Dakar


auto / audio

301 - NASSER AL-ATTIYAH

« Nous allons nous faire plaisir »

« C'était vraiment très dur de démarrer en premier, mais nous finissons tout de même premiers sur la ligne, même si c'est Stéphane qui signe le meilleur temps. Je suis plutôt content de notre performance. Il a fallu rester très concentrés sur les way points, la navigation, et nous nous en sommes bien sortis. Je suis toujours un peu déçu d'avoir perdu une heure sur une pénalité. Maintenant, avec la qualité des pilotes que nous avons devant nous, c'est difficile de se fixer des ambitions. Mais nous sommes ici, et nous allons nous faire plaisir. »

 

auto / audio

300 - STEPHANE PETERHANSEL

« Il doit y avoir une tension de fou dans l'habitacle de la Mini 304 »

« On a bien roulé aujourd'hui. On avait toujours Nasser en point de mire, et on s'est bien concentré pour ne pas faire d'erreurs de navigation. Il y a eu un peu de risque quand même : en attaquant fort, on se fait quelques frayeurs. Psychologiquement, depuis quelques jours je n'ai rien à perdre, parce qu'une deuxième place ne m'intéresse pas. Et Nani à tout à perdre. C'est beaucoup plus dur dans sa position. Et en plus je prends énormément de plaisir, certainement davantage. Il doit y avoir une tension de fou dans l'habitacle de la Mini 304. Quand on voit que son avantage fond chaque jour, on est forcément stressé. »

 

auto / audio

307 - ORLANDO TERRANOVA

« Toujours possible de faire de gros écarts »

« C'était une journée assez longue. J'ai eu une crevaison dans le final et nous avons perdu un peu de temps, mais pas plus de trois minutes. Stéphane roule comme un fou. Nous faisons encore la course, car tout peut arriver dans ce Dakar. De notre côté nous essayons de ne pas faire d'erreurs, et dans les dunes, si tout se passe bien pour nous, il est toujours possible de faire de gros écarts. »

 

auto / audio

304 - NANI ROMA

« Nous savions que ce serait difficile »

« Perdu un peu de temps à la fin, on s'est planté à la crête d'une dune. Nous allons continuer de serrer les dents et d'y aller. Nous savions que ce serait difficile, que Stéphane est très fort sur ce genre de terrain. Je suis préparé pour tout. Demain ce sera Stéphane qui va ouvrir la piste, et on sera là pour attaquer, ce que nous n'avons pas pu faire aujourd'hui parce que nous avons tapé un peu fort sur un choc en début d'étape, et nous avons eu mal au dos tous les deux. »

 

auto / audio

303 - CARLOS SAINZ

Et là le châssis s'est cassé

« Voilà ce qui s'est passé. D'un coup, je note que quelque chose ne va  pas dans la partie avant du buggy. La direction n'allait pas bien. Ça bougeait. Quand je freinais, les roues se bloquaient. On a alors décidé d'arrêter et de voir ce qui se passait. Et, là le châssis s'est cassé. Timo (Gottshalk) a réussi à fixer le triangle et on a pu arriver comme ça jusqu'au campement. »

 



 

Résumé de l'étape

Coma enfonce le clou, « Peter » bouche le trou…

Dans une 9ème étape, marquée par la présence du fesh-fesh et du sable, Marc Coma a marqué les esprits et conforté sa place de leader du général en remportant sa 23e spéciale sur le Dakar, la 2e en 2014, 1'21'' devant son désormais seul rival, Joan Barreda, et 5'28'' devant le Français Cyril Despres. Chez les autos, grosse attaque et excellente... [en savoir +]








partenaires

  • Macro
  • Total
  • Speed Agro
  • EDOX
  • elf
  • Honda
  • Karcher
  • Michelin
  • Mitsubishi-Motors
  • Red Bull
  • Sodexo
  • Fox Sports
  • Cadena 3
  • ADN
  • Futuro
  • La Tercera
  • France Info
  • Maindru

communauté