N°42 Moto MONSTER ENERGY HONDA TEAM
piloto
+

ADRIEN VAN BEVEREN

(fra) 1.87m / 86kg

Aficiones

Moto de piste, jetski, VTT, rallye voiture, buggy…

Sponsors

VBA442, Monster Energy, Motul, Alpinestars, Arai, Parts Europe, Oakley, Boulanger, Euro4x4 Parts, Helite Airbag, SBE

2022 : 4e
2021 : ab. étape 14
2020 : ab. étape 3
2019 : ab. étape 9
2018 : ab. étape 10
2017 : 4e
2016 : 6e

2022 : W2RC (3e), Rallye du Maroc (4e), Andalucía Rally (1er)
2021 : Championnat du Monde des Rallyes Cross-Country (2e), Kazakhstan Rally (3e), Silk Way Rally (6e), Rallye du Maroc (5e), Abu Dhabi Desert Challenge (2e)
2020 : Andalucía Rally (2e)
2019 : Merzouga Rally (1er), Silk Way Rally (3e), Rallye du Maroc (26e)
2018 : Desafio Inca (5e), Rallye du Maroc (6e)
2017 : Enduropale du Touquet (2e)
2016 : Enduropale du Touquet (1er), Ronde des Sables Loon Plage(1er), Beach Cross de Berck(2e), Rallye du Maroc (6e), Merzouga Rally (3e)
2015 : Enduropale du Touquet (1er), Enduro del Verano (1er), Rallye de Sardaigne (12e), Rallye du Maroc (13e), Merzouga Rallye (7e)
2014 : Enduropale du Touquet (1er), Champion de France des Sables
2013 : Enduro del Verano (1er)

Interview

« Un podium serait déjà super, je ne l’ai jamais fait »

Vice-Champion du Monde des Rallyes Cross-Country 2021 avec Yamaha, Adrien Van Beveren était en tête du général du Dakar 2022 trois jours avant l’arrivée. Il s’agissait de la sixième fois de sa carrière qu’il occupait cette position (4 journées en 2018 et 2 journées en 2022). Mais une fois encore, la victoire et même le podium final lui ont échappés. Sa 4e place à l’arrivée, comme en 2017, reste son meilleur résultat après 7 participations (dont 4 abandons). « VBA » n’a pas participé à la 2e manche du W2RC à Abu Dhabi. Yamaha a arrêté son programme rallye-raid moto après le Dakar et Honda n’avait pas encore finalisé son contrat avec le pilote Français. Revenu à la compétition au sein du HRC après 9 mois sans prendre le départ d’une course depuis le Dakar, Adrien a remporté deux étapes sur le Rallye du Maroc et signé une nouvelle 4e place finale. Dans la foulée, il a remporté la finale du W2RC sur l’Andalucia Rally en s’imposant dans trois spéciales sur quatre. Cette première victoire de sa carrière en championnat du monde lui a permis de revenir 3e du W2RC, à 1 petit point de son coéquipier Ricky Brabec mais, ne l’oublions pas, avec une manche en moins que ses adversaires au compteur. Une superbe fin de saison pour ses débuts sur la Honda dont les statistiques sont flatteuses : « VBA » a remporté 50% des spéciales des deux dernières manches de la saison de W2RC 2022, faisant de lui l’homme fort à suivre juste avant le Dakar. Pour sa 8e participation, l’officiel Honda ne veut pas se brûler les ailes et continue de prôner la philosophie du « étape par étape ». Monter sur le podium du Dakar serait une nouvelle marche dont il se contenterait avant de viser la première place en W2RC à l’issue de la saison 2023. Vice-Champion du Monde 2021, 3e en 2022, « VBA » a, contrairement au Dakar, déjà connu les honneurs du podium en championnat du monde. La première place du W2RC est la seule qui lui échappe encore.

« Je suis rentré du Dakar en me disant que je ne pouvais pas en rester là malgré le retrait de Yamaha avec qui j’avais écrit toute ma carrière depuis 14 saisons. Je venais d’avoir la confirmation que j’avais raison de croire en mon potentiel et que j’étais dans le coup. Je pensais pouvoir rouler sur la Honda dès Abu Dhabi, mais les choses ont pris plus de temps que ce que je n’imaginais. J’étais un peu frustré mais j’ai été soulagé lors de ma reprise en compétition au Rallye du Maroc de m’imposer dès la deuxième étape. C’était le premier changement d’équipe de ma carrière, j’avais à cœur de prouver à Honda qu’ils avaient fait un bon choix en me recrutant. Cela m’a conforté dans l’idée que la moto marchait bien et que j’étais toujours dans le game. Je me suis adapté sans le moindre problème à la Honda qui est une moto d’usine ultra efficace et sécurisante, notamment dans les pierres, ce que j’ai pu constater au Maroc. Aujourd’hui, je n’ai aucune appréhension la veille d’une étape, qu’elle soit annoncée caillouteuse ou sablonneuse. Je pense avoir réuni un peu plus de clefs pour réussir avec l’équipe Honda mais je ne suis surtout pas en mode c’est maintenant ou jamais. Je veux continuer step by step, faire un podium serait déjà super, je ne l’ai jamais fait. J’ai récemment remporté des étapes au Maroc, gagné en Andalousie, c’est bien. Mais je sais qu’au Dakar cela roule un ton au-dessus et surtout qu’il faut vraiment respecter cette course car il peut se passer pleins de choses. D’ailleurs, il va se passer pleins de choses et j’y suis prêt. »

Vehículo

MONSTER ENERGY HONDA TEAM

HONDA CRF 450 RALLY
MONSTER ENERGY HONDA TEAM

  • HONDA
  • CRF 450 RALLY
  • Monster Energy Honda Team
  • Monster Energy Honda Team
  • Rally GP

Clasificación 2023

Síguenos

Recibe información exclusiva del Dakar