N°511 Camion TATRA BUGGYRA ZM RACING

IGNACIO CASALE

(chl) 1.78m / 72kg

Loisirs

El deporte motor y el deporte en general

2021: Camión/ 9º
2020: Quad/ 1º 4 victorias de etapa
2019: SxS/Abandono en la etapa 6
2018: Quad/1º
2017: Quad/ 2º
2016: Quad/ Abandono en la etapa 6
2015: Quad/ Abandono en la etapa 10
2014: Quad/ 1º
2013: Quad/ 2º
2012: Quad/ 4º
2011: Moto / 40º
2010: Camión / 26º

2021: 1º en la categoría UTV del Atacama Rally.
2019: 3º en el Campeonato FIM Quads Cross Country Rallies, 1º en la categoría Quads del Rally de Marruecos.
2018: 2º en la categoría UTV en la Baja Atacama; compitió en el Atacama Rally.
2017: 1º en la XIV Baja Atacama; 1º en la categoría Quads de la Baja 300 del Baja Atacama Series.
2015: 2º en el Dakar Series Desafío Ruta 40
2015: 1º en el Atacama Cross Country Rally (3ª fecha Campeonato Sudamericano y 5ª del Campeonato Mundial de Rally Cross Country FIM)
2013: 1° en Quads en el Dakar Series Desafío Inca y en el Desafío del Desierto.
2012: Campeón Nacional Atacama Rally categoría Quads.
2012: Campeón Nacional de Cross Country categoría Quads.
2011: 1° en el Desafío del Desierto.
2011: 3º en la categoría Quads del Campeonato Argentino de Cross Country.
2010: 3° en la categoría Motos del Campeonato Nacional de Cross Country.
2009: Integrante del seleccionado de Enduro Chile en el Mundial de San Juan.

Interview

« Je laisse la pression aux autres »

Ignacio Casale est l'une des plus grandes stars du Dakar. Triple champion de quad en 2014, 2018 et 2020, et vice-champion en 2013 et 2017, le Chilien a confirmé son énorme talent en 2021 en réussissant sa reconversion dans la catégorie camions. Casale a terminé 9e au volant d'un Buggyra Racing Tatra. Sa « success story » sur le Dakar a commencé en 2010 avec une 16e place… justement dans un camion en tant que copilote ! En 2011, Ignacio a ensuite tenté l’aventure à moto, terminant à la 40e place, avant de se concentrer sur les quads. En 2019, Ignacio avait marqué les esprits en tentant sa chance en SSV avec Américo Aliaga. L’année suivante, Yamaha lui a offert la possibilité de remonter sur un quad, et c'est ainsi qu'il s'est rendu dans les dunes saoudiennes pour remporter quatre étapes. Fort d’une armoire à trophées bien remplie, Casale a alors estimé qu'il avait besoin d'un nouveau défi. Il a pris contact avec l'équipe tchèque Buggyra Racing avant de confirmer à la surprise générale sa participation au dernier Dakar dans la catégorie camions. C'était une proposition risquée, car sa prise en mains du Tatra en question, un modèle 2014 avec une boîte de vitesses mécanique, ne s’est jouée que la veille du départ. Malgré plusieurs problèmes mécaniques, Ignacio et son compatriote Álvaro León, ont atteint le Top 10. Son navigateur a participé à huit Dakar, un en camion, six en voitures et un en SSV, gagnant même l’épreuve en tant que copilote de « Chaleco » Lopez en 2019. Il a participé cette année au Rallye Mobil ainsi qu’à des rallyes tout terrain au Chili. Le troisième homme dans le cockpit sera le mécanicien tchèque Tomas Sikola. L'équipe s'est rendue à Dubaï pour tester et vérifier les améliorations en termes de puissance et les performances de la nouvelle boîte de vitesses automatique. La devise d’Ignacio Casale ? « Plus je me fais plaisir, meilleurs sont les résultats ».

I.C. « L’an dernier, j’ai réalisé un rêve en signant avec ma nouvelle équipe, Buggyra Racing. Après 2020, j'avais raccroché mon casque, car mes objectifs en quad avaient été atteints. Et puis j'ai eu la chance de monter dans le camion, presque sans l'avoir conduit avant. C'était un pari risqué, mais nous avons finalement réussi à nous battre devant. Tout le monde dans l'équipe était ravi de cette neuvième place. Nous avons testé le nouveau camion, qui développe 1 130 CV contre 950 CV pour l'ancien, et le gros plus c’est la boîte de vitesses automatique qui remplace la boîte de vitesses mécanique. La suspension de la cabine est également améliorée, et j'ai une vue plus large, ce qui est utile, surtout dans les dunes. Le châssis est le même, tout comme la suspension, mais il fonctionne très bien. Pour moi, le Tatra est le meilleur camion du monde. Et il y aura des surprises pour l'édition 2023. Avec Alvaro (Leon), je sens que nous pouvons faire de grandes choses. Cette année, nous avons gagné le rallye d'Atacama, et nous nous sommes beaucoup entraînés avec mon Yamaha YXZ 1000 SSV. Nous allons très vite, sans faire d'erreur, et nous sommes bien préparés pour ce Dakar. Contrairement à l’époque où je courais en quad, j'y vais sans pression pour faire ce que je sais faire et pour m'amuser. Nous allons améliorer la 9e place de l'année dernière en profitant des étapes où nous sommes à l'aise. Je laisse la pression aux autres. »

A.L : « Finir dans le top 10 dans la catégorie m'a vraiment surpris. Nous avons fait du bon travail dans ce rallye, avec un camion que nous ne connaissions pas très bien. Ignacio et moi nous sommes bien entendus au sujet de la navigation. Ignacio est excellent, et de mon côté je navigue depuis 15 ans. L’objectif sera de faire mieux ou tout au moins aussi bien que l’an dernier. On veut toujours progresser. Un top 5 ou une victoire d'étape, ça risque d’être compliqué, mais ça n'est pas la priorité. »

Véhicule

TATRA BUGGYRA ZM RACING

TATRA PHOENIX
TATRA BUGGYRA ZM RACING

  • TATRA
  • PHOENIX
  • Tatra Buggyra Racing
  • Tatra Buggyra Racing
  • Camion > 10.000cc

Classement 2022

Toute l'actualité de I. Casale

Réactions - 10/01 16:42 [GMT +3] - Camion

Ignacio Casale : « Pas préparés pour rivaliser avec Kamaz »

Le double vainqueur du Dakar dans la catégorie quads a découvert les camions en 2021, et continue de s’épanouir dans la catégorie : il signe le 5e temps du jour… derrière les quatre Kamaz.

« C’était une belle étape, nous avons bien attaqué toute la journée, sur...

Réactions - 04/01 17:20 [GMT +3] - Camion

Ignacio Casale : « Je peux me mêler aux pilotes de pointe »

Le pilote chilien, double vainqueur du Dakar en quads, commence à mener à bien sa reconversion et à se distinguer dans la catégorie camions : il signe le 6e temps du jour.

« Je suis très content sur cette étape parce que j’ai réussi à trouver un bon rythme, contrairement aux deux...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives