N°215 Car REBELLION RACING

ROMAIN DUMAS

(fra) 1.74m / 62kg

Hobbies

Famille, bateau, course à pied

Sponsors

RD Limited, Agglomération d’Alès, Pôle mécanique d’Alès, Yacco, King Tony

2021 : 43e
2020 : Abandon
2017 : 8e
2016 : 20e

2021 : Pikes Peak (2e) / 24 heures du Mans (4e) / Baja 1000
Vainqueur des 24 Heures du Mans (2010, 2013, 2016)
Pilote officiel Porsche (de 2003 à 2008)
Vainqueur des 12 Heures de Sebring (2008)
Vainqueur des 24 Heures du Nurburgring (2008, 2011)
Vainqueur des 6 Heures de Silverstone (2016)
Vainqueur du Pikes Peak International Hill Climb (2014, 2016, 2017, 2018)
Vainqueur du Tour de Corse Historique (2016)

Interview

« Tôt ou tard, on va progresser »

Romain Dumas, c’est une certaine vision de l’automobile. Il démontre année après année que l’on peut être pilote professionnel, devenir une référence dans une catégorie et relever des challenges. C’est sur les circuits et spécialement dans les courses d’endurance qu’il s’est constitué l’un des plus beaux palmarès du sport automobile : plus de 20 participations aux 24 Heures du Mans, qu’il a déjà remportées à trois reprises. Le Gardois s’est également imposé sur les circuits les plus mythiques de la planète automobile, à Sebring (États-Unis), au Nürburgring (Allemagne) à Silverstone (Angleterre) ou encore à Spa (en Belgique). Mais sa passion pour la mécanique l’a emmené à tenter sa chance sur d’autres terrains notamment en disputant des manches du championnat de France des rallyes, ou en s’imposant à Pikes Peak, la course de côte la plus connue au monde dont il s’est offert le record en 2018. Avec le Dakar, Dumas a choisi d’élever le niveau de difficulté, après deux expériences concluantes qui l’ont mené à la 8e place en 2017. Désormais, il ne se contente plus d’enfiler le casque pour laisser parler son coup de volant, mais se pose aussi comme chef d’entreprise, avec sa structure RD Limited. Le buggy DXX qu’il a conçu, et dont il a confié un autre exemplaire à Alexandre Pesci, a connu de nombreuses péripéties sur ses deux premières expériences en Arabie Saoudite, aboutissant à une 43e position au classement général final en janvier dernier. Mais Romain n’abdique pas et entend bien se hisser à un rang qui corresponde davantage à ses standards. Pour y parvenir, il s’est attaché les services de Rémi Boulanger, le frère d’Edouard. Le dernier qui a eu l’idée d’accueillir un « Boulanger » sur son siège de droite pour le Dakar a été plutôt bien inspiré, puisque l’essai s’est terminé par un 14e titre !

« On peut dire qu’on progresse doucement. Chaque année, nous avons pu mener une voiture sur deux à l’arrivée, mais plutôt dans la douleur. Nous avons même réussi à nous rentrer dedans dans les dunes ! Mais petit à petit, on se rôde et on essaye de ne pas s’énerver. Ce que je souhaite, c’est d’abord de voir les deux voitures à l’arrivée, ensuite de réaliser un chrono correct sur l’ensemble de la course, et pourquoi pas d’obtenir un ou deux bons résultats sur des spéciales. Notre problème, c’est que nous ne faisons qu’un seul rallye raid dans l’année et c’est difficile de développer un véhicule fiable et performant dans ces conditions. Mais j’ai toujours envie d’apprendre et je ne veux pas baisser les bras. Tôt ou tard, on va progresser. Je pense que sur l’ensemble des voitures qui tentent de jouer à ce niveau-là, nous avons celles qui courent le moins dans l’année ».

Vehicle

REBELLION RACING

TOYOTA HILUX
REBELLION RACING

  • TOYOTA
  • HILUX
  • RD Limited
  • RD Limited
  • 4×4 Petrol and Diesel

Ranking 2022

Follow us

Get exclusive information