Dakar

  • Parcours

  • Argentine

  • Chili

  • Bolivie

  • Le parcours détaillé

Parcours 2015 : on la boucle !

L’unique recette valable pour venir à bout du Dakar, c’est d’allier la solidité et la constance. Sur les 9 000 kilomètres à parcourir en Argentine, au Chili et en Bolivie, les candidats auront une équation supplémentaire à résoudre : trouver leur rythme, alors que le parcours tend justement à casser le rythme. Selon les jours, on change de registre autant que d’allure, passant de la piste rocailleuse au désert de dunes, des étapes à rallonge aux « sprints » de l’extrême. Dans cette incapacité à s’installer dans des séquences clairement identifiées, les concurrents devront avant tout mobiliser leur capacité d’adaptation… et de gestion de leurs efforts. Les étapes marathon sauront leur rappeler cette règle absolue du rallye-raid.

Étapes marathon : du pur rallye-raid

Le Dakar éprouve les concurrents et leurs véhicules dans le registre de l’endurance extrême. Et le contexte des étapes marathon, sur lesquelles les pilotes ne bénéficient pas de leurs équipes d’assistance, teste particulièrement leur capacité à gérer la mécanique en autonomie. Cette année, les autos et les camions, qui ne s’étaient plus confrontés à cet exercice depuis l’édition 2005, devront appréhender cette difficulté supplémentaire.

Répartie sur deux jours, une étape marathon emmène une partie des concurrents pour passer la nuit sur un bivouac isolé. Les véhicules sont conduits dans un parc fermé, où seule l’assistance entre concurrents est autorisée. Hormis le défi technique que représente cette contrainte, les pilotes vivent aussi une expérience de convivialité différente. À Uyuni, ce seront d’abord les équipages autos qui passeront une nuit à l’écart, puis les motards et les quadeurs le lendemain. La catégorie camions aura quant à elle un bivouac totalement réservé en plein désert d’Atacama.

Pour rendre possible l’organisation d’étapes marathon, un dispositif inédit a été mis en place au coeur du séjour prolongé à Iquique. Ainsi, lors de la journée du 11 janvier, trois courses se dérouleront sur trois parcours différents, et dans deux pays. Cet aménagement a nécessité d’inventer le principe d’une journée de repos décalée pour les motos et les quads.

Parcours différenciés : exprimer pleinement son potentiel

La bonne connaissance des terrains sud-américains permet aux organisateurs d’affiner les parcours et de proposer des spécificités selon les catégories, depuis maintenant plusieurs années. Pour l’édition 2015, les motards et les quadeurs affronteront une diffi culté supplémentaire, avec une deuxième semaine particulièrement dense : 4 jours de marathon au total. Le kilométrage parcouru sans les autos et les camions atteint 35 % de la distance totale en spéciale.

La différenciation des itinéraires et des journées de repos donne également aux équipages auto la possibilité d’exprimer à plein leur potentiel, sur les plans du pilotage et de la navigation. Avec 1 382 km en ouverture (un tiers des spéciales), les autos auront le champ libre pour progresser sans être ralenties par les manoeuvres de dépassement… et seront également confrontées à des terrains vierges de traces. Les camionneurs se retrouveront dans cette situation durant plus de 600 km.

Trois pays : Argentine, Chili, Bolivie

Dakar 2015 - Le parcours

Voir la carte en grand format (PDF, 11 Mo)

Buenos Aires - Iquique - Buenos Aires : une boucle à l'ancienne

Buenos Aires

Près de 15 millions d’habitants vivent dans l’agglomération de Buenos Aires, qui s’est imposée comme un pôle majeur du continent sud-américain, à la fois sur les plans économique et culturel. La diversité saisissante de ses quartiers, du modernisme de Puerto Madero au charme désuet de Palermo, en passant par l’agitation de La Boca ou de San Telmo, comble le visiteur à l’œil exercé. Mais pour le Dakar, la capitale argentine représente bien plus qu’une destination de tourisme : c’est avant tout là que tout a (re)commencé ! À l’heure d’un rebond indispensable après l’annulation de l’édition 2008, les Porteños ont accueilli les pilotes venus d’Europe, d’Afrique et d’Asie avec le même enthousiasme que leurs compatriotes. Pour tous, le souvenir de la foule réunie sur l’avenue du 9 juillet, au pied de l’Obélisque, symbolise le commencement d’une nouvelle ère. Dès cette soirée, le Dakar s’est senti accueilli avec passion. Après ce coup de foudre de 2009, les démonstrations d’affection réciproques se sont poursuivies entre les pilotes du rallye et leurs hôtes de Buenos Aires, théâtre des départs et arrivées des trois premières éditions sud-américaines. Après 4 ans d’absence, les retrouvailles s’annoncent chaudes.

Iquique

On s’aventure généralement à Iquique pour ponctuer une visite du désert d’Atacama. L’animation de son front de mer, sa plage et son port d’envergure signalent alors le retour à un monde moins sauvage et silencieux. Mais c’est un tout autre sentiment que les concurrents du Dakar ressentent à l’évocation de ce nom, synonyme de grand frisson. Le rallye y a pris ses habitudes depuis 2010, installant son bivouac au pied d’une descente vertigineuse qui place le site parmi les hauts lieux du rallye raid. En plongeant dans ce grand toboggan de près de deux kilomètres (à une moyenne de plus de 30 % de dénivelé !), les pilotes basculent aussi entre angoisse et émerveillement, éblouis par le panorama sur l’Océan Pacifique. La particularité géographique et l’environnement visuel unique donnent aux arrivants une sensation de réconfort qui perdure. Le cadre idéal pour l’organisation des deux journées de repos qu’Iquique accueillera pour la première fois.

DATE DÉPART ARRIVÉE
04/01/2015 Buenos Aires Villa Carlos Paz
05/01/2015 Villa Carlos Paz San Juan
06/01/2015 San Juan Chilecito
07/01/2015 Chilecito Copiapo
08/01/2015 Copiapo Antofagasta
09/01/2015 Antofagasta Iquique
10/01/2015 Repos Moto / Quad
10/01/2015 Iquique Uyuni (Auto) / Marathon (Camion)
11/01/2015 Uyuni (Auto) / Marathon (Camion) / Iquique (Moto) Iquique (Auto/Camion) / Uyuni (Moto)
12/01/2015 Repos Auto / Camion
12/01/2015 Uyuni Iquique
13/01/2015 Iquique Calama
14/01/2015 Calama Marathon (Moto) / Salta (Auto/Camion)
15/01/2015 Marathon (Moto) / Salta (Auto/Camion) Termas Rio Hondo
16/01/2015 Termas Rio Hondo Rosario
17/01/2015 Rosario Buenos Aires

Voir le tableau de kilométrage (PDF, 2.1 Mo)

[an error occurred while processing this directive]



Partenaires

[an error occurred while processing this directive]
 
 
[an error occurred while processing this directive]