N°406 Véhicule Léger MONSTER ENERGY CAN-AM

ARON DOMZALA

(pol) 1.85m / 73kg

Loisirs

Motorsport

Sponsors

Monster Energy, Can-Am, Motul, Tensor Tire, Method Wheels, J.Juan Brake Systems, OMP, Bell, Lazer

2020: 30th (SSVs, 1 stage win)
2019: Ab. Stage 5 (cars)

2020: Baja Poland (1st), Andalucia Rally (1st), Baja Portalegre (1st)
2019: Abu Dhabi Desert Challenge (3rd), Rallye du Maroc (Ab.)
2018: Qatar Cross-Country Rally (4th), Baja Espana Aragon (4th)
2017: FIA World Cup for Cross-Country Rallies (3rd): Baja Russia (1st), Dubai International Baja (5th), Qatar Cross-Country Rally (9th), Rally Kazakhstan (3rd), Hungarian Baja (5th), Baja Poland (4th), Rallye du Maroc (5th)
2016: FIA World Cup for Cross-Country Rallies, T3 class (1st): Baja Russia (1st), Abu Dhabi Desert Challenge (1st), Qatar Cross-Country Rally (3rd), Italian Baja (1st), Baja Espana Aragon (4th), Hungarian Baja (2nd), Baja Poland (1st), Rallye du Maroc (3rd)

Interview

« Nous avons juste besoin d’un peu de chance »

Aron Domzala et Maciej Marton ont appris à leurs dépens qu'il faut plus que de la vitesse ou du talent pour gagner le Dakar. Le duo polonais a signé un départ de rêve sur le rallye l’an passé, en décrochant les honneurs dès la première étape, mais des problèmes mécaniques leur ont coûté quatre heures le deuxième jour, et toutes leurs chances de se battre pour la victoire au général chez les SSV. Ils ont continué à performer avec brio tout au long du rallye, terminant dans le top cinq sur sept autres étapes, mais le mal était fait. À l’arrivée finale à Qiddiyah, ils étaient 30e du général à 55 heures (!) du vainqueur, Casey Currie. Ce fut un deuxième résultat frustrant pour Aron et Maciej sur le Dakar, après qu'ils se soient retrouvés coincés dans un canyon lors de leurs débuts en 2019 chez les autos et aient été contraints d'abandonner. Mais la troisième pourrait bien être la bonne pour le jeune duo charismatique, qui a rejoint la redoutable équipe Monster Energy Can-Am pour le Dakar 2021. Aux côtés de leurs coéquipiers Reinaldo Varela, Gerard Farres, Armand Monleon, Austin Jones et Gustavo Gugelmin -avec qui ils s'entendent très bien- Aron et Maciej sont certainement parmi les favoris de la classe SSV T4. Les deux talents polonais ont la course dans le sang, après avoir disputé les deux dernières éditions du Dakar aux côtés de leurs pères, Maciej Domzala et Rafal Marton. Domzala Sr. ne participera pas cette année, mais Maciej Marton pourra peut-être encore compter sur un peu de soutien familial, son père jouant le rôle de copilote pour Marek Goczal dans l'Energylandia Rally Team. Aron a débuté en rallye traditionnel mais il a fait de superbes progrès depuis son passage au rallye raid il y a quelques années. En 2016, il a dominé la catégorie T3 lors de la Coupe du Monde FIA des Rallyes Tout-Terrain, avant de terminer sur le prestigieux podium T1 l'année suivante, derrière les stars établies du tout-terrain Nasser Al-Attiyah et Jakub Przygonski. Lui et Maciej n’ont fait que progresser depuis leur passage au SSV, et ils se dirigent vers le Dakar 2021 dans la continuité d'une impressionnante saison 2020 qui leur a permis de remporter des victoires à la Baja Poland, au Rallye d'Andalousie et à la Baja Portalegre. Le duo qui monte - âgé de seulement 31 et 29 ans - vaut la peine qu’on garde un œil sur lui durant cette 43e édition.

A.D. : « L'année dernière, nous n'avons pas eu de chance. Nous avons remporté la première étape et puis nous avons eu de gros problèmes techniques. Sur la deuxième étape, nous avons perdu 4 heures et toute chance d'un bon résultat. Après cela, notre moteur a explosé, ce qui signifiait une pénalité de 30 heures. Mais malgré ces problèmes, il y a eu beaucoup de choses positives, comme notre travail avec Maciej. Nous avons obtenu de très bons résultats sur certaines spéciales, même si notre voiture n'était pas préparée par une usine, et que notre moteur a été vraiment endommagé. Le Dakar est toujours vraiment excitant parce que vous ne savez jamais ce qui va se passer. Je ne vais jamais dire : « Nous sommes prêts, nous allons gagner », car tout peut arriver en 14 jours. Disons simplement que je suis vraiment enthousiasmé par le Dakar 2021 ! Je pense que nous sommes tout à fait prêts, nous avons juste besoin de chance. Nous avons gagné en Pologne, en Andalousie et maintenant au Portugal, donc nous avons eu une bonne séquence de victoires, trois courses d’affilée. Nous avons eu plus de temps pour préparer le Dakar que l’année dernière. Le Ha'il Rally sera notre dernière préparation, et le seul test dans le sable, puis nous irons à Dubaï pour Noël. Les choses vont bien avec Maciej et nous avons une très bonne équipe cette année, Monster Energy Can-Am. Les rejoindre nous a donné beaucoup de confiance et je pense qu'il y a une belle connexion entre les équipages. Je pense que nous allons coopérer et nous entraider sur le Dakar, ce qui sera un gros avantage. Mon père me soutient toujours et peut-être qu'il me rendra visite pendant la course. Il envisageait sérieusement de revenir sur le Dakar parce que c'est un gars aventureux et qui adore l'expérience, mais il va attendre un an ou deux. Le père de Maciej fait la course, alors peut-être que nous allons obtenir de l'aide de sa part. Je suis heureux d'une chose : David Castera a déclaré que le parcours serait plus lent et plus difficile. C'est bien parce que j'aime les étapes plus techniques, où il est difficile de survivre ! »

Véhicule

MONSTER ENERGY CAN-AM

  • Marque : CAN - AM
  • Modèle : XRS
  • Préparateur : Monster Energy Can Am
  • Assistance : Monster Energy Can Am
  • Classe : T4.1 SSV de série turbo

Classement 2021

Scratch Étape Général
0 6 6 6
1 4 4 4
2 4 4 2
3 9 9 2
4 1 1 2
5 5 5 2
6 5 5 1
7 6 6 1
8 17 16 4
9 7 7 3
10 11 10 3
11 9 9 3
12 8 8 3

Toute l'actualité de A. Domzala

Dépêches - 12/01 13:20 [GMT +3] - Véhicule Léger

Domzala reprend la main

Grand perdant de l’étape d’hier, Aron Domzala prend l’avantage au km 121 et ajoute 49’’ de plus sur Seth Quintero. Michal Goczal, Austin Jones, Gerard Farres et Chaleco Lopez sont à un peu plus d’une minute des deux leaders. 

Dépêches - 11/01 15:08 [GMT +3] - Véhicule Léger

Domzala dans le dur

Aron Domazala lâche près de 37’ au km 307 sur le leader de la spéciale Reinaldo Varela en raison d'un problème mécanique. Le Polonais, qui menait le général avec un peu moins de neuf minutes d’avance sur Seth Quintero, perd gros aujourd’hui puisque Chaleco Lopez devrait se rapprocher des...

Réactions - 07/01 17:21 [GMT +3] - Véhicule Léger

Aron Domzala : « Les premières étapes étaient pour les touristes »

5e de l’étape remportée par « Chaleco » Lopez, le pilote polonais est surtout en embuscade derrière le Chilien au classement général, à 10’51’’.

« La navigation était difficile, nous avons perdu du temps au début. Mais ensuite j’ai adoré cette étape,...

Dépêches - 06/01 17:06 [GMT +3] - Véhicule Léger

Domzala s’impose dans les derniers kilomètres

La victoire semblait pourtant promise à Mitchell Guthrie, mais c’est finalement Aron Domzala qui a mis tout le monde d’accord. Vainqueur d’une étape l’an dernier, le Polonais renoue avec la plus haute marche du podium d’étape avec 1’45’’ d’avance sur Kris Meeke, pilote bien connu pour ses faits...

Réactions - 05/01 15:48 [GMT +3] - Véhicule Léger

Aron Domzala : « On a laissé environ dix minutes »

Huitième de l’étape en boucle autour de Wadi Ad-Dawasir, le pilote polonais est surtout deuxième du classement général, à six minutes de Francisco Lopez.

« L’étape était assez dure, surtout les dunes. On a eu une crevaison et nous avons ensuite perdu la trace une fois, donc on a laissé...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives