N°371 Auto C.A.T. RACING YAMAHA

CAMELIA LIPAROTI

(ita) Né le 11/07/1973 à Italie 1.6m / 46kg

Sponsors

Yamaha

http://quadssvmag.com/

2018 : 5e (SxS)
2017 : 13e (quad)
2016 : 11e (quad)
2015 : 15e (quad)
2014 : 13e (quad)
2013 : 15e (1re féminine moto-quad)
2012 : 9e (quad)
2011 : 10e (quad)
2010 : 13e (quad)
2009 : abandon (quad)

2018: Merzouga Rally (SxS), Rallye du Maroc (SxS)
2017 : Baja Dubai (quad, 3e), Abu Dhabi (quad, 3e), Rallye du Qatar (quad, 3e), Merzouga Rally (SxS,
2016 : 2e de l’Abu Dhabi Desert Challenge, rallye de Sardaigne SSV en tant que copilote,
2009-2014 : Sextuple championne du monde de rallye tout-terrain
2009 : Rallye des Pharaons (1re)
2007 : Trophée Roses des Sables (1re)

Interview

« 100 % ladies… suivez la voiture rose ! »

En janvier 2019, pour la onzième fois, Camelia Liparoti s’élancera sur le Dakar. Elle a rallié neuf fois l’arrivée, dont huit fois au guidon de son quad Yamaha, ce qui impose le respect. Le passage au SxS en 2018, toujours sous les couleurs Yamaha Motor Europe (pour laquelle elle occupe les fonctions de responsable Racing et Marketing SSV et quads sportifs) est une évolution logique, permettant de capitaliser sur l’expérience acquise en quad et de relever un nouveau défi. Première pilote Yamaha à se classer en SxS, 5e de la catégorie sur le Dakar 2018, le premier objectif est atteint. Eprise de liberté, adepte du ski freeride, de longues courses en montagne dans lesquelles elle tutoie ses limites et s’accomplit avec le sourire, Camelia, la reporter-photographe des grands espaces séduite par les sports mécaniques, adore aussi les étendues sablonneuses, les dunes et la technique très particulière qu’elles requièrent lors des franchissements. Grâce à son pilotage tout en finesse, Camelia se sent en confiance pour ce Dakar 100% péruvien, 100% plaisir car elle vit chaque édition avec des yeux d’enfant, comme un rêve éveillé, quelle que soit la difficulté de la course. Facilement repérable grâce à l’habillage rose de son véhicule et de son périmètre de vie sur le bivouac, Camélia s’engage cette année dans un défi 100 % rose, puisqu’elle formera un équipage totalement féminin avec l’ex-motarde Rosa Romero. Après avoir participé à 7 Dakar sur deux-roues, l’épouse de Nani Roma endosse maintenant le costume de copilote de Camélia.

« J’aime les Dakar longs et difficiles car j’ai le tempérament d’une coureuse de fond et lorsque les autres concurrents marquent le pas à cause de la fatigue, je serre les dents et je résiste. Sur l’édition 2019, il faudra être d’emblée dans un rythme soutenu car les jours sont comptés. Je suis curieuse de voir comment les choses vont se dérouler. En catégorie UTV Open dans laquelle je suis inscrite, une configuration proche de l’origine, les choses sont encore nouvelles pour moi. Je continue à découvrir et à apprendre. C’est un vrai challenge et mon but sera, comme toujours, d’aller le plus haut possible dans le classement. J’ai désormais une petite expérience grâce au Dakar 2018 et aux deux éditions du Merzouga Rally que j’ai disputées en 2017 et 2018 (avec une 2e et une 7e place sur 33 équipages) et le comportement du Yamaha YXZ1000R n’est pas si éloigné de celui d’un quad lors du franchissement des dunes où je me sens plutôt à l’aise. C’est super de partager cette aventure avec Rosa, qui était une amie avant de devenir ma copilote. Ce sera une équipe 100 % ladies, avec deux latines. Suivez la voiture rose ! »

Véhicule

C.A.T. RACING YAMAHA

  • Marque : YAMAHA
  • Modèle : YXZ1000R
  • Préparateur : C.A.T. RACING YAMAHA
  • Assistance : C.A.T. RACING YAMAHA
  • Classe : A_OP.3 : OP.3 UTV Open

Classement 2019

Scratch Étape Général
1 59 59 59
2 58 58 57
3 66 66 59
4 64 64 59
5 49 49 52
6 38 38 43
7 35 35 41
8 51 51 46
9 33 32 38
10 33 33 37

Toute l'actualité de C. Liparoti

Dakar Mag - 14/01 02:00 [GMT -5] - Auto

Un bouchon dans le canyon

A l’arrivée de la sixième étape, Camelia Liparoti est en colère. Et pas parce qu’elle a cassé une barre de direction sur son Yamaha YZR1000 R dans la première partie de spéciale. Non, si Camelia est en colère, c’est parce qu’elle a dû poireauter près deux heures à l’entrée...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.