Discover the stories of the Dakar's heroes Inside the Bivouac
N°65 Bike CHOLLET RACING TEAM
driver
+

GUILLAUME CHOLLET

(fra) 1.75m / 85kg

Hobbies

Moto

Sponsors

Moto Pulsion Niort, Barré TP, Aquafeu, Sarasun, Garage Bruno Brillault, Val de Vienne moto, PMX Desing, Kenny Racing, DJM Groupe, Restaurant L'essentiel la Crèche, Erco, Chollet Traiteur, Himalaya patrimoine & Credit pro, FGM International, Team coaching 79, Thorigné Automobiles, Rouvreau Recyclage, Protteau peinture&renovation, Fier d'être dépanneur, Delta Lub, Burger King, Construction pour Tous, Barrault depannage, les Façades du Thouet, Begood, FB Formation, Menuiserie Bonnet Cedric, DSI Automobiles, Dental Ceram, Cryo World, Accords Habitat, Akitec, Mutuelle de Poitiers la Crèche, Hotel Atoll Niort, Saveurs et Gourmandises, Fitness boutique Niort, Sport 2000 Niort, La frensh, Träame, MDS maçonnerie, La Croquetterie Niort, Midfielder, West Pistard, 701 Racing, Hotel Le calme des pins et Jean-Paul Bourloton

2022 : 122e
2020 : ab. (3e étape, chute)
2019 : 65e
2018 : ab. (5e étape, casse mécanique)
2017 : 90e
2016 : 65e

Interview

« Le Dakar, j’ai ça en moi »

Il semble avoir déjà tout connu sur le Dakar. Guillaume Chollet fait partie de ces pilotes qui, année après année, s’endurcissent et deviennent des habitués de l’épreuve. Depuis 2016 et la découverte en Amérique Latine, il compte 6 participations et commence à rêver d’atteindre le cap des 10 Dakar. Cette passion, Guillaume la cultive depuis ses plus jeunes années, quand ses parents l’avaient emmené voir un Grand Prix à ses dix ans. Son rêve ensuite, c’était de participer aux 24 Heures du Mans, au Tourist Trophy et au Dakar. Il avait coché la case circuit l’année dernière en s’offrant une journée sur le circuit Bugatti. Son histoire au Dakar est tumultueuse car rien n’y a été simple : il y a eu son abandon en 2018 au Pérou puis sa chute en 2020 sur les pistes saoudiennes. Suite à une année de pause en 2021, Guillaume est revenu l’an dernier sur les pistes. Après avoir perdu sa roue arrière et constaté une fuite d’huile à la 3e étape, il avait changé d’objectif et poursuivi l’aventure en ‘Dakar Expérience’. Soutenu par sa famille et ses proches, Guillaume avait eu à cœur d’aller au bout. Cette année, le pilote des Deux-Sèvres a changé de moto (une KTM à la place d’une Yamaha) et partage un mécanicien avec le pilote Julien Jagu. Son objectif ? Aller au bout, apprendre sur sa nouvelle moto et s’offrir de nouveaux souvenirs.


« La passion est toujours aussi forte, année après année. L’an dernier, ça avait été dur de griller un joker dès le début du Dakar, tout ce que j’avais mis en place s’était un peu écroulé. Mais j’avais envie de continuer, de me fixer de nouveaux objectifs et rouler pour ceux qui me soutiennent. C’est important de se battre, de ne jamais baisser les bras. Au Dakar, je suis seul sur ma moto mais il y a 70 personnes derrière moi sans qui rien ne serait possible. Personne ne peut se rendre compte de l’intensité de ce qu’on vit et de ce qu’on enchaîne étape après étape. Le Dakar, j’ai ça en moi. Cette année, l’histoire s’arrête avec Yamaha et j’en débute une autre avec KTM. Je vais surtout tout faire pour apprendre un maximum de choses sur ma moto, me faire plaisir et essayer de rouler un peu plus vite chaque jour. »

Vehicle

CHOLLET RACING TEAM

KTM 450 RALLY
CHOLLET RACING TEAM

  • KTM
  • 450 RALLY
  • Chollet Racing Team
  • Chollet Racing Team
  • Rally 2

Ranking 2023

Follow us

Get exclusive information