N°738 Classic COMMAGNAC LACHAUD

YANNICK COMMAGNAC

(fra) 1.86m / 95kg

Hobbies

Sport automobile, football, rugby

Sponsors

Transports Lachaud, Leader Interim

4 participations
2015 : 39e

2017 : vainqueur Baja Portugal en 2 roues motrices / 3e du championnat du monde Rallye Cross-Country en 2 roues motrices
2016 : 2e en Open au Rallye du Maroc

Interview

« C’était le moment où jamais »

« Un défi pour ceux qui partent, du rêve pour ceux qui restent ». La célèbre formule de Thierry Sabine illustre parfaitement le duo Commagnac-Lachaud. Le premier connaît le Dakar pour y avoir déjà pris part à quatre reprises entre 2003 et 2015. En 2017, pour sa dernière saison en rallye-raid, il s’est engagé au championnat du monde de rallye-raid, achevé sur le podium du classement 2 roues motrices. Une performance que le Périgourdin a réalisée au volant d’un buggy SMG, ex Ronan Chabot, qu’il a conservé cinq saisons avant de se résoudre à une opération du genou et de s’écarter des pistes. Depuis toutes ces années, son ami Didier Lachaud le suit… à distance. Un comble pour un transporteur ! Pourtant depuis vingt ans, il en rêve. Passionné de sport mécanique, il s’essaye au circuit et se réserve des sessions sur des rubans d’asphalte de renom, mais sans jamais sortir en tout-terrain. C’est pourtant lui, Didier, qui évoque le Dakar Classic à Yannick, entrevoit un « nouveau challenge », une « nouvelle discipline » et dit « banco ». Restait à trouver une voiture…

Y.C.: « Je souhaitais un Toyota, un véhicule fiable avant tout. Coup de chance, celui que l’on a trouvé par l’intermédiaire de Jean-Luc Lannepoudenx a été préparé à l’époque par Koro. Cela parle aux connaisseurs des années 80. Jean-Luc a déjà participé à trois rallyes au Maroc à son volant et c’est surtout lui qui l’a intégralement restauré. Pour la petite histoire, ce mécanicien marine vit à trois kilomètres du garage Koro de Labenne, auquel il a racheté les moules de la coque polyester. Issu du catalogue marine de Toyota, le moteur du HJ 61 n’a aucun secret pour ce technicien qui a su en tirer 200 Ch, contre 150 Ch d’origine, tout en conservant sa fiabilité légendaire. Lorsqu’il nous a proposé de nous accompagner en Arabie Saoudite pour assurer notre assistance, on l’a évidemment embarqué dans l’aventure. Il connait ce Koro de A à Z. Nous n’avons aucune ambition, mais je reste un compétiteur. C’est vraiment l’envie de Didier qui a été le détonateur de notre engagement. Lorsqu’il m’en a parlé, je savais qu’il en rêvait et que c’était le moment où jamais. Je vais avoir 65 ans de mon côté, ce ne sera plus dans dix ans que l’on pourra prendre le départ de cette aventure ».

Vehicle

COMMAGNAC LACHAUD

TOYOTA HJ61
COMMAGNAC LACHAUD

  • TOYOTA
  • HJ61
  • Jean-Luc Lannepoudenx
  • Morin-Lannepoudenx
  • 97 Intermediate Average

Ranking 2022

Follow us

Get exclusive information