amérique du Sud, les équipes d’usine étaient favorisées. Elles connaissaient le parcours. Là, tout le monde est dans l’inconnu, c’est mieux. L’objectif, c’est de gagner. Vous savez, en Russie, il faut gagner pour attirer l’attention. J’ai appris à travers un gros travail mental qu’il fallait être patient, qu’il fallait savoir attendre. Nous aurons dans l’équipe une deuxième voiture pilotée par Alexei Shmotev. Il est champion de Russie. Chacun fera sa propre course mais nous transporterons différentes pièces pour éventuellement s’entraider. »

Véhicule

SNAG RACING TEAM

  • Marque : CAN-AM
  • Modèle : MAVERICK X3
  • Préparateur : SNAG Racing Team
  • Assistance : SNAG Racing Team
  • Classe : T3.P Véhicules TT prototype

Classement 2020

Scratch Étape Général
1 5 5 5
2 7 7 4
3 2 2 4
4 4 4 4
5 5 5 1
6 14 13 3
7 12 12 3
8 5 4 3
9 4 4 3
10 12 12 2
11 6 6 2
12 4 4 2

Toute l'actualité de S. Kariakin

Réactions - 17/01 12:36 [GMT +3] - SSV

Serguei Kariakin : « La plus belle course au monde »

Ancien vainqueur de la catégorie Quad, Serguei Kariakin monte cette année sur la deuxième marche du podium des SSV. L’Arabie saoudite a souri au pilote russe, trop souvent malchanceux en Amérique du sud.

« Cette course a parfois été difficile, j’ai parfois manqué de chance... Mais au final cette...

Dépêches - 05/01 12:43 [GMT +3] - SSV

Kariakin premier leader

Sergei Kariakin, vainqueur en 2017, semble à l’aise en Arabie saoudite. Le Russe est annoncé en tête au km 86, 12 petites secondes devant Casey Currie. Départ prudent de Chaleco Lopez, à 6 minutes du leader.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives