Quand Olga se prend pour Spiderman !

15 janvier 2019 - 05:48 [GMT -5]

En janvier 2018, Olga Rouckova a découvert le Dakar dans la douleur, au guidon d’un quad. L’aventure avait été concluante, puisqu’elle avait atteint Cordoba au terme d’efforts incroyables (26e), terminant bien souvent ces spéciales de nuit, au bout de ses ressources physiques. Toujours fascinée par l’épreuve, elle a réussi à combiner son désir de poursuivre son histoire avec le Dakar en s’évitant une partie des contraintes. Au volant d’un SxS engagé par le team tchèque Moto Racing Group, « Ollie » regarde maintenant le Dakar sous un autre angle : « ça a été tellement difficile de terminer l’année dernière. J’ai réussi à le faire, mais je devais passer à autre chose. Et en voiture, le SxS s’est imposé comme la solution. C’était un peu le stress parce que je n’ai eu que 3 mois pour essayer cette machine ». En réalité, la période d’adaptation a été validée sans réelle difficulté. La débutante se découvre même une deuxième nature au volant de sa petite cylindrée : « C’est vraiment très différent d’être en SxS, se réjouit-elle. Cette année, je profite de chaque kilomètre, de chaque étape. J’ai l’impression de me promener dans les dunes comme si j’étais Spiderman. Et j’apprends tous les jours à rouler plus vite, je me sens de mieux en mieux avec mon véhicule. C’est exactement pareil pour mon copilote Daniel Zelenka, qui est encore plus novice que moi dans ce véhicule ». Toujours en course après la 7e étape, le duo navigue dans les profondeurs du classement, mais savoure son plaisir ailleurs : « nous voulons simplement aller au bout, peu importe le classement ».

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.