Découvrez les histoires des Dakar Heroes grâce à Inside Bivouac
N°215 Auto OVERDRIVE RACING

ERIK VAN LOON

(nld) 1.88m / 81kg

Loisirs

Rally, Cross Country Rally, Skiing

Sponsors

The Blue Butcher, Heisterkamp Transport, Van Loon Group, Kroon Oil, Welte Transport, Fried van de Laar, BTB Group

2021: Ab. stage 5 (with Delaunay)
2020: 25th (with Delaunay)
2019: 25th (with Scholtalbers)
2017: 14th (with Rosegaar)
2016: 13th (2nd in stage 9; with Rosegaar)
2015: 4th (with Rosegaar)
2014: 27th (with Rosegaar)
2013: Ab. Stage 6 (with Wams)
2012: 16th (with Scholtalbers)
2011: 11th (with Scholtalbers)
2010: 46th (with Verhoef)
2009: Ab. Stage 11 (with Wams)

2022: Tunisia Desert Challenge (2nd, T3), Italian Baja (1st, T3), Baja Aragon (54th), Andalucia Rally (30th), Rally du Maroc (60th), Dubai Baja (Retired)
2021: Sharqiya Baja (6th), Jordan Baja (2nd), Andalucia Rally (4th), Baja Aragon (6th), Italian Baja (4th), Rally du Maroc (T1+ test), Abu Dhabi Desert Challenge (T1+ test)
2020: Andalucia Rally (37th), Hail Baja (9th)
2019: Rally du Maroc (32nd), Silk Way Rally (10th), Morocco Desert Challenge (ab stage 6)
2018: Qatar Cross Country Rally (9th), Baja Aragon (6th), Rally du Maroc (21st)
2017: Int. Baja Dubai (22nd), Qatar Cross Country Rally (6th)
2016: OiLibya rally du Maroc (ab), Baja Poland (5th), Hungarian Baja (ab), ELE Rally Holland (1st)
2015: Baja Russia Northern Forest (5th), Abu Dhabi Desert Challenge (2nd), Qatar Sealine Rally, Pharaons Rally (7th), Baja Poland (12th), Baja Aragon (6th), OiLibya du Maroc (12th)
2014: Abu Dhabi Desert Challenge (6th), Egypt Rally (3rd), Morocco Rally (3rd), Baja Spain
2013: Abu Dhabi Desert Challenge
2012: Morocco Rally, Dutch rally championship, Baja Espana
2010: Dutch rally champion

Interview

« Nous avons l'expérience pour obtenir un bon résultat »

Contraint de renoncer à l’édition 2022 après avoir été contrôlé positif au Covid, Erik van Loon aborde son 13e Dakar en pleine forme au volant d’un Toyota Hilux d'Overdrive. Associé pour la deuxième fois à Sébastien Delaunay, le Néerlandais -qui a terminé dans le top 5 au volant de la MINI All4 en 2015- et son copilote français tenteront de revenir sur le devant de la compétitive classe T1+ après une série de malheurs lors des dernières éditions. Erik ne sera pas le seul Van Loon à participer au Rallye Dakar 2023 puisque sa femme Anja fera ses débuts au volant d'un Can-Am Maverick XRS dans la classe des Prototypes légers - T3.


E.V.L. : « Je suis passé à Mini et j'ai terminé quatrième en 2015, puis je suis passé chez Toyota avec des résultats corrects. L'année dernière, j'étais vraiment prêt pour cette course et j'avais une bonne voiture, donc je visais un top 5. Cette année, un top 10 serait une bonne place.
J'ai un très bon copilote et l'ambiance dans la voiture est très bonne. Sébastien est français, je suis néerlandais, donc nous parlons anglais. C'est plus logique parce qu'il doit prononcer les notes de manière très simple en me disant tout ce que je dois savoir. Nous avons une bonne et solide équipe. Même s'il fait une erreur ou si j’en fais une, l’atmosphère reste bonne car nous ne nous chamaillons pas. Nous avons fait 28 Dakar, plus d'autres rallyes, nous avons donc pas mal d'expérience pour aller chercher un bon résultat.
Le père de ma femme Anja faisait le Dakar, d'abord comme mécanicien puis comme pilote, puis il a amené ses fils. Ma femme les accompagnait dans le camion d’assistance et l'année dernière, je lui ai demandé s'il y avait quelque chose sur sa liste de choses à faire, et elle m'a répondu qu'il n'y en avait qu'une : le Dakar.
Nous avons donc lancé le projet, elle a obtenu sa licence, a participé à des rallyes traditionnels aux Pays-Bas, en Tunisie, en Italie, en Espagne, au Maroc, en Andalousie et à Dubaï, et maintenant elle participe au Dakar.»



S.D. : « J'ai pris le départ de mon premier Dakar en 2009 et depuis, je l'ai effectué chaque année. Je pensais le faire juste une fois pour réaliser mon rêve d'enfant, mais chaque année je me dis : "Je reviendrai !".
2015 a été pour moi le Dakar le plus mémorable. C'était une course incroyable avec beaucoup de péripéties. Nous avons roulé dans les dunes, nous sommes restés coincés dans la boue mais nous avons quand même terminé.
Nous nous sentons très bien préparés pour 2023 et nous sommes prêts à nous appuyer sur l'année dernière, où nous étions rapides et réguliers, toujours dans le top 5. Erik et moi travaillons ensemble en équipe et il y a une très bonne ambiance dans la voiture. »

Véhicule

OVERDRIVE RACING

TOYOTA HILUX OVERDRIVE
OVERDRIVE RACING

  • TOYOTA
  • HILUX OVERDRIVE
  • Toyota Gazoo Racing / Overdrive Racing
  • Overdrive Racing
  • T1+ : Voitures Tout-terrain Prototypes 4x4

Classement 2023

Toute l'actualité de E. Van loon

Dakar Mag - 14/01 16:44 [GMT +3] - Auto

La saga Van Loon, fin et suite !

Dans le couple Van Loon, Erik a décidé de mettre fin à sa carrière sur le Dakar après sa 13e participation, mais compte bien revenir pour suivre les futurs exploits de son épouse Anja, engagée en T3 cette année mais dès l’année prochaine dans un camion.

Les histoires de famille...

Dépêches - 07/01 12:57 [GMT +3] - Auto

Tonneaux et abandon pour Van Loon

Le pilote néerlandais a perdu le contrôle de sa Toyota au km 99 de la spéciale du jour. Le choc a occasionné une courte perte de connaissance, mais Erik Van Loon a été prise en charge conscient par le service médical de la course. Souffrant de douleurs cervicales, il passe maintenant un bilan médical à l’hôpital...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives