N°326 Auto TOYOTA AUTO BODY

CHRISTIAN LAVIEILLE

(fra) 1.86m / 77kg

Loisirs

vélo, sports nautiques, ski

Sponsors

PCA, APE Etiquettes, Trek, Toyota Auto Boby

2019 : 24e (1er T2)
2018 : abandon étape 4
2017 : 23e (1er T2)
2016 : 19ème
2015 : 6ème
2014 : 8ème
2013 : 17ème
2012 : abandon étape 2
2011 : 8ème
2010 : abandon étape 8
2009 : abandon étape 6
2007 : abandon
2006 : 20ème
2005 : 57ème
2004 : abandon
2003 : abandon

2019 : 1er du Taklimakan Rally
2018 : 3e du Taklimakan Rally
2017 : 1er du Taklimakan Rally ; 2ème du Silk Way Rally
2015 : 2ème du China Grand Rally
2014 : vainqueur du China Grand Rally, 2ème des 24h tout-terrain du Maroc
2012 : vainqueur de la Baja du Portugal, 5ème du Silk Way Rally
2010 : 2ème du rallye de Tunisie
2009 : 2ème du rallye de Tunisie
2008 : vainqueur du rallye des Pharaons, 3ème du rallye de Tunisie
2007 : 2ème du rallye de Tunisie, vainqueur du rallye des Pharaons
2006 : vainqueur de la coupe du monde de rallye (T2)
2006 : Tunisie, Maroc, Portugal, Pharaons (1er de la catégorie T2 sur chacun des rallyes)
2002 : 2ème aux 24h du Mans moto, vainqueur des 24h de Spa
2001 : 3ème aux 24h du Mans moto, vainqueur des 24h de Spa, vainqueur du Bol d’or, vainqueur de la coupe du monde d’endurance
2000 : 2ème aux 24h du Mans moto
1998 : champion du monde d’endurance

Interview

« Tous les matins, on va partir dans l’inconnu »

Les dunes aussi peuvent être une addiction. Comme si une envie irrépressible et tenace obligeait à les affronter à intervalles réguliers. Christian Laveille fait partie de ces gens-là, ceux qui apprécient tant trouver le bon cap, déterminer si le sable est dense ou pas et passer une crête de plus. Habitué du Dakar, il n’a pas manqué une édition depuis 2003, a connu la fin des éditions africaines et l’ensemble de celles disputées en Amérique Latine. Quand le Dakar s’achève, ce pilote professionnel jovial, qui a été sacré champion du monde des rallyes T2 (en 2006), aime s’échapper en Chine. Depuis 2014, le Français y dispute en effet des compétitions, notamment le Taklimakan Rally qu’il a remporté une deuxième fois cette année. Avant de devenir l’un des plus assidus pilotes de rallye raid, Christian avait eu une autre vie sur les circuits d’endurance à moto, remportant le Bol d’or et montant plusieurs fois sur le podium des 24 Heures du Mans. Au Dakar, le pilote professionnel sait que l’expérience ne présage en rien, à l’image de son abandon en 2018 à cause d’une fuite de son radiateur. L’année suivante, vigilant, il a connu la même mésaventure mais il avait pu réparer et aller au bout. Il était inimaginable que Christian Lavieille ne soit pas aligné en Arabie Saoudite cette année pour découvrir cette nouvelle terre de rallye. Son ambition à bord de son Toyota ? Remporter à nouveau la catégorie T2 et prendre toujours autant de plaisir dans les dunes.

« Ça me plait beaucoup de découvrir un nouveau pays. Tous les matins, on va partir dans l’inconnu. Je trouve ça très excitant ! Les premiers échos nous disent qu’il s’agit d’un condensé de nombreux terrains qui ressemble beaucoup aux Dakar africains. J’ai hâte d’y être. Certains ont de l’appréhension dès qu’il faut traverser un cordon de dunes. Moi, j’adore ça ! Cette année, nous avons fait des changements en profondeur sur la voiture, notamment en passant en boite auto et en changeant pas mal d’aspects du moteur. J’ai de bonnes sensations même s’il faut encore progresser. Avec Jean-Pierre Garcin, on attend le départ avec impatience ! »

Véhicule

TOYOTA AUTO BODY

  • Marque : TOYOTA
  • Modèle : VDJ200
  • Préparateur : Toyota Auto Body
  • Assistance : Toyota Auto Body
  • Classe : T2.2 TT de série diesel

Classement 2020

Scratch Étape Général
1 48 48 48
2 23 23 41
3 40 40 37
4 28 28 26
5 35 34 27
6 34 34 27
7 39 39 28
8 38 38 30
9 33 33 28
10 34 34 28
11 42 42 30
12 35 35 29

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives