N°416 SSV CAN-AM FACTORY SOUTH RACING

GERARD FARRES GUELL

(esp) 1.8m / 75kg

Loisirs

Mountain bike, bicicleta de carretera, pádel, cine, deporte, bicicleta, familia y amigos

Sponsors

South Racing, Can-Am, Motul, Jjuan Brakes, Tensor Neumático, HTI Clinic, McDonalds, Aquaflix, Macbor Motorbikes, 24MX, PlayStation, Garmin, SIXS Spain, Olympia Cycles, Farreti Events.

2021: SSV/11º
2020: SSV/11º 3 victorias de etapa
2019: SSV/ 2º
2018: Motos/ 5º
2017: Motos/ 3º
2016: Motos/ 8º
2015: Motos/ Abandono en la 8ª etapa
2014: Motos/ Abandono en la 5ª etapa
2013: Motos/ 69º
2012: Motos/ 7º
2011: Motos/ 28º (Mochilero de Francisco López)
2010: Motos/ Abandono en la 8ª etapa
2009: Motos/ 19º (Mochilero de Marc Coma)
2006: Motos/16º (Mejor Rookie)

2021: 4º en T4 en la Baja Aragón
2020: 11º en la categoría Autos y 2º en la clase T4 del Rally Andalucía, 2º en la clase T4 de la Baja Polonia.
2019: 1º Rally Panáfrica
2018: 2ºRally Marruecos, 1º Rally Panáfrica
2016: 1º Hellas Rally, 4º Merzouga Rally, 2º Baja Aragón.
2015: 2º del Merzouga Rally, 1º de la Transanatolia, 1º en la Baja Aragón
2014: 3º en el Rally de Cerdeña
2013: 8º del Merzouga Rally
2012: 2º de la Baja España; 9º del Mundial de Rally (11º en Abu Dabi, 5º en Qatar, 7º en Cerdeña)
2011: Ganador de la Baja España
2010: Abandono en la 4ª etapa del Rally de Faraones (1 victoria de etapa); Participación en la Baja España (Abandono) y en el Rally de Cerdeña (Abandono).
2007: Campeón de España de Raids; 4º en el Rally de Túnez; Ganador de la Baja-Aragón.
2000: Campeón del Mundo de Enduro por Equipos; Campeón del Mundo Junior de Enduro
1999: Campeón del Mundo de Enduro por Equipos
1998: Campeón del Mundo de Enduro por Equipos

Interview

« Travailler dur pour pouvoir profiter d’une opportunité »

En 2022, Gérard Farrès participera à son 15e Dakar, le quatrième au volant d'un SSV. Le pilote de Manresa est devenu l'une des références de la spécialité en Espagne. Il a fait ses débuts sur le Dakar africain en 2006, à moto, avec une 16e place qui fit alors de lui le meilleur rookie des 119 concurrents de cette édition. Pas à pas, il a gravi les échelons. Porteur d’eau de quelques grands noms de ces années-là, il est entré dans l'histoire en 2017 en terminant 3e au classement général avec l'équipe espagnole HIMOINSA. Deux ans plus tard, après une nouvelle place dans le top 5, il a tourné la page de la moto pour s’aventurer dans la catégorie SSV avec South Racing et Can-Am. Deuxième dès sa première apparition sur quatre roues en 2019, il a aidé son équipe à s’imposer lors des deux éditions suivantes organisées en Arabie saoudite. Cette année, Gérard Farrès a dû renoncer à sa relation avec Armand Monleón. L’Espagnol aura un nouveau copilote avec qui il fera ses débuts à l’occasion du prologue de la 44e édition du rallye le plus difficile du monde. Mais Farrès arrive avec l’envie et l’enthousiasme qui l'ont toujours caractérisé, lui qui parvient à garder le sourire même lors des étapes les plus difficiles, après des heures de réparation en plein désert pour tenter de rejoindre l’arrivée. L'Espagnol affirme qu'il n'avait jamais pensé pouvoir faire le Dakar en voiture et que son principal objectif est désormais de continuer à acquérir de l'expérience dans la spécialité et d'aider l'équipe Can-Am de South Racing à maintenir sa domination dans la catégorie T4 (véhicules de production légers).

G.F. : « Je suis très heureux de participer à ce qui sera mon 15e Dakar. Je n'ai jamais pensé que j'irais aussi loin dans cette épreuve mythique et encore moins que je pourrais répéter l’aventure sur quatre roues à quatre reprises. Je suis donc très reconnaissant à l'équipe de m'avoir donné l'opportunité de grandir dans ce monde du SSV et j'ai hâte de de retrouver la compétition. Je n'ai jamais pensé que je serais capable de faire le Dakar dans un buggy et, regardez, je le fais depuis quatre ans maintenant. Le plus important aujourd'hui est d'accumuler de l'expérience, car il est très compliqué d'avoir des sponsors pour mettre tout cela en place. Nous avons montré notre professionnalisme, mais dans ce monde, il faut faire de tout petits pas, comme il y a des années avec la moto, pour pouvoir gagner un jour. Pour l'instant, nous devons travailler dur pour pouvoir profiter de cette opportunité lorsqu’elle se présentera. »

Véhicule

CAN-AM FACTORY SOUTH RACING

BRP CAN-AM MAVERICK XRS
CAN-AM FACTORY SOUTH RACING

  • BRP
  • CAN-AM MAVERICK XRS
  • CAN AM FACTORY SOUTH RACING
  • CAN AM FACTORY SOUTH RACING
  • S_T4_NO

Classement 2022

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives