Descubra las historias de los héroes del Dakar Desde el Vivac
N°707 Classic TEAM LOGISTIC RALLYE

JULIEN TEXIER

(che) 1.85m / 95kg

Aficiones

sport automobile, VHC, ski, VTT DH

Sponsors

Mecatechnic

Première participation

8 ans de Championnat de France VHC
2014 : vainqueur de finale des rallyes VHC à la Rochelle

Interview

« Partir avec mon fils en 2025 »

Jérémy Athimon est à la tête de Nantes Prestige Autos, une enseigne spécialiste de la restauration de Porsche en France. Sur le Dakar Classic 2021, il avait réalisé et assuré l’entretien du buggy Sunhill victorieux entre les mains de Marc Douton qui dès son retour lui avait commandé une Porsche 911 East Safari et l’avait invité à participer avec lui comme copilote. 9e du général avec cinq podiums d’étape, la Porsche replica a changé de propriétaire mais pas de copi. Jérémy revient donc dans le baquet de droite de celle qui reste un peu « sa » 911, mais cette fois-ci aux côtés de son nouveau propriétaire Julien Texier. La Porsche, c’est le « véhicule de cœur » du nouveau pilote qui roule en VHC au volant d’une Porsche Groupe 4 depuis dix ans. Une passion qu’il tient de son père, pilote de rallye, tout comme celle du Dakar que ce dernier développe dans les années 80. Photographe professionnel, il réalise pour allier ses deux passions des images sur le prologue à Versailles. Il ira jusqu’à se rendre à l’arrivée du Dakar 1986 à la demande d’une équipe. À son retour, il dit à son fils qu’un jour, ils le feront ensemble. Mais Julien perd son père alors qu’il n’a que dix-huit ans. Cette histoire, comme d’autres souvenirs de son père, il les raconte à son propre fils Thomas qui a aujourd’hui dix-sept ans. La seule qui ait profondément retenue l’attention de ce-dernier, c’est ce projet de partager un Dakar entre père et fils. C’est devenu le souhait de Thomas et Julien a pour projet de partir avec son propre fils en 2025, comme l’avait imaginé son père avec lui. Lorsque notre restaurateur franco-suisse installé sur les pistes de ski voit passer l’annonce de la Porsche réplique East Safari qui a participé au 2e Dakar Historique, il contacte Jérémy et lui demande de l’accompagner durant les deux prochaines années dans ce projet. Ensemble, ils ont participé récemment à la Transafricaine. Pour apprendre à se connaître et pour que Julien découvre la régularité et la navigation dans le désert. L’histoire est en marche, Julien ne sait pas encore si elle prendra corps sur le 47e Dakar ou sur la 5e édition du Dakar Classic avec Thomas, mais la première pierre est posée.


J.T. : « Mon père est décédé en 1992, j’ai baigné depuis tout petit dans le rallye, j’avais ça dans les veines quand j’ai commencé le VHC en 2012 sur une Porsche 911. La première saison j’ai appris, à la deuxième j’ai commencé à avoir des résultats et j’ai fini par remporter la finale de la saison en 2014. Nous sommes à présent en 2022 et je me donne deux ans pour réaliser mon rêve de gosse qui était de partir sur le Dakar avec mon père. En 2025, mon fils Thomas sera dans une année de transition, ce sera le moment idéal pour lui de vivre cette expérience père-fils. Je pars avec pour seul but d’apprendre sans me mettre de pression et comme tous les autres pilotes avec l’envie de finir la course. Ce serait prétentieux de partir avec une autre ambition, même si la voiture a prouvé qu’elle avait du potentiel et qu’arriver au résultat qu’ont obtenu Jérémy et Marc l’an passé serait une quasi victoire. »

J.A. : « J’ai un garage qui a dix ans, Nantes Prestige Autos. Ma spécialité, c’est la Porsche 911. A seize ans, j’ai acheté une épave dans une grange et j’ai tout appris dessus. Avec ces voitures, on peut tout faire. De la piste, du circuit et de l’off road. Dans ma tête, dès la création du Dakar Classic, je me suis dit qu’il fallait faire une 911. Je suis parti sur une réplique de la Martini East African Safari de 1978 qui est au musée de Stuttgart, la première 911 Safari de l’histoire. On l’a mise un peu à notre sauce, la déco Martini par exemple est une peinture avec effet paillette dans le pur style des années 70. Mais on a aussi tenu à garder ce que l’on appelle au garage le « pare-chameau. Au retour de la dernière édition, j’ai vendu la voiture à Julien Texier qui m’a demandé d’être son copilote. Ce qui va être encore plus sympa cette année, c’est d’avoir une deuxième Porsche en course, on a fait une réplique de la 953 du Dakar 1984. Elle est en deux roues motrices cette année, on la fera évoluer en quatre roues l’année prochaine. On aura aussi une VW Synchro en assistance rapide engagée en course et pilotée par Frédéric Verdaguer. Et on est déjà tournés sur 2023. On devrait aussi avoir une réplique de la 959. On a déjà acheté une 933 biturbo à cet effet et trouvé un kit carrosserie qui nous attendait depuis trente ans dans une grange. On est à fond sur le Dakar Classic à Nantes ! »

Vehículo

TEAM LOGISTIC RALLYE

PORSCHE MARTINY
TEAM LOGISTIC RALLYE

  • PORSCHE
  • MARTINY
  • Nantes Prestige Autos
  • Nantes Prestige Autos
  • Classic Auto (Media intermedia) < 86

Clasificación 2023

Toute l'actualité de J. Texier

Síguenos

Recibe información exclusiva del Dakar