N°350 Car TOYOTA AUTO BODY

CHRISTIAN LAVIEILLE

(fra) Born on 16/12/1965 at Villefranche sur saone 1.86m / 77kg

Sponsors

NFM Allyoz, Paso, Mash, PCA, APE Étiquettes, Trek, Lagrange Vacances…

https://www.toyota-body.co.jp/dakar/

2018 : abandon étape 4
2017 : 23e (1er T2)
2016 : 19e
2015 : 6e
2014 : 8e
2013 : 17e
2012 : abandon étape 2
2011 : 8e
2010 : abandon étape 8
2009 : abandon étape 6
2007 : abandon
2006 : 20e
2005 : 57e
2004 : abandon
2003 : abandon

2018 : 3e du Taklimakan Rally
2017 : 1er du Taklimakan Rally ; 2e du Silk Way Rally
2015 : 2e du China Grand Rally
2014 : vainqueur du China Grand Rally, 2e des 24h tout-terrain du Maroc
2012 : vainqueur de la Baja du Portugal, 5e du Silk Way Rally
2010 : 2e du rallye de Tunisie
2009 : 2e du rallye de Tunisie
2008 : vainqueur du rallye des Pharaons, 3e du rallye de Tunisie
2007 : 2e du rallye de Tunisie, vainqueur du rallye des Pharaons
2006 : vainqueur de la coupe du monde de rallye (T2)
2006 : Tunisie, Maroc, Portugal, Pharaons (1er de la catégorie T2 sur chacun des rallyes)
2002 : 2e aux 24h du Mans moto, vainqueur des 24h de Spa
2001 : 3e aux 24h du Mans moto, vainqueur des 24h de Spa, vainqueur du Bol d’or, vainqueur de la coupe du monde d’endurance
2000 : 2e aux 24h du Mans moto
1998 : champion du monde d’endurance

Interview

« Une course tellement hors du commun »

Il a toujours recherché la vitesse et la victoire. Christian Lavieille fait partie de ces chanceux qui ont fait du pilotage leur métier. Dans ses jeunes années, il a d’abord défié le chrono à moto, sur les circuits. Rapidement, le natif de Villefranche-sur-Saône impressionne et remporte à trois reprises le Bol d’Or. Le frisson et l’excitation du sport auto, le pilote les retrouve ensuite dans deux des courses les plus iconiques du sport mécanique : les 24 Heures du Mans et le Dakar. Sur les pistes du rallye le plus éprouvant au monde, le champion du monde de rallye T2 (en 2006) a tout connu. Il réussit quelques coups d’éclats et parvient à signer un Top 10 (8e en 2011, 6e en 2015) à l’issue d’un long travail de persévérance. En effet, il avait abandonné consécutivement lors de quatre Dakar en cinq éditions (2007, 2009, 2010 et 2012) ! Mais le Varois n’est pas du genre à renoncer. Il vient de le démontrer alors qu’il a abandonné sur les pistes du Dakar en janvier dernier, une première pour lui en sept ans. La faute à une courroie de distribution qui a percé son radiateur, à 30 km de l’arrivée d’une spéciale. Mais celui qui a remporté la catégorie T2 en 2017 et espère une nouvelle fois être sacré est déjà prêt à rebondir. Ça promet !

« Avec mon copilote, Jean-Pierre Garcin, on n’a pas hésité avant de repartir. Le Dakar est une expérience tellement riche, une course tellement hors du commun qu’il n’est pas possible de douter. Vous vous rendez compte le nombre de personnes qui rêvent d’y participer ? Pour nous, cette année, l’objectif est clairement de remporter la victoire dans notre catégorie (T2). Le Dakar est une course où l’on apprend constamment en matière de navigation. Le Pérou offre des terrains particulièrement délicats : sur la côte du Pacifique, la lecture du terrain est rendue délicate par l’enchevêtrement des dunes façonnées par le vent. Mais ce sera intéressant et il y aura à coup sûr du suspense ! »

Vehicle

TOYOTA AUTO BODY

  • Mark : TOYOTA
  • Model : VDJ200
  • Performance tuner :
  • Assistance : Team Land Cruiser Toyota Auto Body
  • Class : A_T2.2 : T2.2 - Tout-terrain de série diesel

Ranking 2019

Scratch Stage General
1 64 64 64
2 34 34 38
3 36 36 30
4 31 31 27
5 34 34 26
6 25 25 26
7 52 52 29
8 25 25 26
9 26 25 25
10 35 35 24

Follow us

Get exclusive information

By browsing this site, you accept the use of Cookies in order to offer to you an advertising tailored to your interests, and to perform traffic statistics.