Descubra las historias de los héroes del Dakar Desde el Vivac
N°75 Moto HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING
piloto
+

EDOUARD LECONTE

(fra) 1.86m / 103kg

Aficiones

sport mécanique, VTT, natation, course à pied

Sponsors

Avenel Motos, Punchelectro, Soddim, Kenny, 100%, Michelin, France Equipement, Bihr, LS2, Kutveck

2022 : 95e
2016 : abandon
2015 : abandon

2022 : 33e du Rallye du Maroc
2021 : 50e du Rallye du Maroc
2018 : Participation à l’Africa Eco Race

Interview

« Le Dakar, c’est complétement addictif »

Édouard Leconte sait qu’une participation au Dakar a une capacité incroyable à bouleverser les certitudes, à combler de plaisir et, surtout, à donner envie d’y retourner année après année. En la matière, ce concessionnaire de motos et de quads en connaît un rayon. La première fois qu’il s’est engagé dans le mythique rallye-raid, c’était en 2015 en Amérique du Sud, entre l’Argentine, la Bolivie et le Pérou. Sauf qu’au bout d’une poignée d’étapes, il est victime d’une casse mécanique. Le moteur lâche et il doit faire ses bagages. L’année suivante, rebelote : au lendemain de la journée de repos, à Salta en Argentine, nouvelle casse moteur. La pilule est difficile à avaler pour ce passionné consciencieux et sérieux qui ne rêvait que d’aller au bout. En 2018, il décide de participer à l’Africa Eco Race pour découvrir les pistes africaines et reprendre confiance. L’heure de revenir au Dakar sonne il y a un an, sur les pistes saoudiennes. Cette fois-ci, Édouard tient bon et parvient à franchir la ligne d’arrivée. Enthousiasmé par les paysages traversés et par sa capacité à avoir résisté à tous les imprévus, le Normand aspire à une nouvelle aventure, lui qui trouve le Dakar addictif. Jeune papa depuis 6 mois, il a dû s’organiser entre ses obligations familiales et professionnelles pour repartir. Édouard a 14 étapes pour tenir bon et écrire une nouvelle page de son histoire tumultueuse avec le Dakar.


« À chaque nouveau départ au Dakar, on doit tout remettre en question. Personne ne sait à quelle sauce on va être mangés ! L’an dernier, j’avais vraiment envie de réussir à terminer et je voulais aussi découvrir les pistes d’Arabie Saoudite. Ça a été un soulagement de faire partie des finishers. Le Dakar a quelque chose d’inexplicable, d’incontrôlable même : quand on commence à avoir le doigt dans l’engrenage, c’est complétement addictif. C’est dingue de ressentir autant de choses en y participant, en étant concentré à fond sur son pilotage, en essayant de résister à tout. Dès que tu n’y es pas, tu dois composer avec une frustration permanente. Sur la moto, j’ai toujours été raisonnable. Ma place au classement ne m’intéresse pas. Ce qui compte c’est d’aller au bout, de faire une course intelligente et d’être prudent. Je m’en voudrais tellement de ne pas réussir à finir ».

Vehículo

HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING

KTM 450 RALLY REPLICA
HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING

  • KTM
  • 450 RALLY REPLICA
  • TEAM DUMONTIER RACING
  • TEAM DUMONTIER RACING
  • Rally 2

Clasificación 2023

Síguenos

Recibe información exclusiva del Dakar