N°316 Auto TEAM SPEED

ROBBY GORDON

(usa) Né le 02/01/1969 à Orange county california usa 1.82m / 104kg

Sponsors

Speed Energy, Toyo Tyres, King Shocks, Textron

http://www.robbygordon.com/

2016: 25th
2015: 19th (1 stage win)
2014: Ab. Stage 12
2013: 14th (2 stage wins)
2012: disqualified (3 stage wins)
2011: Ab. Stage 4
2010: 8th (1 stage win)
2009: 3rd
2007: 8th (1 stage win)
2006: Ab.
2005: 12th (2 stage wins)

2018: Baja 1000, Stadium Super Trucks
2015: Baja 1000, Stadium Super Trucks
2014: Baja 500, Baja 1000, Stadium Super trucks
2013: Baja 1000 (7th)
2013: SPEED Energy Stadium Super Trucks (SST) winner
2012: Best in The Desert Champion
NASCAR since 1997 (3 victories, 32 top 10, 1 pole position)
Off-road: American Score Championship (6-time champion: 1986-90, 1996)
BAJA 1000 3-time winner
US off-road champion 2011

Interview

« J’ai souvent été en avance sur mon temps ! »

Trois ans. Trois ans qu’il avait disparu des écrans radar du Dakar. But he’s back… Robby Gordon est de retour sur le Dakar. On s’était habitué à le voir au volant de bolides à la sauce américaine, il sera cette fois-ci dans un UTV, tout de même survitaminé (chassez le naturel…) dans la catégorie OP1 et donc avec les autos traditionnelles. A bientôt cinquante ans, Gordon reste un homme à tout faire de talent, capable de se démultiplier. Occupé par sa série de courses, le SST (Stadium Super Trucks), il s’est aussi focalisé sur le design et la préparation d’un nouveau type de véhicules pour conquérir à la fois le marché américain et accessoirement pour gagner le Dakar. Conscient du changement de philosophie au sein de la discipline et de l’émergence de véhicule « side by side », Gordon pilotera un UTV Textron (anciennement Arctic Cat) qu’il partagera avec son habituel co-pilote, l’ancien motard Kellon Walch. Il aura en outre dans son équipe deux « rookies » d’avenir : Blade Hildebrand et Cole Potts. Outre l’excitation d’être à nouveau au départ du Dakar, son douzième, le Californien d’origine, installé à Charlotte, qui culmine à 10 victoires d’étape et une belle troisième place en 2009, vise la plus haute marche du podium. Le parcours péruvien de cette 41e édition pourrait parfaitement convenir à Mister Gordon.

R.G.: « De nombreuses choses m’ont incité à revenir. D’abord et avant tout, il y a le défi et l’excitation que représente un tel évènement. Le Dakar reste un spectacle planétaire. Ces trois dernières années, je me suis consacré à travailler sur un nouveau véhicule. Faire de l’Arctic Cat (aujourd’hui Textron) une référence sur le marché du tout-terrain. Nous avons d’ailleurs gagné de nombreux prix dont celui d’UTV de l’année aux Etats-Unis. J’ai montré dans le passé que j’étais souvent en avance sur mon temps. L’avenir du tout-terrain appartient aux UTV. Le marché a complètement changé. Nous devrions être des prétendants à la victoire en spéciale et au général. Bien entendu, je ne sais pas comment on se situera face à Toyota, Mini ou Peugeot. C’est déjà une belle opportunité de pouvoir participer, mais le but reste la victoire. J’ai plus de dix ans d’expérience aujourd’hui. Le Dakar m’a manqué mais je ne sais pas si j’ai manqué au Dakar. Les spectateurs américains ont en tout cas besoin d’avoir des équipes et des champions de leur pays. Ils avaient l’habitude de me voir dans les plus grosses voitures, maintenant, je suis dans une des plus petites. Ça fait pas mal de temps que je suis dans le milieu et je peux vous dire qu’on a une voiture très compétitive, surtout sur un parcours comme celui proposé au Pérou. Après, ça dépend de l’expérience de chacun et il faudra que la chance soit de notre côté. Le Dakar n’est vraiment pas une course comme une autre. Tout peut changer d’un jour à l’autre. Je me souviens encore de ma première participation en 2005. Les gens nous prenaient pour des fous à la veille du départ et nous avons gagné la première étape. Je me souviens de mon duel avec Colin McRae, c’était un honneur de l’affronter. C’était comme affronter Loeb aujourd’hui. »

Véhicule

TEAM SPEED

  • Marque : TEXTRON
  • Modèle : WILDCAT XX
  • Préparateur : Robby Gordon Motorsports
  • Assistance : Robby Gordon Motorsports
  • Classe : A_OP.1 : OP.1 - Tous véhicules conformes au Règlement Score

Classement 2019

Scratch Étape Général
1 21 21 21
2 25 25 24
3 83 83 77
4 40 40 64
5 63 63 62
6 61 61 59
7 48 48 59
8 55 55 57
9 29 28 49
10 52 51 47

Toute l'actualité de R. Gordon

Dépêches - 11/01 10:50 [GMT -5] - Auto

Correctif : Gordon toujours en course

Contrairement à ce que nous annoncions suite à une erreur de pointage, Robby Gordon et son UTV Textron est toujours en course !

Dépêches - 11/01 06:46 [GMT -5] - Auto

Gordon abandonne

Robby Gordon ne verra pas l’arrivée de son douzième Dakar. Déjà en difficulté lors de l’étape 3, l’Américain s’est retrouvé bloqué dès les premiers kilomètres de la spéciale hier et a finalement préféré renoncer.

Dépêches - 10/01 13:38 [GMT -5] - Auto

Journée galère pour Robby Gordon

Robby Gordon s’apprête à vivre une nouvelle journée difficile. L’Américain est bloqué au km 48 de la spéciale et ne sait pas comment se sortir de ce mauvais pas.

Dépêches - 08/01 09:00 [GMT -5] - Auto

Gordon se fait discret

De retour sur le Dakar après 2 ans d’absence, Robby Gordon évolue cette année au volant d’un UTV Textron qui ne lui permet pas de jouer avec les meilleurs. L’Américain est pointé en 21e position après 200 km de spéciale, à un quart d’heure de Loeb.

Réactions - 06/01 19:26

Robby Gordon : « C’est bon d’être de retour sur le Dakar »

Le pilote américain, de retour après trois ans d’absence sur le Dakar, a connu quelques journées mouvementées avant de se présenter aux « vérifs », son véhicule ayant été retardé par le bateau qui le transportait depuis les Etats-Unis. Mais il faudrait davantage qu’une péripétie...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.