N°328 النموذج الخفيف TEAM ALLÉTRU'S MERCIER RACING CAR

AXEL ALLETRU

(fra) 1.92m / 80kg

الهوايات

natation, cyclisme, entreprenariat, rallye-raid

الجهات الراعية

DLM Location, Talent Digital, Motoblouz, Creatis, Tous Ergo, Cocinuchhh, Monabanq, DPS Les Indés

2020 : 7e (1er SSV standard)

2019 : Morocco Desert Challenge
2018 : 2e de la course des champions de Pont-de-Vaux
2017 : 1er du British Enduro Championship

مقابلة

" Derrière l’impossible se cache toujours un possible "

Pour Axel Alletru, être au départ du Dakar en 2020 fut une immense victoire. C’est aussi une source d’inspiration, un message qu’il aimerait crier au monde et qu’il affiche sur son site internet : « derrière l’impossible, il y a toujours un possible ». Les mots ne seront jamais aussi forts que ses expériences. Celles d’un surdoué précoce du motocross, multiple champion d’Europe, dont l’ascension s’arrête brutalement un jour de championnat du monde en Lettonie. À cause d’une chute violente, le pilote de 20 ans devient paraplégique incomplet. Pourtant, pas question de renoncer au sport et de se laisser abattre. Les médecins lui disent qu’il ne marchera plus ? Il se bat, s’accroche et parvient à remarcher aidé par des béquilles. Le Nordiste débute la natation-handisport et impressionne en s’offrant douze titres de champion de France, un de champion d’Europe et de nombreux records. Mais les sports mécaniques lui manquent. Et en amoureux des challenges, Axel s’en fixe un nouveau : participer au Dakar. Alors, le pilote multiplie les compétitions, enchaîne les heures de roulage et parvient à se qualifier. Il rêvait alors de pouvoir aller au bout… mais le pilote nordiste a fait bien mieux puisqu’il a terminé septième en SSV et premier de la catégorie SSV standard. Absent de l’édition 2021 faute de budget, Axel Alletru revient en force pour 2022, mais il passe à la vitesse supérieure en intégrant la catégorie T3. Il retrouvera François-Xavier Béguin, qui affiche près de 15 Dakar au compteur.

AA : « J’ai disputé mon tout premier Dakar en 2020. J’ai terminé et j’ai gagné dans la catégorie SSV standard. J’ai voulu revenir en 2021, mais malheureusement, je n’avais pas de budget. C’était donc très compliqué d’être là. Depuis fin 2020, j’ai donc travaillé sur un projet en vue de l’édition 2022. Ça s’est construit progressivement. Je repars avec Pascal Mercier qui avait révisé ma voiture et supervisé la mécanique. Nous passerons dans la catégorie supérieure en prototype léger. Ayant déjà roulé en classe standard, je me suis dit que ça pouvait être cool de monter d’un cran. Nous pourrons avoir une vitesse de pointe plus élevée, car en étant limité à 120 km/h à l’époque, c’est toujours difficile de se battre avec les camions. Je n’ai pas couru depuis deux ans. Contrairement aux autres concurrents, je repars de zéro en quelque sorte. J’ai l’expérience de 2020, mais ne pas rouler aussi longtemps, c’est énorme. Il s’agira d’être prudent. Avec François-Xavier, nous nous disons qu’arriver au bout serait déjà bien. Si on peut faire quelque chose, nous le ferons… mais ça nous a demandé tellement de sacrifices pendant deux ans que de rejoindre l’arrivée serait un beau cadeau. Au Dakar, il est difficile de se projeter. On est des compétiteurs, on a envie de faire de bons résultats, mais nous ne partons pas dans l’idée de gagner. Nous voulons porter ce message fort que j’essaie de véhiculer à travers mes conférences : “derrière l’impossible se cache toujours un possible”. Aller au bout serait déjà bien… réitérer ce qu’on a fait en 2020 serait encore mieux, mais avec toutes les péripéties de chercher les sponsors depuis deux ans, planter la voiture dès le début serait dommage… »

المركبة

TEAM ALLÉTRU'S MERCIER RACING CAR

BRP CAN AM X3
TEAM ALLÉTRU'S MERCIER RACING CAR

  • BRP
  • CAN AM X3
  • Pascal Mercier
  • P_T3_NO

التصنيف 2022

تابعونا على مواقع التواصل الاجتماعي

احصل على معلومات حصرية