Découvrez les histoires des Dakar Heroes grâce à Inside Bivouac
N°5 Moto MONSTER ENERGY JB TEAM
pilote
+

JOAN BARREDA BORT

(esp) 1.8m / 74kg

Loisirs

Las motos, snowboard, wakeboard, surf.

Sponsors

Monster Energy

2022: Moto / 5º (2 victorias de etapa)
2021: Moto / Abandono etapa 11 (3 victorias de etapa)
2020: Moto/ 7º (1 victoria de etapa)
2019: Moto/ Abandono en la etapa 3 (1 victoria de etapa)
2018: Moto/Abandono (3 victorias de etapa)
2017: Moto/ 5º (4 victorias de etapa)
2016: Moto/Abandono (1 victoria etapa prólogo)
2015: Moto/ 17º (4 victorias de etapa)
2014: Moto/ 7º (5 victorias de etapa)
2013: Moto/17º (4 victorias de etapa)
2012: Moto/11º (1 victoria de etapa)
2011: Moto/Abandono en la 2ª etapa

2021: 1º en el Andalucía Rally, 1º en la Baja España Aragón y 11º en el Rally Marruecos
2020: 5º en la categoría Motos del Rally Andalucía.
2019: 5º en el Campeonato del Mundo FIM de Rallies Cross Country: 14º en el Rally de Abu Dhabi, 9º en el Rally de Silk Way, 3º en el Atacama Rally y 3º en el Rally de Marruecos.
2018: 1º Merzouga Rally, abandono en el Rally de Atacama.
2017: 1º Baja España, 1º Vegas to Reno (California)
2016: 2º en el Desafio Ruta 40, 1º Baja Spain, 1º Vegas to Reno, 1º China Grand Rally
2015: 15º en el Rally de Abu Dabi; 2º en el Rally de Qatar; Abandono en el Rally de Marruecos durante la última etapa siendo líder destacado de la general.
2014: 3º del Desert Challenge / 1ero del Rally de Qatar / 6º del Rally de Cerdeña / 4º del Rally de Marruecos; 2º en el Campeonato del Mundo FIM de Rally Raid 2014;
2013: 3º en el Rally de Marruecos; 1º de la Baja Aragón.
2012: Ganador del Rally de Egipto; 2º en el Rally de Marruecos; 5º en el Rally de Dubái; Ganador de la Baja España-Aragón.
2011: Rally de Marruecos (abandono; 2 victorias de etapa) / 5º en el Campeonato de España de Enduro.
2010: Rally de los Faraones (Abandono en la 4ª etapa, 2 veces 2º en las etapas 2 y 3) / Abandono en la Baja Aragón (ganador del prólogo)
2009: Abandono en la Baja Aragón
1996: Ganador del Campeonato de España de Motocross (categoría juvenil), tenía 12 años.

Interview

« J'ai récupéré et je veux me battre pour le Dakar »

Joan Barreda est une légende du Dakar. Lors de l'édition 2022, le Catalan est entré dans l'histoire en dépassant les 27 victoires d'étapes du grand Jordi Arcarons. Avec ses deux victoires supplémentaires, l'Espagnol n'est plus désormais qu'à quatre longueurs du record absolu (33 succès) codétenu par Stéphane Peterhansel et Cyril Despres. Barreda est le pilote en activité qui compte le plus de victoires de spéciales. Avec son pilotage agressif et son attaque à outrance, Joan a toujours privilégié le panache au calcul. Il emploiera ce même style pour sa 13e participation à moto. Il visera l'arrivée pour la huitième fois, mais son objectif ultime lui a toujours échappé : la victoire finale. Son meilleur résultat consiste en une 5e place obtenue lors de deux éditions, en 2017 et 2022. Joan est passé tout près de la gloire en 2013, 2014 et 2015, remportant plusieurs spéciales, mais des chutes ou des problèmes mécaniques l'ont toujours empêché de triompher. Il s'est également battu pour la victoire sur le Dakar 2021, mais a abandonné lors de la 11e étape en raison d'une panne d'essence et de son épuisement causé par une chute deux jours plus tôt. En 2022, après avoir perdu près de 42 minutes sur la première étape, il a réalisé une spectaculaire remontée, remportant les deuxième et quatrième étapes pour réduire son retard à 14 minutes. Une chute brutale le cinquième jour lui a valu de se fracturer une clavicule et le bassin. Alors que tout semblait perdu, il s'est accroché héroïquement, pilotant parfois avec une seule main, pour rejoindre l’arrivée. Terminant même la dixième étape avec seulement huit minutes de retard sur le leader, Barreda a conclu l’épreuve en cinquième position. C’est avec de tels exploits qu’il a construit sa légende. En 2018, alors qu'il occupait la deuxième place, le pilote de Torreblanca avait abandonné en raison de blessures au genou et au poignet. En 2019, il était sorti de la route au km 143 de la troisième étape, et était tombé dans un ravin alors qu'il était en tête. En 2020, affecté par une côte fêlée à l'approche de la course, il a disputé les premières étapes de manière très contrainte, et sa blessure s’était aggravée après des chutes les deuxième et quatrième jours. Il a ensuite rencontré des problèmes mécaniques mais a réussi à terminer à la septième place. Joan ne fait plus partie de l'équipe d'usine Monster Energy Honda. Il a choisi de passer la première partie de l'année à se rétablir et a fait des préparations spécifiques pour être au mieux pour le Dakar 2023.


J.B.B : « 2022 a été un bon Dakar. Je suis arrivé très bien préparé. C'est dommage que nous ayons perdu autant de temps lors de la première étape, mais je suis toujours resté positif et ambitieux. Évidemment, comme je rattrapais mon retard, j’ai commis quelques petites erreurs de navigation en cours de route, mais j'ai fait de mon mieux. J'ai ensuite été affecté par cette chute et ces blessures, mais j’ai gardé de bonnes sensations. J'ai fait du bon travail. Je me suis cassé la clavicule et fracturé le bassin, mais j'ai essayé de rester positif en faisant de mon mieux. Malgré cela, je comblais à nouveau mon retard, et il y a eu quelques étapes à la fin où j'ai également perdu du temps à cause d'une erreur de navigation en ouvrant la piste. Battre le record de victoires d'étapes sera difficile. Ce n'est pas quelque chose que je vise vraiment, mes victoires ont été le fruit de ma vision de la course. Mon objectif reste la victoire au classement général. Mais je ne veux pas pour autant abandonner mon style. Dans des conditions normales, nous avons une chance. Il y a un groupe de cinq ou six pilotes qui peuvent gagner. Ils sont tous d'excellents navigateurs, rapides et expérimentés. Je me suis préparé pour figurer dans ce groupe de pilotes en ayant une véritable chance de gagner. En fin de compte, il faut éviter les erreurs, perdre le moins de temps possible avec la navigation, et rester bien placé. »

Véhicule

MONSTER ENERGY JB TEAM

HONDA CRF450 RALLY
MONSTER ENERGY JB TEAM

  • HONDA
  • CRF450 RALLY
  • Honda
  • Honda
  • Rally GP

Classement 2023

Toute l'actualité de J. Barreda bort

Dépêches - 11/01 09:55 [GMT +3] - Moto

Des nouvelles de Barreda

Joan Barreda a chuté hier au km 16 de la spéciale. Se plaignant de douleurs au dos, le Catalan a été héliporté à l’hôpital de Riyadh pour y passer des examens complémentaires. Dans la soirée, le pilote Honda a annoncé souffrir d’une facture de la vertèbre lombaire L2. « C'est...

Dépêches - 10/01 08:51 [GMT +3] - Moto

Barreda héliporté à l’hôpital

Joan Barreda a chuté à hauteur du km 16 à la réception d'un saut en bas d'une dune. Se plaignant de douleurs dorsales, l'état de « Bang Bang » ne présentait aucun signe de gravité, il a toutefois été héliporté à l’hôpital de Riyadh pour y passer un scanner.

Dépêches - 08/01 11:08 [GMT +3] - Moto

Barreda recolle aux ouvreurs

Joan Barreda a rejoint le trio d'ouvreurs avant le km 250. Il sont désormais 4 pilotes avec Skyler Howes, Luciano Benavides et Toby Price à faire la navigation. "Bang Bang" était 5e du classement général ce matin. Cette année, il n'est plus officiel HRC mais roule sous ses propres couleurs Monster Joan Barreda. Techniquement, l'Espagnol...

Réactions - 06/01 18:04 [GMT +3] - Moto

Joan Barreda : « Je suis heureux d'être là à mon âge »

Malgré sa grosse chute d’hier, Joan Barreda a décroché la quatrième place de la sixième étape. Une position qui est aussi la sienne au classement général. Avec dix minutes de retard sur Skyker Howes, le pilote Honda se maintient lui aussi dans la course pour la victoire finale.
 

...

Résumé - 04/01 18:26 [GMT +3]

Dakar 2023 - Étape 4 | Barreda et Loeb, les chasseurs en action

L’ŒIL DANS L’OBJECTIF
On joue en altitude sur la quatrième étape du Dakar, dont le profil ne descend jamais sous les 800 mètres et s’élève même jusqu’à 1300 mètres. La fraîcheur a accompagné les pilotes sur cette grande boucle de 425 km tracée à l’ouest...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives