Dakar

N° 304 - MONSTER ENERGY X-RAID TEAM

ALL4 RACING MINI

  • MINI

Le véhicule   !

  • Motorisation : RS 12 Diesel, 2993cc
  • Puissance : 300 hp / 3250 rpm
  • Assistance : X-Raid
  • Poids : 1900
  • Préparateur : X-Raid
  • NANI ROMA (ESP)

    • P

    LE PILOTE   !Facebook

    • Date de naissance : 17/02/1972 à VIC
    • Taille / poids : 1.90 m / 93 kg
    • Situation : Marié, 3 enfants
    • Hobbies : vélo sur route, ski, football à 7 entre amis
    • Sponsors : X-Raids, Monster, K-H7
    • Site web : http://naniroma.com
  • MICHEL PERIN (FRA)

    • C

    LE COPILOTE   !

    • Date de naissance : 19/01/1957 à SAINT-MIHIEL
    • Taille / poids : 1.68 m / 66 kg
    • Situation : Marié, 1 enfant
    • Hobbies : cinéma, lecture, bricolage, sports de plein air

« Dans les meilleures conditions pour faire un grand Dakar »

Pour Nani Roma, tous les clignotants sont au vert. Le premier vainqueur espagnol du Dakar (c'était en moto, en 2004) a connu une saison dense et complète couronnée de plusieurs succès très significatifs. Vainqueur, entre autres, de la Baja España mais aussi de l'Abu Dhabi Desert Chalenge, le pilote catalan a peaufiné sa préparation en compétition, une différence fondamentale avec les longues séances d'entraînement connues l'an dernier. Une mise en bouche d'autant plus appréciée et efficace que Roma fonctionne dans une stabilité professionnelle idéale : même voiture et même co-pilote depuis deux ans. C'est en effet avec Michel Périn qu'il s'est préparé tout au long de la saison 2013 après avoir remporté 4 étapes sur le dernier Dakar. Second en 2012, 4e sur la dernière édition, Roma affirme être dans les meilleures dispositions pour jouer sa carte et viser la victoire finale au sein d'une équipe obligatoirement ambitieuse où les consignes de course dépendront des premiers scratches.

N.R.: « J'ai passé une très bonne saison. Sportivement nous étions convenus avec Sven Qandt que je participerai à plusieurs courses. Je considère que c'est mieux : ce sont de vraies conditions, où l'on peut mieux tester le matériel et mieux se préparer en tant que pilote et co-pilote. En plus nous avons gagné toutes les courses auxquelles nous avons participé et cela nous permet d'arriver sur le Dakar avec une certaine tranquillité et un bon niveau de confiance. C'est indispensable pour aborder une course très dure, très ouverte qui, cette année, propose près de 1 000 kilomètres supplémentaires de secteur chronométrés. Je vise la victoire bien sûr. Les arguments sont clairs : la voiture est bonne. Nous y avons, notamment, amélioré la répartition des poids. Ensuite nous formons une très, très bonne équipe avec Michel Périn et nous arrivons en pleine confiance. »

Réactions

  • étape 13

    Le rêve est devenu réalité!

    « Je ne sais pas si c'est le plus grand stress que j'ai vécu mais c'était très dur. La 2e semaine avec des étapes dures, longues, ce n'était pas facile. On est contents, très contents du travail effectué avec Michel (Périn). Je vais savourer. 10 ans après avoir gagné en moto, un 18 janvier, je gagne en voiture. C'est un rêve devenu réalité. Je pense beaucoup à Henri Magne, mon ancien copilote, à sa femme Lucette. Je dédie cette victoire à Henri… »
  • étape 12

    On verra demain

    Au 20e kilomètre j'ai crevé. Alors à cet instant tu te dis que ce n'est pas une grande journée qui se prépare. Et puis j'ai essayé de me reconcentrer, d'être calme. Puis Nasser est arrivé et je l'ai suivi. Jusqu'aux dunes j'étais derrière lui et il y a une dune que je n'ai pas pu passer, je l'ai contournée et là Stéphane (Peterhansel) est arrivé. C'est ce que je disais hier : il n'y a pas de consignes. Ça se voit aujourd'hui. Et demain on verra bien ce qui va se passer. Pour l'instant on est là, on et dans le coup, on fait une bonne course, on est à 20''…On verra… »
  • étape 11

    Tout va bien

    « Je ne sais pas….Moi, j'ai conduit à fond toute la journée. Si quelqu'un pense qu'il y a des consignes d'équipe il n'y a qu'à regarder les temps…J'ai attaqué la spéciale. J'ai pris la poussière de Stéphane (Peterhansel) qui avait crevé. Puis j'ai crevé aussi, au 100e kilomètre à peu près. Puis on a poussé, poussé…On a fait une bonne étape. La spéciale a été longue et dure et on a réussi à augmenter l'écart sur Peterhansel, donc tout va bien. » 
  • étape 10

    « C'est la bagarre, c'est le sport »

    « Sur la première partie de spéciale, on s'est planté sur la crête d'une dune, environ huit minutes. Et nous avons perdu un peu de temps sur une crevaison dans la deuxième partie de spéciale. Mais cela fait partie de la course, c'est la bagarre, c'est le sport. Ce n'est pas fini, on savait que cette semaine ce serait difficile… et demain ce sera encore une autre spéciale. »
  • étape 9

    « Nous savions que ce serait difficile »

    « Perdu un peu de temps à la fin, on s'est planté à la crête d'une dune. Nous allons continuer de serrer les dents et d'y aller. Nous savions que ce serait difficile, que Stéphane est très fort sur ce genre de terrain. Je suis préparé pour tout. Demain ce sera Stéphane qui va ouvrir la piste, et on sera là pour attaquer, ce que nous n'avons pas pu faire aujourd'hui parce que nous avons tapé un peu fort sur un choc en début d'étape, et nous avons eu mal au dos tous les deux. »
  • étape 7

    Attaquer, mais sans tout risquer!

    On a fait une pas trop mauvaise journée, malgré une crevaison et le fait d'avoir roulé pendant plusieurs kilomètres dans la poussière de Giniel De Villiers avant de pouvoir le passer. Mais bon, je suis content c'est un jour de plus de passé, et nous sommes toujours tranquille en tête. 30 minutes, ça peut être suffisant pour gérer mais à condition que tout se passe bien, donc on essaye de prendre la course jour après jour et d'attaquer, mais sans tout risquer. Et pour l'instant ça va, je suis content.
  • Journée de repos

    Prêt pour la 2e semaine

    « Tout c'est bien passé. On a ouvert. Il n'y avait pas de traces motos. On nous a annoncé un peu de boue. C'était une pointe de stress. Mais tout est allé bien. C'est un jour en moins. J'espère que ça va pouvoir continuer comme ça. Demain on refait la voiture. Et on attaquera la 2e semaine. »
  • étape 6

    Prêt pour la 2e semaine

    « Tout c'est bien passé. On a ouvert. Il n'y avait pas de traces motos. On nous a annoncé un peu de boue. C'était une pointe de stress. Mais tout est allé bien. C'est un jour en moins. J'espère que ça va pouvoir continuer comme ça. Demain on refait la voiture. Et on attaquera la 2e semaine. »
  • étape 5

    Attendons encore pour voir

    « Je suis satisfait de la journée. Mais c'était dur. Sans doute l'une des étapes les plus dures que j'ai eues à courir. On a essayé de s'en sortir du mieux possible, de survivre. On s'est un peu plantés mais on n'a perdu que 10'. Les autres ont eu es problèmes plus importants. Je félicite Michel (Perrin) mon copilote qui a fait un super travail. On est là. On est vivants. Mais il reste encore beaucoup  de rallye. Attendons pour voir. »
  • étape 4

    On a ouvert toute la journée

    « Je suis très, très content. C'était une étape difficile au point de vue navigation. On a ouvert la piste toute la journée. Les autres ont dû nous reprendre beaucoup de temps car on était devant. Mais on est là et content d'être là et demain sera une autre journée. »
  • étape 3

    Parfois le Dakar est fou!

    Parfois le dakar est fou, et c'est le cas aujourd'hui! Après 2 journées avec des problèmes, nous avonc connu une spéciale parfaite et ce sont ceux devant qui ont eu des problèmes. Nous, on a essayé de rouler cool, juste sur un bon rythme, et c'est passé. Bon, cela dit, il ne faut pas s'enflammer, et on devra rester calme et prudent pour les jours à venir.
  • étape 2

    Il y a des journées comme ça !

    « La journée n'a pas très bien commencée. Je me suis tout de suite retrouvé derrière Nasser (Al Attiyah), dans sa poussière car il avait crevé. Je ne pouvais pas le dépasser jusqu'à ce qu'il crève une seconde fois. Là, je l'ai doublé et je me suis retrouvé alors dans la poussière de Orlando (Terranova). Puis j'ai crevé à mon tour. C'est comme ça! Il y a des journées où chacun gère ses problèmes. Mais ensuite est venu le plus grave : les dunes. J'avais une température d'huile très élevée qui m'a obligé à rouler en gérant et j'ai fini comme j'ai pu les derniers 60 kilomètres. C'est la vie et la course sur le Dakar ! »
  • étape 1

    Pas très fair play!...

    "C'était super joli, une belle spéciale WRC, et on s'est bien amusé, pour commencer c'était parfait! Bon ça aurait pu être mieux si Carlos Sainz m'avait laissé passer quand j'étais derrière lui. A l'arrivée, je lui ai dit que j'avais été derrière lui pendant les 60 derniers kilomètres et il m'a dit qu'il n'avait rien entendu et que je devais avoir un problème de sentinel. Mais je lui ai demandé s'il m'avait vu et il a répondu: "oui, 2 fois..." Alors, je ne comprends pas pourquoi il ne m'a pas laissé passer...  Bon voilà, c'est comme ça, ça commence... Ce n'est pas très fair play, mais bon ça va, pas de problèmes pour moi."

Palmarès Dakar (depuis 1999)

2013 : 4e (4 victoires d’étape : 5e, 9e, 12e et 14e)
2012 :2ème (3 victoires d’étape)
2011 : abandon étape 9
2010 : abandon étape 3
2009 :10ème
2007 : 13ème
2006 : 3ème
2005 : 6ème
2004 : vainqueur (moto)
2003 : ab.1 victoire d’étape (ab.)
2002 : ab.1 victoire d’étape (ab.)
2001 : ab.3 victoires d’étape (ab.)
2000 : 17e
1999 : ab.
1998 : ab.
1997 : ab.
1996 : 1ère participation, 2 victoires d’étape

Palmarès Autre Course

2013 : vainqueur de la Baja España, de la Baja Hongrie, du Desert Challenge et du Desafio Ruta 40 (co-pilote : Michel Périn)
2012 : 2ème du Desafio litoral ; Champion de Catalogne de rallye (copilote : Pilar Barceló)
2011 : 3ème du rallye de Tunisie (sur Mini), abandon sur le rallye du Maroc
2010 : 3ème du Championnat de Catalogne des Rallies (sur Mitsu Evo) ; 6ème de la Baja Aragón (sur Mitsu Stradale)
2009: 1er Baja Aragón; 1er Championnat de Catalogne des rallies
2008: 2ème Baja Aragón
2006: 2ème de Por Las Pampas
2007: 2ème Baja Aragón
2005: 1er Baja Aragón
2004 :2e Rallye de Sardaigne
2003 : Vainqueur du Rallye d’Égypte ; Vainqueur du Rallye de Sardaigne
2002 : Vainqueur du Rallye de Tunisie (KTM 950 Rally) ; Vainqueur de la Baja España Aragón
2001 : 2e de la Baja España Aragón ; 2e du Rallye de Tunisie ; 2e du Rallye d’Égypte
2000 : Vainqueur de la Baja Italia ; Vainqueur de la Baja España Aragón
1999 : 2e du Raid d’ Égypte ; 2e du Rallye de Dubaï UAE Desert Challenge ; Vainqueur de la Baja España Aragón ; Vainqueur de la Baja Italia
1998 : Vainqueur de la Baja España Aragón ; Champion d’Espagne de Raids

1999 : 2e du Raid d’ Égypte ; 2e du Rallye de Dubaï UAE Desert Challenge ; Vainqueur de la Baja España Aragón ; Vainqueur de la Baja Italia
1998 : Vainqueur de la Baja España Aragón ; Champion d’Espagne de Raids

Palmarès Dakar (depuis 1999)

2013 : 4e (sur Mini avec Nani Roma ; 4 étapes gagnées)
2012 : 2ème (sur Mini avec Nani Roma)
2011 : abandon étape 7 (avec G.Chicherit)
2010 : abandon étape 3 (avec N.Roma)
2009 : abandon étape 13 (avec C.Sainz)
2007 : 9ème (avec C.Sainz)
2006 : 8ème (avec B.Saby)
2005 : 5ème (avec B.Saby)
1994-95-96 : vainqueur (avec P.Lartigue)
1993 : 2ème (avec P.Lartigue)

Palmarès Autre Course

2013 : vainqueur de la Baja Espana, de la Baja Hongrie, du Desert Challenge et du Desafio Ruta 40 (avec Nani roma)
Sextuple vainqueur de la Coupe du monde des rallyes tout terrain (93, 94, 95, 96 avec Pierre Lartigue, 2005 avec Bruno Saby, 2007 avec Carlos Sainz)
Double champion de France des rallyes 89-90 avec François Chatriot
 

N° 304 - MONSTER ENERGY X-RAID TEAM

classement

 12345678910111213
Scratch4415164633234
étape4415164633234
Général4412111111121

partenaires

  • Macro
  • Total
  • Speed Agro
  • EDOX
  • elf
  • Honda
  • Karcher
  • Michelin
  • Mitsubishi-Motors
  • Red Bull
  • Sodexo
  • Fox Sports
  • Cadena 3
  • ADN
  • Futuro
  • La Tercera
  • France Info
  • Maindru

communauté