N°5 Moto MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2019
pilote
+

JOAN BARREDA BORT

(esp) Né le 11/08/1983 à Castellon de la plana 1.8m / 76kg

Sponsors

Monster Energy, Motul, Showa, Termignoni, Givi, Alpinestars, Scott y Suomy

2018: Abandono (3 victorias de etapa)
2017: 5º
2016: Abandono
2015: 17º (3 victorias de etapa)
2014: 7º (5 victorias de etapa)
2013: 17º (4 victorias de etapa)
2012: 11º (1 victoria de etapa)
2011: Abandono en la 2ª etapa

2018: 1º Merzouga Rally, abandono en el Rally de Atacama.
2017: 1º Baja España, 1º Vegas to Reno (California)
2016: 2º en el Desafio Ruta 40, 1º Baja Spain, 1º Vegas to Reno, 1º China Grand Rally
2015: 15º en el Rally de Abu Dabi; 2º en el Rally de Qatar; Abandono en el Rally de Marruecos durante la última etapa siendo líder destacado de la general.
2014: 3º del Desert Challenge / 1ero del Rally de Qatar / 6º del Rally de Cerdeña / 4º del Rally de Marruecos; 2º en el Campeonato del Mundo FIM de Rally Raid 2014;
2013: 3º en el Rally de Marruecos; 1º de la Baja Aragón.
2012: Ganador del Rally de Egipto; 2º en el Rally de Marruecos; 5º en el Rally de Dubái; Ganador de la Baja España-Aragón.
2011: Rally de Marruecos (abandono; 2 victorias de etapa) / 5º en el Campeonato de España de Enduro.
2010: Rally de los Faraones (Abandono en la 4ª etapa, 2 veces 2º en las etapas 2 y 3) / Abandono en la Baja Aragón (ganador del prólogo)
2009: Abandono en la Baja Aragón
1996: Ganador del Campeonato de España de Motocross (categoría juvenil), tenía 12 años

Interview

« Mon seul but est de gagner, mais un podium serait déjà positif »

Joan Barreda a toujours un contentieux à régler avec le Dakar. Le pilote de Castellón avait dû abandonner au soir de la 11e étape lors de la dernière édition à cause de graves problèmes au genou et au poignet qui l’ont contraint à quitter la course alors qu’il figurait à la deuxième place du général. Après un passage par la salle d’opération pour remettre son poignet gauche en état et laisser la douleur derrière, Joan Barreda a décroché une victoire de prestige au Rally Merzouga. Il a ensuite été victime d’une grosse chute au Rally Atacama qui a stoppé sa progression. Au cours des derniers mois, l’Espagnol a intensifié sa préparation pour arriver au Dakar dans les meilleures conditions. « Après plusieurs opérations à la main, je crois que j’ai retrouvé une condition physique plutôt correcte et c’était le premier objectif après les problèmes de l’an passé. Je voulais récupérer mes sensations dans le poignet et l’objectif est atteint. » Le grand désir de Joan Barreda reste la victoire finale au Pérou et sa 5e place obtenue en 2017 ainsi que ses bonnes sensations sur la moto le rendent optimiste quant à ses possibilités de succès. « L’objectif est clairement de gagner, mais un podium serait très positif. Je vais donc essayer d’être dans le groupe de tête. »

J.B. : « 100% du sable péruvien sera constitué de dunes et je les aime beaucoup. Même si je sais qu’il y a de nombreux spécialistes du sable, j’ai toujours été l’un des plus rapides sur cette surface. La course de 10 jours sera plus courte, plus sous la forme d’un sprint, et plus que jamais nous n’aurons pas le droit à l’erreur. Nous allons donner le meilleur de nous-même au Dakar. »

Véhicule

MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2019

  • Marque : HONDA
  • Modèle : CRF 450 RALLY
  • Préparateur : HRC Honda
  • Assistance : HRC Honda
  • Classe : M_G1.1 : ELITE

Classement 2019

Scratch Étape Général
1 1 1 1
2 3 3 1
3 - - -
4 - - -
5 - - -
6 - - -
7 - - -
8 - - -
9 - - -
10 - - -

Toute l'actualité de J. Barreda bort

Réactions - 09/01 13:50 [GMT -5] - Moto

« Je suis très déçu »

Vainqueur de la première spéciale et leader du classement général au départ de la troisième étape, Joan Barreda ne verra pas l’arrivée de son neuvième Dakar. Le pilote Honda s’est malencontreusement engagé dans une descente infernale et, coincé, il a dû abandonner.

« Je...

Dépêches - 09/01 10:43 [GMT -5] - Moto

Joan Barreda abandonne !

Vraisemblablement coincé dans une cuvette, Joan Barreda a finalement pris la décision d’abandonner. Le leader du classement général ce matin ne verra pas l’arrivée de son neuvième Dakar alors qu’il avait une nouvelle fois toutes les cartes en mains pour s’imposer sur cette édition 2019. Un coup dur pour...

Dépêches - 09/01 09:45 [GMT -5] - Moto

Barreda toujours bloqué

Coincé dans un terrain difficile à 300 mètres de la bonne trace depuis plus d’une heure, Joan Barreda semble résigné. Après avoir de nouveau démontré sa vitesse lors des deux premières journées, ce n’est probablement pas cette année que l’Espagnol gagnera son premier Dakar…

...

Dépêches - 09/01 08:50 [GMT -5] - Moto

Barreda en difficulté !

Premier coup de théâtre dans cette 3e étape avec un Joan Barreda arrêté depuis de longues minutes un peu à l’écart de la bonne piste, au km 143 de la spéciale. Le leader du général est peut-être en train de perdre sa première place au provisoire.

Dépêches - 09/01 06:28 [GMT -5] - Moto

Barreda s’élance en patron

Joan Barreda prend à son tour le départ de la spéciale, dans le costume du leader du classement général pour la deuxième journée consécutive. Le pilote Honda dispose de deux lièvres de choix pour lui faire la trace avec Matthias Walkner et Ricky Brabec.

Réactions - 08/01 14:59 [GMT -5] - Moto

Joan Barreda : « J’ai gardé un bon rythme tout au long de la spéciale »


Troisième à l’arrivé de la deuxième journée à San Juan de Marcona, Joan Barreda conserve la première place du classement général. Le pilote Honda devance désormais Matthias Walkner d’une minute et demie.

« C’était une journée plus longue et difficile avec...

Dépêches - 08/01 08:44 [GMT -5] - Moto

Barreda entre en spéciale

Jona Barreda lance la spéciale moto. Le vainqueur de la première étape s’élance le premier devant Pablo Quintanilla, Ricky Brabec et Adrien Van Beveren. Un gros morceau attend les concurrents aujourd’hui et à l’image de la course auto, on s’attend à une étape très disputée !

Réactions - 07/01 13:56 [GMT -5] - Moto

Joan Barreda Bort : « Il fallait faire attention »

« Ce genre de spéciale, c’est toujours difficile. Tout le monde va vite, il y a l’excitation du départ... C’est sympa mais ça peut-être dangereux. Il fallait faire attention mais finalement on a bien démarré. Je suis prêt pour la suite. »

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.