Infos
ATTENTION – INFO IMPORTANTE : EN RAISON DU MOUVEMENT DE GRÈVE PRÉVU LE 5 DÉCEMBRE, LES VÉRIFICATIONS TECHNIQUES ET L’EMBARQUEMENT SE DÉROULERONT LES 3 ET 4 DÉCEMBRE.
N°2 Moto RED BULL KTM FACTORY TEAM
pilote
+

MATTHIAS WALKNER

(aut) Né le 01/09/1986 1.75m / 85kg

Sponsors

KTM, Red bull, Motorex, Skoda, Shoei, 100%, AE, Akrapovic, Kini, WingsForLife, Quabus, IDH, Spiluttini, AlpineStars

https://matthiaswalkner.com/

2019: 2nd (2 stage wins)
2018: 1st (1 stage win)
2017: 2nd
2016: Ab. Stage 7
2015: Ab. Stage 10 (1 stage win)

2019: Atacama Rally (7th), Morocco Rally (7th); 14th FIM World Championship
2018: Abu Dhabi Desert Challenge (4th), Atacama Rally (4th), Desafio Ruta 40, Morocco Rally (2nd); 3rd FIM World Championship
2016: Atacama Rally (6th), Morocco Rally (7th, 1 stage win)
2015: Abu Dhabi (31st), Qatar (7th), Sardegna (1st), Chile (2nd), Morocco (2nd); FIM World Champion,
2014: Hellas Rally (1st), Morocco Rally
2012: MX3 WORLD CHAMPION
2012: Morocco Rally
2010 and 2011: MX1 WORLD CHAMPION

Interview

« Un véritable esprit d’équipe chez nous »

Décidément le dernier Dakar du team KTM n’aura pas été une promenade dans le désert. Alors que Toby Price remportait l’épreuve malgré un poignet fracturé, l’aventure de Matthias Walkner a été tout aussi pénible physiquement. Dès la quatrième étape, l’Autrichien se fracturait la cheville… mais ne l’apprit qu’à son retour en Autriche. Dur au mal, il est tout de même parvenu à grimper sur la deuxième marche du podium. Le pilote de Kuchl a ses trois dernières années fait preuve d’une régularité ahurissante avec en point d’orgue son sacre de 2018, en digne héritier de son mentor Heinz Kinigadner qui n’avait lui jamais réussi à décrocher le titre suprême. C’est d’ailleurs « Kini », manager de KTM Motorsports qui avait dirigé le jeune Matthias, alors champion du monde de motocross comme lui, vers le rallye raid. Les débuts furent prometteurs (une victoire d’étape), la suite moins (deux abandons en 2015 et 2016). Mais Walkner apprit vite et rebondit en décrochant une deuxième place en 2017, le titre une année plus tard et donc une nouvelle place de dauphin à Lima. L’entame de cette saison a été délicate pour Walkner en raison de plusieurs interventions, à la cheville, et pour une rupture de ligament du genou. L’Autrichien n’a disputé que deux manches du championnat du monde (deux 7ème places au Chili et au Maroc). Devenu une star dans son pays, il en a aussi profité pour avoir sa dose d’adrénaline en pilotant une Moto GP sur le circuit de Salzbourg et en participant au Porsche Sprint Challenge. Place maintenant au Dakar en Arabie Saoudite où il visera, comme ses coéquipiers Toby Price et Sam Sunderland, un nouveau titre.

« Tout le dernier Dakar a été si dur. J’étais vraiment content que ce combat soit terminé… Au final, j’étais ravi de finir ce Dakar en deuxième position. Avant le départ, je me disais que la victoire allait bien finir par aller chez un autre constructeur. Et bien non, KTM a encore gagné. Il y a un véritable esprit d’équipe chez nous, et beaucoup de professionnalisme. »

Véhicule

RED BULL KTM FACTORY TEAM

  • Marque : KTM
  • Modèle : 450
  • Préparateur : KTM Austria
  • Assistance : Red Bull KTM Factory Team
  • Classe : M_G1.1 : ELITE

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives