Les Hollandais dans les starting-blocks

Dakar 2022 | | >
8 septembre 2021 - 18:29

Le Dakar a réuni hier plus de 200 personnes pour le rendez-vous fixé aux concurrents néerlandais en pleine préparation pour le rallye. Une partie d’entre eux a déjà passé une série de « pré-vérifications » sur un format inédit.
La présentation du rallye a été précédée d’un hommage à Ton van Genugten, le pilote de camion multiple vainqueur d’étapes et décédé il y a quelques semaines.
Sur le plan sportif, la communauté hollandaise du Dakar vibrera entre autres au rythme des performances du Team De Rooy, qui fait son retour sur le rallye, avec des camions de pointe mais aussi avec une pièce de collection. Les Néerlandais font partie des nombreux nouveaux engagés dans la catégorie Dakar Classic, réservée aux véhicules des années 80 et 90.

© HPVANVELTHOVEN
© HPVANVELTHOVEN
© HPVANVELTHOVEN

Le rassemblement des concurrents et des passionnés du Dakar aux Pays-Bas, c’est devenu une institution. La communauté des pilotes, préparateurs ou partenaires y échange des conseils, organise des actions communes… et se raconte surtout des histoires de désert et de bivouac ! Selon les époques, le rendez-vous a connu plusieurs sites et s’est déplacé cette année à Eiland van Maurik, du côté d’Utrecht. Bien que l’échéance du rallye soit encore éloignée de presque quatre mois, une séance de pré-vérifications a été organisée pour les pilotes et équipages les plus avancés dans leur préparation. Sur un format inédit qui a nécessité la venue de deux délégués techniques en Hollande, une vingtaine de véhicules ont pu être inspectés et quelques recommandations ont été transmises à une poignée de concurrents, afin d’éviter de fâcheuses surprises lors des « vérifs » qui se tiendront à Jeddah.

© HPVANVELTHOVEN
© HPVANVELTHOVEN

Dans le cadre d’une présentation précédée d’un barbecue convivial, les Hollandais ont en effet eu la primeur de l’annonce du déplacement des vérifications techniques et administratives en bord de Mer Rouge, pour faire face au nombre important de dossiers d’inscriptions reçus par les organisateurs. Le programme purement sportif débutera bien ensuite à Ha’il avec un prologue, sur lequel la délégation néerlandaise devrait être encore mieux représentée qu’en janvier dernier. Au pays du camion-roi, la sensation majeure vient du retour aux affaires du Team De Rooy, qui compte bien jouer à nouveau les premiers rôles dès 2022. Si Gerard De Rooy n’a pas encore pris la décision de son retour dans une cabine, son engagement se situe sur plusieurs fronts puisqu’il contribue au succès de la catégorie Dakar Classic en alignant l’un des véhicules les plus emblématiques des années 80, le DAF double cabine que pilotait son père Jan en 1984. « C’est une énorme émotion, je me suis installé dedans il y a quelques jours, j’y ai emmené mon fils de six ans… l’âge que j’avais quand je l’avais vu pour la première fois ! Ce camion fait partie de ma vie, car le Dakar fait partie de ma vie, expliquait hier le fiston devenu patron, qui regarde aussi vers l’avenir avec appétit. Notre défi, c’est aussi de miser sur l’électrique dans le futur proche, je souhaite qu’on soit capables de présenter un camion en mesure de jouer la gagne avec une nouvelle technologie et à court terme ». Voilà qui promet…  

© HPVANVELTHOVEN

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives