N°745 Classic CLAEYSON

ERIC CLAEYS

(bel) 1.79m / 70kg

Hobbies

Restauration de Porsche et VW Coccinelle

Sponsors

Plopsa, het laatste nieuws

2022 : 34e Classic H1.B (vainqueur de la RT 11)
2003 : véhicule presse
2002 : 37e

2019 : 4e de l’Himalayan Challenge en Datsun
2018 : vainqueur du Baltik Classic en Datsun
2016 : 5e du Pekin-Paris Classic en Datsun 240 Z
2015 : Sydney-Londres en Toyota Hilux
2012 : Londre-Captown en Toyota BJ73

Interview

« Un sentiment d’inachevé »

Eric Claeys a participé au Dakar 2002, c’était alors avec son frère et en Afrique. En 2022, il a saisi l’occasion de fêter l’anniversaire des 20 ans de sa première participation au travers du Dakar Classic qu’il a cette fois-ci partagé de nouveau très symboliquement avec son fils Tom. Passionné de restauration de Porsche et de Coccinelle, Eric possède quelques véhicules de course, comme une Alfa GTV 2000. Mais c’est au volant d’une Datsun 240 Z sur des formats de courses historiques marathon qu’il a signé ses faits d’armes en compétition. Des épreuves sans assistance où chaque concurrent doit embarquer à bord ses pièces de rechange. Une philosophie qu’il avait tenu à conserver pour son premier Dakar Classic l’an passé. C’est avec le Toyota BJ73 des années 80 de son épouse qu’il était au départ. Comme tous ses véhicules, il était dans un état « original », sans aucune modification. Un leitmotiv absolu qu’il explique simplement : « J’ai confiance dans les ingénieurs japonais, je pense qu’il sont plus malins que nous ». C’est à son bord et avec une petite caisse de pièces composée de quatre amortisseurs d’origine, d’un alternateur, de quelques rotules, d’une pompe à eau et de joints qu’il est parti et qu’il repartira en janvier prochain. Amateurs purs 100% d’origine et sans assistance, les Claeys ne sont pas pour autant dénués du sens de l’humour. Le choix du nom de l’équipe en témoigne. « Claeyson » n’est autre que la contraction du patronyme familial et du mot anglais « son », un clin d’œil à leur association père-fils qui, au passage, offre une consonance nordique en référence aux grands noms du rallye. Aux portes du Top 20 durant tout le Dakar Classic 2022, vainqueur de la RT 11, une crevaison à quinze kilomètres de l’arrivée les a relégués à la 34e place finale. Un sentiment d’inachevé est ainsi venu ternir une quinzaine de rêve partagée avec les concurrents belges du bivouac. Dès que les inscriptions se sont ouvertes, les Claeys se sont précipités. Toujours sans assistance, toujours avec le Toyota de madame Claeys juste vidangé depuis, par simple précaution. Mais aussi avec quelques courses de régularité dans la Alpha GTV 2000 en Belgique dont le Ypres Historic en guise de répétition générale en novembre. Malgré leur mésaventure finale l’an passé, les Claeys ne se sont pas dégonflés et espèrent bien conjurer le sort en janvier prochain à Dammam. Gonflés à bloc, ils espèrent cette fois finir le travail !

Vehicle

CLAEYSON

TOYOTA LANDCRUISER 73
CLAEYSON

  • TOYOTA
  • LANDCRUISER 73
  • Claeyson
  • Claeyson
  • Classic Auto (moderate average) < 86

Ranking 2023

Follow us

Get exclusive information