N°11 Moto MONSTER ENERGY HONDA TEAM
pilote
+

JOSE IGNACIO CORNEJO FLORIMO

(chl) 1.66m / 69kg

Loisirs

Jugar al fútbol, ir a la playa.

Sponsors

Monster Energy Honda Team, Arai, Holding San Lorenzo, Cornejo’s Race Shop, Procircuit Moto Store.

2023: Motos/ 8º
2022: Motos/ 6º (2 victorias de etapa)
2021: Motos/ Abandono (1 victoria de etapa)
2020: Motos/ 4º (2 victorias de etapa)
2019: Motos/ 8º
2018: Motos/ 10º
2017: Motos/ 28º
2016: Motos/ abandono etapa 5

2023: Abu Dhabi Desert Challenge (4º) / Sonora Rally (6º) / Desafio Ruta 40 (6º) / Rallye du Maroc (5º). W2RC: 6º
2022: Abu Dhabi Desert Challenge (7º) / Rallye du Maroc (7º) / Andalucía Rally (11º) / Atacama Rally (4º).
2021: Sonora Rally (3º) / Atacama Rally (1º) / Rallye du Maroc (10º)
2020: 21º en la categoría Motos del Rally Andalucía
2019: 6º en el Campeonato del Mundo FIM de Rallies Cross Country: 3º en la Gral. de Motos de Abu Dhabi; 11º en la Gral. de Motos del Silk Way, 9º en la Gral. de Motos del Atacama Rally y 11º en la Gral. de Motos del Rally de Marruecos. 2º en el Campeonato del Mundo Junior de Rallies Cross Country: 2º en Abu Dhabi, 4º en Silk Way, 1º en Atacama Rally y 2º en el Rally de Marruecos.
2018: 9º en el Campeonato del Mundo FIM de Rallies Cross Country: 8º en la General de Motos de Abu Dhabi; 8º en la General de Motos del Rally Merzouga; 7º en la General de Motos del Atacama Rally, 8º en el Rally de Marruecos; compitió en el Desafío Ruta 40.
2016: Campeón Junior FIM Rally Cross Country World Championship.
2015: 9º en la General de Motos del Rally de Abu Dhabi, 3º en el Mundial Junior y 38º en la General de Motos FIM del Rally de Marruecos.
2015: 10º en el Dakar Series Desafío Ruta 40; 10º en la general de Motos del Rally de Atacama.
2014: Campeón Enduro-Cross Tres Arenas.
2014: 2º en el Desafío del Desierto.
2014: 2º Desafío Inka Dakar Series.

Interview

« Je veux offrir une victoire à l'équipe »

José Ignacio Cornejo aborde son 9ème Dakar, heureux de l’évolution que connaît sa carrière, installée depuis plusieurs saisons au sein de l’équipe officielle Honda. Très autocritique sur ses performances et ses résultats, il n’hésite pas à dire que sa 8ème place sur le Dakar 2023 est loin d'être l’une de ses meilleures performances et qu’elle lui a laissé un goût amer. La carrière sportive du pilote chilien a fait un bond en avant après ses deux premières participations au Dakar. Quelques jours avant l'édition 2018, alors qu’il avait décidé de se retirer pour des raisons financières, il a reçu un appel de Honda pour rejoindre l’équipe, en remplacement de Paulo Gonçalves, alors blessé. « Nacho » a su profiter de cette opportunité pour décrocher la 10e place du classement final au terme d’une prestation impeccable. Lors du Dakar 2019, il a travaillé dur pour améliorer cette position et a obtenu une méritoire 8e place. Déjà conforté en tant que pilote officiel du Monster Energy Honda Team, le pilote d’Iquique a brillé en 2020. Il a remporté deux étapes, dont une dans la dernière spéciale, en tenant tête à Ricky Brabec et en se battant au coude à coude avec Matthias Walkner et Luciano Benavides. L’édition 2021 a été la plus difficile qu'il ait eu à vivre. « Nacho » menait le classement général et occupait la deuxième position durant la 10e étape, à une minute de Ricky Brabec, lorsqu’il a été victime d’une chute brutale au km 252 de la spéciale. Bien qu’il soit parvenu à terminer l’étape, il a décidé d’abandonner la course en accord avec l’équipe médicale. Le Chilien, toujours exigeant, a qualifié sa chute de « première erreur ». En 2022, il a pris beaucoup de retard lors de la première journée, mais s’est repris en remportant deux autres étapes. La deuxième semaine, un rythme élevé lui a permis de remonter à la 6e place. Encouragé par la victoire de Honda au championnat des constructeurs, « Nacho » se réjouit de l’arrivée de Skyler Howes dans un groupe déjà très costaud du fait de la présence d’Adrien van Beveren, Ricky Brabec et son compatriote Pablo Quintanilla.


J.I.C.F.: « Je n’ai pas obtenu le résultat escompté lors du Dakar 2023. Ce n’était pas l’une de mes meilleures participations. Même si j’ai fait de bonnes étapes, j’ai perdu beaucoup de temps dès le départ de la course et j’ai eu du mal à le récupérer. Je suis resté avec un goût amer parce que je n’ai pas pu améliorer mon résultat précédent. Au Mexique et en Argentine, je n’ai pas non plus obtenu les résultats que je recherchais. Les moments forts de la saison ont été Abu Dhabi (4e) et le Maroc (6e) où j’ai pu me bagarrer pour les premiers rangs lors de toutes les étapes. Au final, nous avons remporté le championnat des constructeurs, ce qui est une bonne chose. Notre équipe est forte et solide, d’autant que Skyler Howes nous a rejoints. C'est une bonne chose pour le Dakar d'avoir plusieurs pilotes capables de gagner pour le team. Nous avons bien travaillé durant les tests de présaison et nous avons beaucoup d’envie pour cette nouvelle édition, où nous aurons un mélange de terrains avant beaucoup d’espace dans le désert. Personnellement, ce sera mon 9ème Dakar. Les années ont passé vite. Je suis content de l’évolution de ma carrière et j’ai toujours la même ambition. Mon meilleur résultat reste cette quatrième place en 2020, et l'idée est donc de se battre pour un podium, pour les premières places. J’aimerais pouvoir offrir une victoire à l’équipe, ce que je n’ai pas pu faire l’année dernière. »

Véhicule

MONSTER ENERGY HONDA TEAM

HONDA CRF 450 RALLY
MONSTER ENERGY HONDA TEAM

  • HONDA
  • CRF 450 RALLY
  • Monster Energy Honda Team
  • Monster Energy Honda Team
  • Rally GP

Classement 2024

Toute l'actualité de J. Cornejo florimo

Résumé - 19/01 17:53 [GMT +3]

Dakar 2024 : Brabec et Sainz, maître des dunes

La 46e édition du Dakar, la 5e organisée en Arabie Saoudite, s’est achevée après plus de 4700 kilomètres de spéciale et un total de près de 8000 kilomètres qui a éprouvé les pilotes et copilotes depuis la cité antique d’AlUla jusqu’aux rivages de la mer Rouge à Yanbu, en passant...

Résumé - 18/01 18:48 [GMT +3]

Brabec et Sainz, patrons au rendez-vous

L’ŒIL DANS L’OBJECTIF

Terrain décisif ! Avec plus de 4700 kilomètres de spéciale sur deux semaines de course, il est toujours possible de spéculer sur l’endroit où se joue la victoire. Les dunes de l’Empty Quarter ont eu leur importance à coup sûr, les pierres volcaniques de la première...

Réactions - 18/01 14:22 [GMT +3] - Moto

Ignacio « Nacho » Cornejo : Emotionnellement, c’est une dure journée »

Le pilote chilien a perdu sur un problème mécanique la possibilité de viser un podium qui lui semblait accessible. Il pointe à plus de 24 minutes d’Adrien Van Beveren, 3e.  

« Au début de l’étape, j’ai eu des problèmes avec ma pompe d’essence, j’ai perdu beaucoup...

Dépêches - 18/01 10:29 [GMT +3] - Moto

Coup de pompe pour « Nacho »

Cornejo s’est immobilisé au kilomètre 115 pendant près de dix minutes. Au ravitaillement essence, le Chilien expliquait que sa pompe à essence de réservoirs avant était tombée en panne. Une fois le réservoir arrière vidé, il a été contraint de s’arrêter pour démonter...

Résumé - 17/01 17:25 [GMT +3]

Dakar 2024 - Etape 10 | On rentre dans le dur !

L’ŒIL DANS L’OBJECTIF

Les souvenirs ne trompent pas lorsqu’ils sont aussi frais dans les mémoires. Et avec l’intitulé du jour, une boucle tracée à proximité d’AlUla, avec départ et arrivée dans le bivouac où tout le monde avait été réuni il y a moins de deux...

Réactions - 17/01 15:47 [GMT +3] - Moto

“Nacho” Cornejo : « Le podium reste à ma portée. »

Toujours en chasse du podium final, Nacho Cornejo ne lâche rien. Deuxième de la dixième étape à seulement 2 secondes de son coéquipier Rocky Brabec, le Chilien a repris 18 secondes à Adrien Van Beveren, son autre coéquipier qui le précède au classement général. Ce ne sont désormais guère...

Dépêches - 17/01 11:13 [GMT +3] - Moto

Brabec toujours leader au kilomètre 225

Au kilomètre 225, Brabec signe une nouvelle fois le meilleur temps. Il roule en duo en ouverture de piste avec Van Beveren, 5e temps à 3’03’’. Noah récidive et signe le 2e temps de passage à 20’’ de l’Américain. Branch tient la cadence à 30’’ du leader. Cornejo aussi à 46’’.

...

Dépêches - 17/01 10:40 [GMT +3] - Moto

Brabec étend son avance au général

Au classement général virtuel au ravitaillement essence du kilomètre 180, Ricky Brabec avait étendu son avance sur Ross Branch à 8’48’’. Adrien Van Beveren était 3e à 11’50’’. « Nacho » Cornejo 4e à 15’42’’.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives