N°127 Moto SEB COJEAN
pilote
+

SEBASTIEN COJEAN

(fra)

Sponsors

Förch France , Salaisons Sampiero Pittilloni, vero moto club corse , lanfranchi environnement, groupe Miniconi passion 2 roues, Mairie de Porticcio , Mairie d’Eccica suarella ,l’Alta Rocca Bar ,La plage blanche , Idea verde,Ajaccio nautic ,Union nautic insulaire ,Aliviu TP ,Igc ,Abel assainissement , U GOZZU Carrosserie , Tabac press Novella ,Auberge de Bavella ,Toussinoux ,Pompeani TP ,Santarelli T.M.C ,Baracci automobile , Touloupianti BTP ,Cédric court-jus ,station Kennedy , Quilici Family, S

Première participation

2019 : Merzouga Rally (45e)
1989 : Champion de Provence de BMX
Cinq participations au Trèfle Lozérien
Tour de corse en jet-ski
Organisation du Supercross-Corse (Propriano)

Interview

« Passer la ligne d’arrivée avec la Bandera Corse ! »

Chez de nombreux pilotes, les vieux souvenirs du Dakar fonctionnent comme des talismans qu’ils tiennent à honorer, confiants que ces clins d’œil à l’histoire saurant leur porter chance. Sébastien Cojean fait partie de ceux qui ont grandi en visionnant les images de Cyril Neveu. Pour son premier Dakar, il s’est donc amusé à décorer entièrement sa Husqvarna sur le modèle de la mythique Africa Twin, allant jusqu’à reprendre les couleurs du cigarettier qui sponsorisait alors les pilotes Honda. Le pilote ajaccien a été pris sous l’aile de son voisin Mika Pisano, qui lui a montré l’exemple il y a près de dix ans en flirtant avec le Top 10. Ce n’est pas à ce niveau que compte évoluer Sébastien, à la fois conscient de la marge qui le sépare de ce niveau et surtout désireux de vivre à plein l’ambiance du Dakar. Conquis par l’aperçu qu’il a connu sur le Merzouga au printemps dernier, le nouveau venu a d’ailleurs fait le choix de la catégorie Original by Motul, celle des motards engagés sans assistance, pour se rapprocher des conditions du « vrai Dakar ». A l’aise sur le sujet de la mécanique, Sébastien compte surtout sur son gros tempérament et sur sa bonne étoile pour boucler le parcours de Jeddah à Qiddiya. L’optimisme et la bonne humeur ayant une part dans la réussite sur le Dakar, le porte-drapeau de la Corse est manifestement sur la bonne voie.

« J’ai commencé la moto tout terrain assez tard, à 27 ans, par le cross. Ensuite j’ai fait du free-style puis de l’enduro et ça a bien marché. Mais pour l’instant, mon unique expérience de rallye raid, c’est le Merzouga. Le premier jour je me suis un peu enflammé, j’ai terminé 25e. Mais à l’arrivée j’ai terminé 45e. Sur le Dakar, je ne vise rien du tout. D’abord parce que je pars sans assistance, et aussi parce que mon idée, c’est simplement de rentrer en ayant franchi la ligne d’arrivée finale. Mon principal atout, c’est le mental. Objectif ! passer la ligne d’arrivée avec la Bandera CORSE ! En tout cas je n’ai pas peur de la mécanique. Et s’il y avait des spéciales de 1200 km, ce serait encore mieux ! Le Dakar, ça fait 10 ans que j’y pense, 5 ans que j’ai mis le doigt dedans et 1 an que je m’entraîne ».

Véhicule

SEB COJEAN

  • Marque : HUSQVARNA
  • Modèle : 450 RALLY FACTORY FÖRCH
  • Préparateur : Lui-même
  • Assistance : Original by Motul
  • Classe : G2.1 Super production

Classement 2020

Scratch Étape Général
1 89 93 93
2 121 121 106
3 94 93 96
4 75 74 88
5 77 77 84
6 73 73 79
7 68 68 73
8 - - 73
9 93 92 72
10 42 42 67
11 56 55 65
12 75 75 65

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives