N°327 Car KEEPOWER MOTORSPORTS MD

PASCAL THOMASSE

(fra) Born on 26/11/1952 1.83m / 85kg

Sponsors

Société François, Ministère du tourisme de l’île Maurice

Website

2015 : Abandon
2014 : Abandon
2013 : 9e
2012 : 26e
2011 : 17e
2010 : Abandon
2009 : 28e
2008 : Inscrit
2007 : Abandon
2006 : Abandon
2005 : 40e
1991 : Abandon
1990 : Abandon
1989 : Abandon
1988 : 20e
1987 : Abandon
1984 : 12e
1983 : 50e

2018 : Africa Eco Race
2017 : Africa Eco Race
2016 : Africa Eco Race
1986 : Champion de France des rallyes
Trentaine de victoires en rallye

Interview

« Fier de représenter l’Ile Maurice »

Un peu plus de 5000 km séparent l’île Maurice de l’Arabie Saoudite. Pourtant, l’île connue pour ses plages paradisiaques développe ses liens avec Ryad à l’image des trois vols hebdomadaires réalisés par la compagnie d’aviation nationale saoudienne. Ce lien, Pascal Thomasse le renforcera à sa façon en arborant sur son Optimus les couleurs de l’île Maurice, où il réside depuis 8 ans. Dans l’île, nombre sont ceux qui connaissent son histoire : celui du seul résident de Maurice à participer au Dakar. Et c’est loin d’être une première pour Pascal, pilote de rallye confirmé depuis des années. Un CAP mécanicien en poche, il travaille chez Citroën et compose l’équipe technique des grands raids à 2 CV, Paris-Persepolis. Sa passion pour le sport auto vient de naître. Issu d’un milieu modeste, il se consacre alors à développer son business avant de commencer les courses de rallye, la trentaine passée. En rallye, il devient ainsi champion de France (en 1986) et compte 16 victoires. Le Dakar ? Le natif du Calvados l’a découvert pour la première fois en 1983 avec André Dessoude comme copilote. Pascal a vu l’épreuve évoluer : il y a participé à 17 reprises ! Il a notamment contribué à développer l’Optimus, avec lequel il concourra en janvier au sein de MD Rallye Sport. Chef d’entreprise, il a fallu parfois rater des éditions pour se consacrer à son travail. Mais dès qu’il en a eu l’occasion, il a replongé. Cette passion pour l’aventure, Pascal l’a transmise à ces deux enfants : l’un effectue actuellement le tour du monde à vélo quand le second est pilote d’avion de chasse. Pascal, lui, s’apprête à relever un nouveau challenge sur des terres qu’il connaît bien : il a été pendant un an le coach de Yazeed Al-Rajhi, l’actuel meilleur pilote saoudien de la discipline.

P.T. : « L’Ile Maurice, c’est mon pays d’accueil. Quand je suis arrivé, on me disait beaucoup : tu vas rester quelques mois et revenir. Cela fait 8 ans et j’y suis toujours. C’est un pays que j’aime beaucoup et je suis fier de le représenter d’une certaine manière. Chaque jour depuis six mois, je m’astreins à une préparation physique entre vélo, golf, stepper… Le Dakar, ça me fait vivre six mois dans l’année dans ma tête et la préparation est presque aussi intense que la course en elle-même. J’ai la chance de bien connaître l’Arabie Saoudite. Lorsque j’étais pilote de rallye, Yves Matton, alors patron de Citroën Racing, m’a demandé de coacher le pilote saoudien Yazeed Al-Rajhi. J’ai travaillé pendant un an avec lui afin de l’aider à progresser. L’Arabie Saoudite, c’est le Maroc puissance 10 en matière de terre de rallye ! Je suis très heureux de partir avec Christophe (Crespo) que j’avais pris comme mécanicien il y a 15 ans et qui a désormais un très bon niveau. Forcément, je rêverais de faire mieux que mon meilleur résultat (9e) mais on sait qu’en rallye raid il est impossible d’avoir des certitudes. » C.C. : « J’ai la chance d’avoir participé à la plupart des Dakar depuis 2000. La première année, je travaillais dans un des avions de l’organisation. Puis, je l’ai fait en camion, de 2001 à 2007. À l’époque, il n’y avait qu’un règlement et on était tous obligé de faire la course. Ça faisait de longues journées ! Quand on passe du camion à la voiture, on savoure ! Beaucoup de mes proches souhaitaient que j’arrête le rallye raid après une dernière expérience, en janvier dernier lors d’un rallye en Afrique, où j’ai été victime d’un accident. Mais relever le challenge avec Pascal que j’ai beaucoup côtoyé, ça me donnait envie de replonger ! Je n’ai pas vraiment besoin de préparation physique puisqu’à chaque week-end, je restaure une maison et construit un garage, ça me permet de rester en forme ! En matière de navigation, ce sera particulièrement intéressant parce que tout le monde repart de zéro. Notre objectif, ce sera de tout faire pour obtenir un bon résultat, dans les spéciales comme au classement général. »

Vehicle

KEEPOWER MOTORSPORTS MD

  • Mark : BUGGY MD RALLYE
  • Model : OPTIMUS MD
  • Performance tuner : MD Rallye Sport
  • Assistance : MD Rallye Sport
  • Class : A_T1.3 : T1.3 2 roues motrices essence

Follow us

Get exclusive information