N°3 Moto GASGAS FACTORY RACING
pilote
+

SAM SUNDERLAND

(gbr) 1.79m / 75kg

Loisirs

Cycling, free diving

Sponsors

Red Bull, GasGas, Airoh helmets, Oakley, USWE, Mototransport

2021: 3rd (one stage win)
2020: Ab. Stage 5
2019: 3rd (two stage wins)
2018: Ab. Stage 4 (two stage wins)
2017: 1st (one stage win)
2015: Ab. Stage 4 (one stage win)
2014: Ab. Stage 4 (one stage win)
2012: Ab. Stage 3

2021: Rally Kazakhstan (Ab.), Rallye du Maroc (Ab.)
2020: Andalucia Rally (Ab.)
2019: FIM Cross-Country Rallies World Championship (1st): Abu Dhabi Desert Challenge (1st), Silk Way Rally (1st), Atamaca Rally (2nd), Rallye du Maroc (Ab.)
2018: Abu Dhabi Desert Challenge (2nd), Atacama Rally (Ab.), Rallye du Maroc (9th)
2017: Abu Dhabi Desert Challenge (1st), Qatar Cross-Country Rally (1st), Atacama Rally (4th), Desafio Ruta 40 (10th), OiLibya Rally of Morocco (Ab.)
2016: Abu Dhabi Desert Challenge (2nd), Qatar Cross-Country Rally (1st), OiLibya Rally of Morocco (2nd)
2015: OiLibya Rally of Morocco (1st)
2014: Abu Dhabi Desert Challenge (Ab.), Qatar Cross-Country Rally (Ab.), OiLibya Rally of Morocco (2nd), Rally Dos Sertoes (6th)
2013: Abu Dhabi Desert Challenge (3rd), OiLibya Rally of Morocco (5th), Merzouga Rally (1st)
2012: OiLibya Rally of Morocco (10th), Sardinia Rally (13th)
2011: Abu Dhabi Desert Challenge (Ab., two stage wins), Australasian Safari (Ab., three stage wins)

Interview

« Il n'y a pas de secret, juste du travail acharné ! »

Premier vainqueur britannique du Dakar, en 2017, Sam Sunderland travaille depuis d’arrache-pied pour retrouver la première marche du podium. Il en est passé tout près en 2019, terminant troisième derrière ses coéquipiers Toby Price et Matthias Walkner, ainsi qu’en 2021, de nouveau troisième dans le sillage de Kevin Benavides et Ricky Brabec. Cette année, le pilote de 32 ans tentera de décrocher son deuxième titre avec une nouvelle équipe. Après six éditions avec l'équipe d'usine Red Bull KTM, Sam rejoint en effet le team officiel GasGas, où il formera un duo ambitieux avec le jeune Daniel Sanders. Sunderland a commencé à piloter à l'âge de sept ans après avoir reçu une moto à Noël -il l'a presque immédiatement démolie en tentant de faire un wheelie- puis a commencé à participer à des compétitions de motocross au Royaume-Uni et ailleurs. À 16 ans, un grave accident survenu lors d'un entraînement l'a obligé à s'éloigner de la moto pendant un an, ce qui aurait pu mettre fin à sa carrière professionnelle avant même qu'elle ne commence. C’est en rendant visite à son oncle et sa tante à Dubaï que Sam est tombé amoureux du pilotage dans le désert. Il avait 19 ans et il a alors décidé de s'installer à plein temps aux Émirats arabes unis pour s'adonner à sa nouvelle passion tout en travaillant dans un magasin KTM. Il a fait irruption sur la scène des rallye-raids lors de l'Abu Dhabi Desert Challenge en 2011, remportant deux étapes en tant qu'amateur. Il a fait ses débuts sur le Dakar dans la foulée, en 2012, avant de passer professionnel chez Honda. En 2014, il a rejoint KTM. En plus de sa victoire historique sur le Dakar en 2017, Sunderland compte un titre de champion du monde FIM obtenu en 2019. Sam fait partie depuis plusieurs années des meilleurs pilotes mondiaux, et il sera cette année encore l’un des principaux prétendants à la victoire en Arabie saoudite. Il est devenu père pour la première fois en 2020 -sa compagne est Florence, la sœur d'Adrien Van Beveren- et s'il décrit ce changement comme « une étape marathon tous les jours de la semaine », l'arrivée de sa fille n'a pas émoussé son instinct de compétition. Pour autant, la saison 2021 n'a pas été facile. Victime d'un grave accident au Rallye du Kazakhstan, il a dû jeter l’éponge au Rallye du Maroc pour cause de maladie. Malgré ses cinq abandons sur le Dakar, le Britannique reste l'un des hommes les plus rapides dans le sable et les dunes.

« J'ai gagné le Dakar et j'ai gagné le championnat du monde, donc à ce stade de ma carrière, un changement est plutôt cool. GasGas appartient à KTM, je vais donc continuer à travailler avec les mêmes personnes au niveau du management et de tout le reste. Même mentalité de travail, même chose. J'ai vraiment hâte d'y être. C'est un petit rafraîchissement, si vous voulez. Nouveau kit, nouvelles couleurs, nouvelle moto, nouveau coéquipier. C'est cool et c'est un défi d'essayer d'être l'un des premiers gars à gagner le Dakar avec deux marques différentes. J'aime beaucoup Sanders, il est jeune et plein d'énergie. J'espère qu'une partie de mon expérience pourra l'aider, et qu'une partie de son énergie pourra m'aider ! J'ai vraiment hâte de participer à ce Dakar. Je suis très motivé pour essayer de ramener la victoire du côté autrichien. Honda a fait de gros progrès ces dernières années, et je pense qu'il est temps que nous retrouvions le leadership. Chaque fois que j'ai terminé le Dakar, je suis monté sur le podium, mais le ratio entre départs et arrivées n'est pas vraiment favorable. Quand on a gagné, on a toujours envie de goûter à nouveau à la victoire. La troisième place n'a pas la même saveur, mais un podium au Dakar reste quand même quelque chose de spécial, dont je suis fier. Il n'y a pas de secret, juste du travail ! Et avoir une bonne équipe derrière soi, c’est aussi crucial sur le Dakar. »

Véhicule

GASGAS FACTORY RACING

KTM 450 RALLY FACTORY REPLICA
GASGAS FACTORY RACING

  • KTM
  • 450 RALLY FACTORY REPLICA
  • Gas Gas Factory Team
  • Gas Gas Factory Team
  • M_GP_NO

Classement 2022

Toute l'actualité de S. Sunderland

Réactions - 14/01 10:25 [GMT +3] - Moto

Sam Sunderland : « Quand on gagne le Dakar, c’est qu’on le mérite »

Le pilote britannique remporte pour la deuxième fois le Dakar après son succès en 2017, et après avoir dû se contenter de la 3e place l’année dernière.

« Je ne peux pas être plus heureux. Ces dernières étapes étaient si difficiles et stressantes… avec cette...

Dépêches - 14/01 09:48 [GMT +3] - Moto

Suderland remporte la 44e édition du Dakar

C'est fait, à 32 ans, Sam Sunderland remporte son 2e Dakar, cinq ans après son premier sacre de 2017. Une première pour GasGas qui l'a intégré à son équipe en dernière minute en décembre dernier. Un soulagement pour les Autrichiens qui sont derrière la marque rouge et qui mettent ainsi fin à...

Dépêches - 14/01 09:22 [GMT +3] - Moto

Sunderland à l'arrivée

Sunderland a franchi la ligne d'arrivée du km 164. Au précédent pointage du km 120, le pilote GasGas était toujours en tête du Dakar avec 4'32'' d'avance sur Quintanilla qui avait grapillé 5'' et 7'14'' sur Walkner qui avait repris 45'' mais possédait encore 7'14'' de retard au général provisoire virtuel. "SunderSam"...

Dépêches - 14/01 09:03 [GMT +3] - Moto

Statu quo à la moitié de la spéciale

Au km 81, soit à la moité des 164 km chronométrés, Sam Sunderland (GasGas) possédait le 4e temps et accusait 2'16'' de ratard sur son poursuivant au général provisoire Pablo Quintanilla. Le pilote Honda domine la spéciale, mais l'Anglais possèdait encore 4'36'' au général provisoire virtuel. Matthias...

Résumé - 13/01 18:38 [GMT +3]

Dakar 2022 - Étape 11 | Sunderland et Al Attiyah, en mode majeur

L’OEIL DANS L’OBJECTIF

L’avant-dernière spéciale du Dakar a reçu les éloges « del Matador » qui y a planté sa deuxième victoire d’étape sur cette édition : « des herbes à chameaux, des dunes, encore des dunes, de la pierre, du lit de rivière, c’était...

Réactions - 13/01 13:15 [GMT +3] - Moto

Sam Sunderland : « on a été plusieurs à la jouer tranquille hier »

Sunderland termine 2e d’étape pour la 3e fois sur ce Dakar. Il prend pour la 6e la tête du général provisoire à la veille de l’arrivée.

« La course n’est pas finie tant que le drapeau à damiers n’est pas franchi. Comme on le sait, la navigation sur cette course est...

Dépêches - 13/01 12:23 [GMT +3] - Moto

Sunderland reprend la tête du Dakar

A l'arrivée de la spéciale 11, Kevin Benavides signe le meilleur chrono, 4'' devant Sunderland, 2'26'' devant Rodrigues de Hero, et 4'54'' devant Walkner. Quintanilla fait 6e à 7'40'', VBA 12e à 21'33'', Barreda 16e à 25'10''. Price qui ouvrait ce matin est 18e à 30'47''. Au classement général provisoire à la veille...

Dépêches - 13/01 10:47 [GMT +3] - Moto

Le trio toujours en place au km 214

Sam Sunderland détient toujours le meilleur chrono au km 214. Walkner a le 4e temps à 4'44'', Quintanilla le 7e temps à 7'17'' tandis que Berreda a reculé à la 15e place du jour à 19'19'' et VBA à la 17e à 18'41''. Au général provisoire virtuel, Sunderland est toujours en tête du Dakar devant Quintanilla...

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives