N°151 Moto YAMAHA RACING - SMX - DRAG'ON
pilote
+

ALEXANDRE GIROUD

(fra) 1.77m / 74kg

Loisirs

Running, chevaux, désert

Sponsors

Yamaha Motor - SMX RACING - Dragon’s Distribution - Midali - MDF – ACMS

2022 : 1er (2 victoires d’étape)
2021 : Abandon (12e étape)
2020 : Abandon (7e étape)
2019 : 4e (meilleur rookie)
2018 : 11e
2017 : 11e

2022 : Champion W2RC
1er Rallye du Maroc
1er Rallye d’Andalousie
1er Baja d’Aragon
2021 : 3e du Rallye du Maroc
2020 : 2 e du rallye d’Andalousie
2019 : 5e du rallye du Maroc (1 victoire d’étape)
2019 : 7e des championnats du monde des Baja
2018 : 2e du rallye de Grèce
2017 : 3e du rallye de Grèce
2016 : 8e du Merzouga Rally
2015 : Champion du monde des Bajas

Interview

« On l’a déjà gagné, donc c’est cool ! »

Après avoir joué de malchance lors des éditions 2020 et 2021, Alexandre Giroud a finalement inscrit le Dakar à son tableau de chasse déjà bien rempli et ça, 25 ans après son père, Daniel, premier pilote à rallier l’arrivée du Dakar en quad. « On aurait voulu l’écrire, on n’aurait pas réussi à le faire », a d’ailleurs confié le natif de Grenoble après cette formidable victoire riche en émotions. Mais Giroud ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Fort de cette performance, il s’est aussi imposé au Rallye du Maroc et à l’Andalucia Rally pour coiffer la couronne de champion du monde des rallyes-raid chez les quads malgré son absence à l’Abu Dhabi Desert Challenge et les efforts et la régularité de son rival slovaque Juraj Varga. C’est donc gonflé à bloc que Giroud aborde ce Dakar 2023 avec la ferme intention de devenir le deuxième pilote à gagner le plus prestigieux des rallyes-raid deux années de suite dans la catégorie. Même s’il sera la proie d’adversaires bien décidés à le priver de ce plaisir, le Français a travaillé d’arrache-pied pour peaufiner son quad dans les moindres détails afin d’être prêt. Tous les ingrédients sont donc réunis pour viser une fois de plus la plus haute marche du podium final.

« Parfois, quand on gagne un titre, on se voit tout beau… et c’est souvent là qu’on se prend une raclée. J’essaie donc d’être encore plus rigoureux que l’an dernier afin de ne pas rester sur mes acquis. On a passé une année à travailler sur la machine, à la développer pour qu’elle soit meilleure, même si elle a déjà prouvé sa fiabilité. Ça a marché puisque nous avons coiffé la couronne de champion du monde. C’est le fruit d’un long travail qui nous a permis de décrocher ce résultat. Aujourd’hui, on ne va pas chercher un résultat, mais l’exploit, celui de gagner deux fois le Dakar en quad. Il n’y en a qu’un seul qui y est arrivé deux années de suite. Quand on vise un exploit, il faut se préparer. Nous avons tout gagné, c’est pour ça qu’il faut aborder ce Dakar en étant détendu pour profiter de cet instant magique qu’est ce rallye. Une fois que tout le monde a fait le job, il se passera ce qu’il se passera…. On l’a déjà gagné, donc c’est cool ! Quand je passe devant chez moi, je me dis qu’il n’y en a pas beaucoup qu’ils l’ont gagné celui-là ! Nous avons été pas mal occupés durant l’année avec la Baja d’Aragon, le mondial du quad à Pont-de-Vaux, les Rallyes du Maroc et d’Andalousie. L’année a été bien remplie ! »

Véhicule

YAMAHA RACING - SMX - DRAG'ON

YAMAHA RAPTOR 700
YAMAHA RACING - SMX - DRAG'ON

  • YAMAHA
  • RAPTOR 700
  • -
  • Team Giroud – Yamaha – SMX - Dragon
  • -

Classement 2023

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives