Dimanche 28 novembre 2021 à 11 heures (heure Paris) - Présentation du Dakar 2022

Motos-Quads : un mercato animé


3 novembre 2021 - 18:26

Un peloton de 153 motos, auxquelles s’ajoutent 22 quads, est attendu en Arabie Saoudite pour le départ de Ha’Il le 1er janvier prochain. Cinq anciens vainqueurs sur deux roues seront présents, dont le tenant du titre argentin Kevin Benavides, qui délaisse son traditionnel numéro 47 et la Honda de son succès pour afficher le numéro 1 sur une KTM.

La saison a été marquée par de nombreux mouvements entre les principales écuries intéressées par les toutes premières places du Dakar. Honda a par exemple recruté le Chilien Pablo Quintanilla.

On décortique souvent une liste d’engagés en cherchant les grands favoris de l’épreuve parmi les tout premiers numéros. Kevin Benavides a tordu le cou à cette tradition en s’imposant avec son numéro fétiche, le 47, qu’il portait déjà lors de sa première participation en 2016, achevée en 4e position. Cette fois-ci, l’Argentin a accepté de commettre une infidélité pour avoir le privilège d’afficher sur sa moto et son gilet de course le numéro 1, bien qu’il n’ait pas porté chance à ses derniers porteurs, le dernier tenant du titre à avoir conservé son rang étant Marc Coma en 2015. C’est après avoir fait gagner Honda pour la deuxième fois au XXIe siècle que le pilote de Salta a fait le choix de rejoindre KTM. Le jeu de chaises musicales ne s’arrête pas là, puisque l’équipe autrichienne a vu partir Daniel Sanders (# 4) en direction de sa cousine Gas Gas ; Yamaha a perdu Franco Caimi (# 6) en partance pour Hero mais s’appuie toujours sur Adrien Van Beveren (# 42) ; tandis que Honda accueille Pablo Quintanilla (# 7), récent vainqueur du Rallye du Maroc, tout en conservant sa confiance à son compatriote chilien « Nacho » Cornejo (# 11), ainsi qu’à Ricky Brabec (# 2) et à Joan Barreda (# 88).

Dans la catégorie quads, la mainmise sud-américaine a été entretenue l’année dernière par Manuel Andujar, qui affichera donc sur sa machine le # 170. L’Argentin aura parmi ses rivaux le Chilien Enrico Giovanni (# 171), mais aussi quelques candidats pour interrompre la domination des latinos, comme les Français Alexandre Giroud (# 174)) et Axel Dutrie (# 177), ou encore le Polonais Kamil Wisniewski (# 175).

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives