SAVE THE DATE - PRESENTATION OF THE 2023 DAKAR

THURSDAY 1 DECEMBER AT 11.30 AM (PARIS TIME)

N°764 Classic RALLIART OFF ROAD CLASSIC

PHILIPPE GRANDJEAN

(fra) 1.7m / 70kg

Hobbies

Sport mécanique, golf, peinture, gastronomie, voyages

Sponsors

Opposite Concept, Lafreze Design, Carrosserie Pfefferlé, Alphabet-pub

1ère participation

Interview

« Un triple hommage aux pionniers du Dakar »

Philippe Granjean parle de « patrimoine automobile » lorsqu’il évoque son Mitsubishi Pajero de 1988, un authentique proto tout droit sorti des célèbres « Ateliers Bernard Maingret ». Faire rouler ce véhicule de plus de trente ans d’âge dans le respect de la tradition mécanique ne sera pas une première pour lui, déjà auteur d’un Paris-Pékin en 2017 à son volant. 14 000 km auxquels il faut ajouter 8000 km au Maroc en 2019 et plus récemment encore 600 km pour finaliser la préparation de sa première participation au Dakar Classic, soit un total de 23 000 km. Restauré avec un maximum de pièces d’origine comme les trois autres Mitsubishi engagées au sein du team Ralliart Off Road Classic, le numéro 764 a été spécialement repeint aux couleurs Nikon, comme celui d’Hubert Auriol, vainqueur il y a 30 ans, en 1992 du Paris-Le Cap. Un des trois pans de l’hommage que Philippe souhaite rendre au travers de sa participation. Un clin d’œil aussi aux photographes qui seront certainement plus attirés par ce logo familier que par celui du cigarettier d’origine sur le véhicule ! Les Granjean sont allés jusqu’à reproduire les combinaisons de l’époque et à s’inspirer des décos des casques de « l’Africain ». Pour Philippe, cet engagement au Dakar Classic sera aussi celui du partage père-fils à un moment symbolique pour Kevin : « l’année de ses 35 ans ».

P.G. : « Notre engagement est un triple hommage à des pionniers du Dakar. A la marque Mitsubishi qui s’est impliquée dès les début mais aussi sur la durée avec pas moins de douze titres. Au Pajero qui est monté sur les trois marches du podium en 2002, il y a vingt ans. Et enfin, à Hubert Auriol qui nous a quittés le 10 janvier 2021, le vainqueur 1992 dans son Mitsubishi Nikon, devenu en 1994 le Directeur du Dakar durant neuf ans. Notre Pajero est un véritable proto de 1988 sorti des ateliers de Bernard Maingret à Pont de Vaux. Trois véhicules par an de ce type étaient construits durant les années 1990 et 1992. Le nôtre a servi à tous les essais et les repérages qui ont permis de construire les Pajero victorieux en 1991 et 1992. Shinozuka l’a piloté, c’est son baquet qui était dans le véhicule lorsque nous l’avons récupéré. Il y a trente ans, on regardait ça à la télévision, maintenant nous avons cette chance de pouvoir le vivre physiquement à bord d’un véhicule d’époque, en gardant l’esprit d’antan. »

K.G. : « Mon père et moi aimons le sport automobile au sens large, du kart aux véhicules typés circuits pour ma part. Mais nous ne connaissions pas la régularité. Pour la découvrir, nous nous sommes engagés à la première édition de la Navara Classic en Espagne en 2021. Pour vivre l’expérience de la régularité une première fois, pour ne pas arriver au Dakar sans aucune préparation. Deux jours de course, ce n’est pas énorme non plus, mais pour ma part j’y ai ajouté beaucoup de révisions sur le road book et les instruments de navigation. Au moins pour savoir de quoi on parle, même si on sait très bien que cela sera plus intense durant deux semaines. L’objectif principal est de passer la ligne d’arrivée, car on s’attend à rencontrer beaucoup de pièges. Le deuxième objectif sera d’en profiter à fond, d’échanger avec les autres concurrents, de découvrir le bivouac et les paysages. Et celui qui passe en troisième sera d’aller chercher du mieux que l’on peut les points. Mais cela reste vraiment en troisième position ! »

Vehicle

RALLIART OFF ROAD CLASSIC

MITSUBISHI PAJERO
RALLIART OFF ROAD CLASSIC

  • MITSUBISHI
  • PAJERO
  • Christian Lambert Compétition
  • Christian Lambert Classic
  • 97 High Average

Ranking 2022

Follow us

Get exclusive information