Le camion saoudien

14 janvier 2021 - 08:54 [GMT + 3]

Ibrahim Almunha, Osama Alsamad et Raed Abo Theeb composent l’équipe saoudienne de l’Unimog Mercedes qui, tant bien que mal, taille sa route vers Jeddah.

Avec à son bord le seul équipage totalement saoudien engagé dans la catégorie camions, le Mercedes Unimog frappé du numéro 540 taille tranquillement sa route depuis Jeddah et le départ de la course. Enregistrés en T5, la classe réservée aux véhicules d’origine, Ibrahim Almunha, Osama Alsamad et Raed Abo Theeb arrivent régulièrement aux ASS en fermant la marche. « On dort peu, note Ibrahim, le pilote. Lors de l’étape marathon, on n’a même pas eu le temps de fermer l’œil car lorsque nous avons rejoint le bivouac il était cinq heures du matin. On a eu des problèmes de boîte de vitesses tout au long de la spéciale, une vraie galère. Le temps de bricoler un peu notre machine à l’arrivée, il était temps de repartir pour l’étape suivante... On pensait que le Dakar était une course difficile, elle est bien plus que ce que j’imaginais. » Almunha n’est pourtant pas un débutant. Le pilote saoudien, membre des forces de sécurité nationales, par ailleurs son principal sponsor, a déjà participé à 145 rallyes. Il a couru en T1 et en T2, principalement au Moyen Orient, mais il a aussi participé à des épreuves internationales. Il a notamment brillé au Rallye des Pharaons. Malgré les difficultés, Ibrahim et ses acolytes assurent prendre beaucoup de plaisir sur le Dakar. « On traverse des paysages fantastiques », confie celui qui, par ailleurs, se dit très fier d’appartenir à la seule équipe saoudienne propriétaire de son propre camion.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives