N°326 Car MD RALLYE SPORT

CHRISTIAN LAVIEILLE

(fra) 1.86m / 77kg

Hobbies

Vélo, sports nautiques, ski

Sponsors

MD Rallye Sport, Motul, BF Goodrich, PCA, APE Etiquettes, Trek, AGM Watch, Stand 21, MX3 nutrition

2020 : 29e (1er T2)
2019 : 24e (1er T2)
2018 : abandon étape 4
2017 : 23e (1er T2)
2016 : 19ème
2015 : 6ème
2014 : 8ème
2013 : 17ème
2012 : abandon étape 2
2011 : 8ème
2010 : abandon étape 8
2009 : abandon étape 6
2007 : abandon
2006 : 20ème
2005 : 57ème
2004 : abandon
2003 : abandon

2020 : Rallye d’Andalousie (11e)
2019 : 1er du Taklimakan Rally
2018 : 3e du Taklimakan Rally
2017 : 1er du Taklimakan Rally ; 2ème du Silk Way Rally
2015 : 2ème du China Grand Rally
2014 : vainqueur du China Grand Rally, 2ème des 24h tout-terrain du Maroc
2012 : vainqueur de la Baja du Portugal, 5ème du Silk Way Rally
2010 : 2ème du rallye de Tunisie
2009 : 2ème du rallye de Tunisie
2008 : vainqueur du rallye des Pharaons, 3ème du rallye de Tunisie
2007 : 2ème du rallye de Tunisie, vainqueur du rallye des Pharaons
2006 : vainqueur de la coupe du monde de rallye (T2)
2006 : Tunisie, Maroc, Portugal, Pharaons (1er de la catégorie T2 sur chacun des rallyes)
2002 : 2ème aux 24h du Mans moto, vainqueur des 24h de Spa
2001 : 3ème aux 24h du Mans moto, vainqueur des 24h de Spa, vainqueur du Bol d’or, vainqueur de la coupe du monde d’endurance
2000 : 2ème aux 24h du Mans moto
1998 : champion du monde d’endurance

Interview

« À nouveau rentrer dans la course »

Dans sa première carrière, à moto et sur les circuits, Christian Lavieille était devenu une machine à gagner, allant jusqu’à s’imposer à trois reprises sur le Bol d’Or. Au moment de se trouver de nouveaux défis, deux épreuves étaient en mesure de le faire frissonner : les 24 heures du Mans et le Dakar. Et dès ses débuts en rallye raid, le champion du monde de rallye T2 (2006) s’est fait remarquer par quelques coups d’éclat, saisissant notamment l’opportunité d’intégrer le Top 10 du Dakar en 2011 (8ème). Après une petite collection d’abandons qui a pu le classer momentanbément parmi les froisseurs de tôle, l’ancien pilote d’endurance a retrouvé une régularité au plus haut niveau, et une progression exemplaire le menant jusqu’à la 6ème place en 2015). Le Varois d’adoption s’est classé à trois reprises dans le Top 10, au volant de trois véhicules différents. Voilà la marque d’une fiabilité qui a su taper dans l’œil de l’écurie officielle Toyota Autobody, avec laquelle Lavieille s’est imposé à trois reprises en catégorie Production. Pour autant, après le titre conquis en Arabie Saoudite, la marque japonaise n’a pas souhaité poursuivre l’aventure. Plutôt du genre à utiliser ce coup du sort comme une opportunité pour rebondir, le pilote désormais libéré de tout engagement s’est rapproché d’Antoine Morel, le patron du team MD Rallye. Entre passionnés, le langage commun et la fibre du rallye raid ont vite abouti à un deal, qui confie pour la 43e édition à Christian Lavieille un buggy Optimus dont le potentiel se situe dans le Top 10. Avec un costume de capitaine de route pour l’équipe normande, le duo qu’il forme avec Jean-Pierre Garcin au copilotage aura pour mission de faire parler son expérience… et son coup de volant.

« J’ai été déçu que notre contrat ne soit pas renouvelé avec Toyota, mais quand nous avons discuté avec Antoine Morel, j’ai tout de suite été impressionné par la dynamique qu’il y a dans cette structure. C’est une belle entreprise familiale où il n’y a que des passionnés. Ils se sont pliés en quatre pour qu’on puisse être au départ avec 5 véhicules, dans cette année très complexe pour tout le monde. Avec cette voiture, nous allons à nouveau rentrer dans la course. Le T2, c’était un beau challenge, mais c’était surtout une course de gestion. Là, nous avons un beau buggy, mais il ne faudra pas être à 100 % tout le temps. Nous pouvons faire de belles choses, c’est-à-dire se classer entre 6e et 10e par exemple… si nous n’avons pas de problèmes et si certains autres trébuchent. Mais il ne faudrait pas que ça nous arrive ! En tout cas, je pense que ce sera dur, y compris en navigation parce que Jean-Pierre fait partie des meilleurs. De mon côté, je pense que je peux bien m’en sortir dans les dunes, spécialement avec l’Optimus. Ça peut être bon pour nous ».

Vehicle

MD RALLYE SPORT

  • Mark : OPTIMUS
  • Model : MD
  • Performance tuner : MD RALLYE SPORT
  • Assistance : MD RALLYE SPORT
  • Class : T1.3 petrol 2-wheel drive

Ranking 2021

Scratch Stage General
0 34 34 34
1 25 25 25
2 12 12 19
3 18 18 16
4 16 16 14
5 23 23 14
6 12 12 11
7 13 13 10
8 10 10 10
9 14 14 10
10 24 24 10
11 19 19 11
12 13 13 11

All news of C. Lavieille

Follow us

Get exclusive information