دعــــوة إعالمية التاريخ: الخميس 1 ديسمبر 2022

التوقيت: 13:30 بتوقيت مكة

N°86 دراجة TEAM ALL TRACKS
السائق
+

CHARLIE HERBST

(fra) 1.74m / 72kg

الهوايات

Sport extrême

الجهات الراعية

RBF, Clim Elec Concept, CGN, Gan Assurance, Secoba, Seven Lab, Barooder, Airoh, FFM, Motul, Mecacyl, Département de la Vienne, Gasnier Piscines, Dafy Moto Angoulème

2021 : 35e
2020 : 43e
2019 : Abandon 7e étape

2021 : Rallye de Sardaigne
2020 : Rallye de Sardaigne
2019 : Merzouga Rally (18e), Panafrica Rally (13e)
2018 : Merzouga Rally (40e)
2014 : Enduropale du Touquet (202e)
2012 : Champion de la Ligue Poitou-Charentes de moto-cross

مقابلة

« On crée du lien, on se surpasse et on donne tout »

Il n’est plus vraiment le jeune pilote fougueux qui se présentait sur la ligne de départ de Lima en 2019. En trois participations au Dakar, le Poitevin a grandi, acquis de l’expérience et connu le lot de galères qui n’épargne personne. Lors de sa première tentative, justement, il avait été contraint à l’abandon après avoir heurté une pierre, englué dans un nuage de poussière provoqué par le passage de Nasser Al Attiyah. Pourtant, Charlie était remonté sur la moto, avait tout tenté avant que les médecins ne lui déconseillent de poursuivre l’aventure. Quelques mois plus tard, de retour en France, on lui décèle une fracture d’un os de la cheville. Après sa rééducation et bien décidé à ne pas s’arrêter sur un échec, il remonte sur la moto. Le Dakar se déroule alors pour la première fois en Arabie Saoudite et le pilote tient bon. Il intègre le ‘top 50’ pour la première fois (43e) malgré un choc avec un quad qui l’a longtemps handicapé. L’an dernier, Charlie confirme en terminant 36e. C’est sa capacité à gérer son effort qui impressionne sur la piste, lui qui se refusait l’an dernier à dépasser les 130 km/h pour assurer. L’expérience acquise lui permet d’aborder cette nouvelle participation avec sérénité. Il dispose d’une nouvelle moto (KTM) et du soutien du même mécanicien qui travaille à ses côtés toute l’année dans son magasin de moto. Désormais, tout au long de l’année, il reçoit des appels de motards désireux, comme lui, de prendre part à la grande aventure.

« Tant que je peux repartir, je repartirai ! Le beau Dakar de l’an dernier, terminé à la 36e place (5e Français) donnait envie de repartir. Et puis c’est une passion, ça reste. Comme chaque année, j’y vais avec les mêmes objectifs : l’envie d’aller au bout, de ne pas me blesser, de ménager ma moto. Faire une bonne place, ce serait la cerise sur le gâteau. J’aimerais beaucoup me rapprocher à nouveau des 35 premiers. Avec l’expérience, j’ai davantage de recul sur la façon de me préparer. Nous avons opté pour une moto neuve et j’ai débuté ma préparation plus tôt cette année pour être encore meilleur physiquement et mentalement. Je suis allé au rallye de Sardaigne et c’était particulièrement intéressant pour rouler dans les parties trialisantes, qui sont délicates d’autant que ma moto est lourde et grande. Je me sens extrêmement chanceux de participer au Dakar pour la 4e fois et de bénéficier du soutien de mes partenaires pour y arriver. Le Dakar, ce sont toujours des moments forts et intenses où on crée du lien, on se surpasse et on donne tout ! »

المركبة

TEAM ALL TRACKS

KTM 450 RALLY REPLICA
TEAM ALL TRACKS

  • KTM
  • 450 RALLY REPLICA
  • Team All Tracks
  • Team All Tracks
  • M_R2_NO

التصنيف 2022

تابعونا على مواقع التواصل الاجتماعي

احصل على معلومات حصرية